Playoffs 2019

Forte : "Nous allons nous régaler !"

Illustration

Fred Forte a accordé une interview exclusive à Beaublanc.com à la veille des finales LNB entre Limoges et Strasbourg. Nous avons parlé Europe et recrutement mais aussi salle de 8000 à 10.000 places et même de Strasbourg ! Toutes les questions que vous rêviez de poser au président sont ici (ou presque). Entretien :

Quel parcours pour ce CSP qui nous a fait bien des frayeurs depuis septembre avec le syndrôme Mister Hyde et les soucis de comportement au sein du groupe, c'est un peu inespéré ?
Oui et non, on sort d'une saison où on se maintient de justesse alors jouer le titre dès cette année c'est bien mais nous savions que cet effectif était bourré de talent. En ce qui concerne les "attitudes" disons que chaque club a ses problèmes, certains ont des problèmes de bagarre, d'autres vont de réclamation en recours… nous ça a été les échanges tendus mais on y prête peut être plus attention parce que c'est Limoges. Je tiens d'ailleurs à féliciter Jean Marc DUPRAZ au passage parce qu'il continue à gérer les égos et ce n'est pas facile. Par le passé nous avons pris des joueurs plus lisses mais ils n'ont pas eu la capacité à amener des résultats comme ceux que nous avons aujourd'hui et c'est peut-être leur fort caractère qui leur permet de se transcender et de nous amener là où nous sommes. Au passage, j'aimerais aussi saluer le travail de Bertrand Parvaud que l'on voit moins ou que l'on entend moins mais qui y est aussi pour beaucoup dans le travail qui est fait en coulisses et qui fait très bien ce qu'il a à faire.

On ne peut pas remplir un palais des sports en 10 minutes sans avoir les inconvénients qui vont avec… Justement est-ce-que l'attente suscitée et la progression sportive du club n'est pas trop rapide par rapport au développement du club et à ce qu'il est prêt à gérer ?
Trop rapide non, si on regarde sur deux saisons on peut avoir cette impression mais sans retourner 10 ans en arrière on peut se dire que Limoges en sera là où il aspire à être. Le CSP veut construire et aller de l'avant pour retrouver le très haut niveau. Disons que nous attendions plus certaines années, et on a pu être déçu, alors qu'on n'attendait peut-être pas autant de cette saison mais dans l'ensemble c'est cohérent par rapport aux ambitions.

Justement, en respectant une logique de progression, est ce que l'Euroleague (en cas de victoire) ou un tour préliminaire (NDLR : qui dépendrait du bon vouloir des dirigeants de la compétition mais pour qui Limoges sonne mieux que Roanne ou Nanterre) ne seraient pas trop dès la saison prochaine ?
Avant toute chose je tiens à souligner que nous ne nous projetons pas encore sur ces échéances, la priorité restant la finale face à Strasbourg, mais je vais quand même répondre à cette question. Tout d'abord je ne suis pas certain du tout que l'Euroleague nous invite si nous ne sommes "que" finalistes. Dans ce cas là l'Eurocup nous conviendra parfaitement et si nous sommes invités au tour préliminaire, je ne suis pas sûr que le jeu en vaille la chandelle : une compétition à 8 dont seul le vainqueur intègre la C1 le tout en reprenant un mois avant tout le monde n'est peut-être pas la meilleure option.

Refuseriez-vous une invitation si elle se présentait ?
On y réfléchirait…

Vous avez laissé entendre que le recrutement pour l'an prochain serait plus francisé afin de donner une identité "frenchy" à ce futur groupe, est ce que la qualification européenne en poche voire l'espoir d'Euroleague remet cela en cause ?
Entendons nous bien, je ne suis pas anti-américain ! J'admire les américains et la volonté incroyable qu'ont certains joueurs de gagner et de se surpasser pour ramener la victoire. Cette volonté inouïe est plus difficile à trouver chez les JFL mais elle existe et des joueurs comme Adrien ou Nobel le prouvent. Donc, non, nous ne changeons pas nos plans et souhaitons toujours construire autour d'un noyau JFL maintenant il va falloir trouver les joueurs à la hauteur.

Et le budget ? Les JFL se monnayent plus cher que les américains par exemple, comptez-vous réduire l'effectif à 8 pros au lieu de 10 ou 12 pour favoriser la qualité des français ?
Nous n'aurons jamais 12 pros. Quand 5 jouent ça en fait déjà 7 sur le banc, à l'heure actuelle quand 5 jouent il y en a déjà 4 sur le banc et quand on parle de joueurs à forts caractères demandez à Jean-Marc si c'est facile à gérer ! Nous resterions sur un effectif de 9-10 pros mais justement ce qui me surprend c'est que les candidats ne se bousculent pas au portillon.

Des JFL ne seraient pas intéressés par une équipe qui veut leur confier des responsabilités ? A l'heure actuelle vous avez du nouer déjà pas mal de contacts et les perspectives européennes doivent faciliter certaines choses quand même ?
Nous avons établi des contacts c'est vrai, mais honnêtement, par rapport à ce que nous voulons faire, nous tablons sur une quinzaine de joueurs français dans le monde qui sont susceptibles de correspondre au profil. Je parle de ceux qui pourraient signer à Limoges pas de ceux qui sont en NBA ou autre. Et dans cette quinzaine ils ne sont pas tous forcément partants, certains agents veulent savoir quel américain sera "derrière" en cas de défaillance mais le problème c'est que dans notre projet il n'y aura pas d'américain en backup ! Il y aura forcément des américains mais les JFL qui seront signés pour un rôle majeur n'auront pas de doublure US. Et si on ne trouve pas de joueur intéressé par ce rôle on se résoudra alors à prendre des américains.

Un dernier mot sur l'Europe, ou plutôt une requête de la part de l'équipe de Beaublanc.com et d'une bonne partie de Beaublanc : Pourrions-nous jouer les compétitions européennes en jaune et grenat ? De nombreuses équipes portent une tenue spéciale pour les joutes continentales et les plus belles pages de l'Histoire du CSP sont écrite en jaune et grenat... Alors?
Disons que ces couleurs vous ont plus marqué vous, j'aime bien le vert et nous somme un petit club... mais je ne ferme pas la porte...

Imaginez un CSP-Pana, on ne saurait pas qui a la balle !
Au moins on serait sûr de ne pas être ridicules (rires) !

Revenons à la ProA, combien de fois pensez-vous pouvoir remplir Beaublanc pour ce match 3 voire ce match 4 contre Strasbourg ?
Nous en frémissons à l'avance. Je ne sais pas c'est difficile à dire mais quand on voit que pour le match 5 contre Dijon des gens sont venus frapper à la porte du siège à minuit et que le lendemain il y avait 350m de queue dans la rue devant le siège c'est de la folie ! La première dame à qui j'ai ouvert la porte à 10h m'a confié être venue vers 6h30 ! Pour Strasbourg le taux de pression est énorme, nos partenaires veulent des places pour leurs employés, la LNB se réserve un grand nombre de places, mon téléphone n'arrête pas de sonner… Honnêtement je dirais que nous pourrions facilement aller au double de la capacité de Beaublanc (NDLR : 5500 places assises et on frôle les 6000 avec les places debout soit pas loin de 12000 demandes !).

Justement, on en a beaucoup parlé avec les élections et sans entrer dans les jeux politiques, quelles sont les perspectives pour répondre à cette forte demande du public ? Une nouvelle salle ? Un agrandissement ?
La mairie a entamé un dialogue avec nous et envisage deux possibilités à l'heure actuelle. Un agrandissement à 8000 places ou une nouvelle salle de 10.000. Le souci du budget est forcément présent et je n'ai pas la main là-dessus, la mairie doit amortir les autres investissements de la ville, mais de notre côté il faudra aussi se poser des questions en termes de coûts pour le club. Vaut-il mieux un Beaublanc à 8000 dont nous maîtrisons les coûts ou une nouvelle salle dont la location nous reviendra beaucoup plus cher sans parler des frais de fonctionnement annexes ? A ce jour la question est posée mais pas tranchée.

Certains pensent qu'une structure plus grande serait démesurée voire qu'elle pourrait faire tâche si elle s'avérait clairsemée comparée à un Beaublanc plein en permanence. Chez Beaublanc.com, nous sommes convaincus que la question ne se pose plus, la démographie de l'agglomération ayant augmenté depuis la construction de Beaublanc qui était déjà considéré à l'époque comme "surdimensionné", mais qu'avez vous à leur répondre ?
Déjà il faut se dire, avec beaucoup je respect je tiens à le préciser, qu'il ne s'agit "que" de Dijon et de Strasbourg en 2014. Mais comment les choses vont-elles se passer le jour où nous recevrons un Barça, un Pana ou Cantù à Limoges ? Il est évident que la capacité de Beaublanc ne correspond plus aux besoins actuels quand on voit même l'affluence pour la saison régulière et le nombre de rencontres jouées à guichets fermés. J'ajouterais même que cela risque de ne pas s'arranger. Certaines personnes déçues de ne pouvoir obtenir de tickets pour ces playoffs voulaient même se procurer des abonnements pour la saison prochaine histoire de ne plus être déçues. C'est certes bien pour l'avenir du club mais si nous faisons un "carton" en abonnement pour la saison prochaine, ça voudra aussi dire qu'il y aura autant de places en moins à la billetterie !

Un dernier mot sur l'adversaire Strasbourg à quelques jours du début de la série ?
C'est un très bel adversaire avec un effectif riche et complet qui joue très bien au basket. Et quoi qu'il arrive je pense que nous allons nous régaler !

  • Autour du match
  • Commentaires (25)