Playoffs 2019

Fred Forte : "L'équipe est en train de naitre"

Illustration

Cette semaine, ce sont des interviews made in Beaublanc.com que vous allez lire. Nous avons décidé pour une fois de ne pas interroger les joueurs actuels mais d'anciens joueurs du CSP. D'abord un "vieux" voleur de ballons de 93, aujourd'hui président du CSP, Frédéric Forte, puis un artilleur longue distance de 2006 devenu Bordelais depuis, Camille Delhorbe. Bonne lecture.

BBcom : Fred Forte, dites-nous vos impressions sur ce match ?
Illustration :
Je crois que l'on a eu énormément d'adresse mais je ne suis pas sûr que l'on ait fait notre meilleur match de la saison. Je n'ai pas les stats, mais c'est impressionnant l'adresse que l'on a eu dans le 2e quart-temps. A partir du 2e même, parce que le 2e, 3e, 4e… Le 2e a été phénoménal, on doit faire 7/10 ou 7/11 à 3 points (ndlr : 8/10). Il y a des jours comme ça où l'on ne sait pas trop pourquoi tout rentre. Dans la 2e mi-temps on doit faire à peu près la même chose. Chaque fois que l'on a été balloté, on a eu du répondant. Il y a des jours comme ça où il ne faut pas trop se poser de questions, il suffit de prendre la balle, de la jeter et ça rentre dedans. Mais bon ça n'a pas été que ça non plus. Il y a eu de très beaux passages avec des passes, on sent que l'équipe est en train de naitre et qu'elle est encore loin d'être totalement opérationnelle car on voit quelques fois quand il y a quelques joueurs majeurs sur le banc, ça baisse tout de suite de niveau. Ça prouve qu'il y a encore des choses à travailler.

BBcom : Un mot sur cette équipe Bordelaise ?
Illustration :
Je pense qu'ils sont vraiment mal tombés aujourd'hui. Pour être franc, ils nous prennent il y a 15 jours quand on a été à Fos ou il y a un mois quand on a été à Clermont, ce n'était pas du tout la même équipe. Mais il y a des matchs comme où une équipe est capable de se mobiliser un peu dans la difficulté. On a fait un déplacement galère au possible et au final voilà ce qu'il se passe. Ce soir c'est très difficile de dire le vrai niveau de Bordeaux par rapport à notre équipe parce que l'on est juste exceptionnel d'adresse. Il y a un match par an qui est comme ça. Il y a un match par an où on est en dessous et le ballon tourne 3 fois autour du cercle et il ne rentre pas. Ce soir c'était le match exceptionnel d'adresse mais ce n'est pas ca le vrai niveau de l'équipe. Par contre sur le reste, sur la maitrise, sur la concentration, sur la dureté, sur la défense, sur le rebond, sur la complémentarité, ça c'était notre niveau.

BBcom : On se souvient d'un Limoges – Bordeaux qui s'était fini avec 45 points d'écart (ndlr : 97 – 52 le 21/12/06)
Illustration :
Ah oui, je ne pensais pas à celui-là.
(Quelqu'un apporte les stats à Fred)
Illustration (à celui qui lui donne la feuille de stat) : Les pourcentages, ça m'intéresserait de voir à 3 points ce que l'on a fait. A 3 points, on fait 14/25 et on doit en rater au moins 3 sur la fin.

BBcom : Bordeaux est une équipe qui réussit bien à Limoges.
Illustration :
Oui, je me rappelle d'un match ici, l'année de la N1 avec Hugues où l'on avait gagné ici et on était montés.

-----------------



Camille Delorbe : "ca m'aurait fait plaisir de voir [les supporters]"


BBcom : Alors Camille, ce soir tu retrouves Limoges, tes impressions sur ce match ?
Illustration :
On prend une douche froide avec un effectif de Limoges à la fois fort dans la raquette, le jeu en pénétration et à 3 points aussi. On a pris une belle pluie de tirs à 3 points qui a creusé l'écart. Donc difficile de cibler un compartiment du jeu ou un point faible dans cette équipe. Malheureusement pour les retrouvailles les supporters n'ont pas pu venir. C'est dommage, ca m'aurait fait plaisir de les voir mais bon, ce n'est pas grave.

BBCom : C'est vraiment Limoges qui était très au-dessus ce soir, ou Bordeaux était un peu en dedans aussi ?
Illustration :
Je pense que c'est les 2. Certes ils ont été adroits mais les joueurs mettent dedans comme ca à 3 points, c'est aussi qu'ils sont dans de bonnes conditions pour shooter. Est-ce que nous on ne doit pas se remettre en question et ce dire qu'on les a mis dans de bonnes conditions et que l'on aurait pu gêner plus les shooteurs et qu'ils en auraient raté 1 ou 2 de plus… donc je pense que c'est une somme de choses, c'est un ensemble. Limoges a été adroit, mais nous on les a mis dans de bonnes conditions.

BBcom : On sait que l'année dernière tu as passé une saison blanche, comment s'est passée la reprise ?
Illustration :
Difficile. Déjà il faut dans un premier temps vaincre l'appréhension parce que quand on a ce genre d'opération/rééducation des ligaments croisés du genou, quand on remet les pieds sur le terrain on ne peut pas trop se concentrer sur le jeu, on a peur de se refaire mal au genou donc ca m'a pris un moment pour vaincre l'appréhension et puis j'ai eu des petites blessures, quand on revient c'est ce qui arrive en général. Là je me suis fait mal à l'épaule maintenant. J'ai l'épaule qui se ballade un peu n'importe où. Donc c'est un peu difficile de reprendre après une saison blanche, j'essaie de faire ce qu'il faut, de travailler à l'entrainement, comme d'habitude j'essaie de faire le plus que je peux.

Merci à eux pour leur disponibilité. Toute l'équipe de Beaublanc.com leur souhaite - ainsi qu'à tous les joueurs/staff actuels et passés - de bonnes fêtes de fin d'année.

  • Autour du match
  • Commentaires (2)