Playoffs 2019

J'pouvais pas : j'avais Boulazacois-poney !

Illustration

C'est un CSP peu inspiré qui a fini par se débarrasser 87-68 d'un Boulazac bien mieux organisé qu'en présaison mais toujours aussi faible pour la division. Heureusement Tonton Béral risque de sauver les fesses de coach Bergeaud (entre palois quoi de plus normal) en repêchant le BBD si le centre de formation de Blois n'obtient pas son homologation (oui c'est gros mais c'est à ça qu'on les reconnaît !). Analyse

Deux heures à bailler !

On s'est ennuyé ferme ce soir à Beaublanc. Le spectacle n'était pas au rendez-vous et si l'essentiel comptable est assuré, il ne faut pas oublier qu'il faut être deux pour faire un match. Loin d'être invisibles (avec leurs maillots harlequin difficile de les rater) les boulazacois ont surtout été contagieux. Si le CSP a parfois tendance à se mettre au niveau de son adversaire, on pourra dire qu'on a eu droit à un joli match de ProB ce soir avec Limoges qui en met presque 20 à une équipe qui coule gentiment dans les abysses du classement.

En chiffres

Si Howard a été bon (14pts 7rbds), Jaiteh actif et très utilisé (27min pour 10pts 7rbds mais 2/6 aux LF), c'est Axel Bouteille qui a marqué le grand retour du BigTrois avec 18pts 4rbds pour 21 d'éval. Comme souvent c'est Kenny HAYES qui a fait péter le compteur avec 22 unités. Notons la belle activité dans la peinture de Conklin appelé à remplacer Samuels et qui a été essentiel au rebond (11 prises dont 6 offensifs). Derrière ces cinq là, ce n'était pas le néant mais presque. Carter continue à rayer la peinture du cercle, Joyce lâche un vilain 2/8 et Gibson n'a même pas décoché un tir en 20 min ! Morency, discret en attaque mais toujours aussi précieux en défense malgré un arbitrage dont on reparle plus bas. Seul rayon de soleil dans cet océan d'ennui : l'entrée (à 1'40 de la fin... 15sec avant les espoirs) de JB Maille qui a quand même mis son premier panier de la saison et lâché une passe (j'ai même vu une interception mais pas le statisticien).

Analyse

Pas grand chose à dire sur cette victoire obligatoire contre la vraie lanterne rouge de ProA (le HTV est une victime du tapis vert). C'est plutôt le manque de domination malgré les 19pts d'écart à la fin qui nous dérange. On met 19pts à Boulazac mais on n'a jamais le sentiment de sécurité, on est à la merci d'une série de cafouillages, d'un regain d'adresse... bref pas une défense de fer pour se rassurer, pas d'inspiration offensive sur laquelle s'appuyer. Justement, venons-y : RAZ-LE-BOL de vol les extérieurs tourner autour d'un pick d'un pivot à 7 ou 8 mètres du cercle pour un main à main. On n'en peut plus de ça et il faut avouer que le CSP propose rarement autre chose et ça finit souvent en patate chaude pour un shoot à 7 ou 8 mètres ou une pénétration alleluia de Hayes ou Joyce. Dans les bons soirs ça rentre et on gagne dans les mauvais on se fait taper par Gravelines ou Châlons-Reims. Si on n'a rien d'autre à proposer pour les playoffs... honnêtement, il vaudra mieux ne pas y aller parce qu'à part si on se prend Strasbourg qui se liquéfie dès que le soleil pointe le bout de son nez, on ne passera pas un tour en faisant des huits autour de la ligne de lancers. Si coach Milling masque son jeu pour la post-saison, ok et je serai heureux de me taire... mais si on ne construit pas plus régulièrement (parce qu'il faut avouer que ça arrive parfois) des attaques placées, l'inter-saison sera loooooooongue ! Sans tirer de plan sur la comète, le BigTrois risquant de rester et les US de partir, il serait sans doute de bon aloi de bosser autour du noyau JFL (Morency, Maille et Bazille en prime) pour que la saison prochaine soit très aboutie peu importe les US qu'on viendra ajouter au mix.

On a aimé

- Gagner
- Voir Bergeaud perdre
- Voir Boulazac perdre*
- Bouteille qui retrouve des sensations
- Le BigTrois qui renaît
- Rester dans le Top8
- JB MAILLE BABY !!!!
- L'ovation de Beaublanc à JB Maille !

On n'a pas aimé

- L'attaque du CSP statique
- Les séquences garbage des deux côtés
- Le match de Carter
- Les balles relâchées sous le cercle
- L'arbitrage (pour changer)

*Petit rappel personnel :

Un gros bisou à tous les (chauds) supporters du BBD encore enflammés par la montée, qui m'avaient couvert d'insultes et de remarques désobligeantes sur les réseaux sociaux quand j'avais osé dire le 29 août (après un match amical très triste) que leur équipe chérie était très faible et allait galérer à se maintenir... J'étais donc un sale limougeaud avec un boulard qui ne passe pas les portes etc... Bon, ben voilà les gars : -9 à l'aller, -19 au retour on a fait le Top16 en EuroCup, vous êtes relégables malgré 3 américains changés et encore la LNB fait tout ce qu'elle peut pour vous maintenir entre la sanction du HTV sans qui vous seriez bon derniers et le coup fumeux à Blois... Qui avait raison ?

Oui je sais c'est pas beau le triomphalisme mais franchement je n'étais ni méchant ni condescendant cet été, j'avais juste écrit ce que j'avais vu : un match plutôt chiant avec un BBD faible dont même le coach confiait dans les couloirs qu'il ne savait pas comment il allait faire pour se maintenir. Donc aujourd'hui, je la ramène, d'autant plus que les courageux redresseurs de torts ont tellement assumé leur fierté qu'ils ont effacé leurs commentaires comme vous pourrez le constater sur le tweet ci-dessous.

  • Autour du match
  • Commentaires (26)