Playoffs 2019

Le cougar a mis le taureau en cage

Illustration

Il était une fois, un Limoges CSP leader en interim de Pro A qui recevait un cougar aux dents tellement longues qu'elles en ont rayé notre si dur parquet préféré. En effet, Limoges a perdu à domicile 71-74 et est désormais officiellement le dauphin (à défaut d'être un requin) de nanterriens qui arrivent lundi prochain. Analyse

Le contexte

C'est en leader statistique que le CSP recevait le SLUC Nancy au bilan mitigé de 3 victoires pour 3 défaites faisant de ce club une des déceptions de ce début de saison. Malgré l'enjeu du match des bleus pousse caillous sur TF1, les limougeauds ont répondu présents avec un Beaublanc une nouvelle fois bien rempli. une bonne affaire pour le CSP, sûrement une bien mauvaise pour Canal+ qui n'a pas du obtenir l'audience escomptée et qui regretta donc peut-être son choix de diffusion du mardi soir (faites gaffe, pour peu que le PSG s'enflamme en Ligue des champions, vous risquez de frôler les audiences d'un épisode de Derrick sur la TNT à 4h du mat).

Néanmoins, c'est avec un secteur intérieur affaibli et un Linehan de retour que le SLUC est venu battre en mode commando ukrainien un CSP plus bleu qu'à l'accoutumée et sûrement trop confiant.

le match


Que dire de ce match mis à part que la défaite est méritée ? Nancy a été plus adroit, plus appliqué, meilleur en défense et plus solidaire.

Pris à la gorge d'entrée par des nancéens très agressifs en défense, les limougeauds concèdent très vite un 11-0 qu'ils remonteront peu à peu, non sans peine. Au contact sans recoller au score, les coéquipiers de Nobel Boungo Colo ne surmontent pas la grosse pression défensive et peinent à trouver des solutions offensives. Pourtant, à la mi-temps, on se croit bien parti et Limoges rentre au vestiaire avec un seul petit point de retard. (31-32)

Après une démo de basket handisport tout en ayant un oeil sur le match de foot sur les écrans géants (Merci au club au passage, il est certain que beaucoup ont apprécié. Ps: Lundi prochain, c'est la finale du championnat finlandais de curling à 20h45 sur fnld24, pensez à moi...merci !), le CSP refait la mêmeentame de mi-temps et se prend une sérieuse gifle en reprenant un écart de 13 points qui lui sera fatal.

Moribonds en attaque avec de nombreux shoots "faciles" ratés et d'autres casse-croutes tentés, les limougeauds se font malmener à l'intérieur par un Falker aux 35 d'éval, rien que ça et surtout un Harrris qui, faute de brioche, a réalisé le match de sa vie avec 30 points marqués.

Les joueurs à la tunique blanche et verte ont pourtant recollé à 2 petits points mais c'était sans compter sur la grinta lorraine et son avalanche de shoots assassins. Limoges s'incline avec seulement 3 petits points de retard mais n'aurait pas mérité mieux, la faute à trop de déchet offensif dans les passes, les shoots tentés et surtout à un laxisme défensif alarmant. Comment Harris peut-il mettre 30 points ? Laurent Sciarra leur aurait dit de lui mettre une patate dans sa bouche, Dupraz incrime plutot le manque de rythme et le gros écart (10 jours) entre le mach de Pau et celui-ci..." Foutue télé tiens, tu mérites bien ton audience pourrie du coup ! Surtout que je vais encore passer pour un bouffon chez Hanouna, merci... quoique, ils regardaient peut-être le foot eux aussi remarque"

On a aimé

L'accueil réservé à Jeean Michel Mipoka largement applaudi à la présentation des équipes tout comme le champion d'Europe Pietrus.

L'affluence malgré le match de foot à la télé. Limoges terre de basket, il n'y a qu'ici qu'on voit ça et c'est grand !

La retransmission du match de foot qui reste une belle initiative à l'attention des amateurs frustrés. Merci au club.

La traction arrière limougeaude à savoir Green et Reynolds qui s'ffirment de match en match en faisant des valeurs sûres. Evidemment, il ne faut pas oublier Nobel qui prend une magnifique dimension cette saison. Keep going ! Tu n'as pas eu de réussite en deuxième mi-temps mais quelle verve ! Surtout, ne te blesse pas !

On n'a pas aimé

Des limougeauds à la rue dès l'entame du match et à Beaublanc, c'est interdit. Ok, le bovin a un bourrelet cartilagineux en guise d'incisives à la mâchoire supérieure mais tout de même, si le cougar a rayé le parquet avec ses crocs assérés, il fallait le labourer et creuser des sillons pour montrer qu'ici, c'est Limoges et qu'on n'a pas le droit de mettre un 11-0 au CSP dans sa stabulation.

Les sifflets pour Moerman. Nous sommes d'accord, il est décevant, veut trop en faire mais on se rend bien compte que le garçon se met trop de pression et souffre du syndrome Beaublanc. Il ne peut pas avoir son parcours en étant mauvais, Adrien a des qualités (que nous avons su apprécié à Pau n'est ce pas ?) mais ne les exploitent pas. Je ne suis pas certain que des sifflets vont l'aider à retrouver la confiance. Nous avons tout de même intérêt à ce qu'il soit bon, non?

Au final

Au final, une défaite, méritée, sans discussion possible face à un SLUC Nancy qui a tout simplement mieux joué au basket. Plus adroit, plus agressif en défense, faisant moins d'erreurs, le collectif nancéen repart en Lorraine avec une belle victoire.

On dit qu'une défaite peut-être salvatrice, qu'elle peut être bonne, tout comme on le dit pour certaines fautes sur le parquet. Espérons que celle-ci permettra aux joueurs de Dupraz de se remettre en question, travailler dur et éviter tout excès de confiance face à une JSF pétrie de qualité, amenant inévitablement une fessée à domicile de plus.

Les limougeauds ont 6 jours pour intégrer davantage Williams qui peine à trouver ses marques et dont la complémentarité tant attendue avec Edwards n'est pas criante pour le moment. Au boulot !

  • Autour du match
  • Commentaires (28)