Playoffs 2019

Entre grands d'Europe

Illustration
Fin des vacances pour Beaublanc qui va pouvoir de nouveau vibrer ! Au programme, une bannière de Champion de France à hisser, et surtout un match à remporter face à la JSF Nanterre. Présentation.

Le contexte

Les Limougeauds, qui ont assuré le principal avec leur victoire en terre havraise, vont devoir faire utiliser à bon escient la pression d'un Beaublanc que certains découvriront pour la première fois en mode "match".
Et quoi de mieux pour une première que de voir une bannière verte de Champion de France grimper aux cintres de Beaublanc ?
5500 supporters tout de vert vêtus (demande du club) et à la voix reposée sont attendus pour la réception du vainqueur de l'Eurochallenge 2015, Nanterre.

La forme des équipes

Limoges

Pour le CSP, c'est dans la difficulté que la victoire s'est dessinée au Havre. Encore loin du top niveau attendu pour l'Euroleague.

Nanterre

Lors de la 1ère journée, les Franciliens se sont joués du SLUC Nancy (91-85), bien emmenés par la paire Robinson / Riley.

Dernières confrontations

ProA (25/01/2015) : Limoges 72 - 90 Nanterre
ProA (09/11/2014) : Nanterre 72 - 75 Limoges
Trophée des Champions (23/09/2014) : Limoges 54 - 70 Nanterre
ProA (15/03/2014) : Nanterre 73 - 81 Limoges

L'effectif de Nanterre

Illustration

TJ Campbell

Le micro meneur (1,75m) US est toujours là à la baguette du collectif des franciliens. Capable de scorer et distribuer, l'ex-dijonnais en est à sa 3e année en ProA et connait bien Limoges (il faisait partie -comme Riley-) de la JDA qui était venue gagner à Beaublanc en playoffs. Les Ultra-green ne le perturberont pas le moins du monde et il fera ses 10pts/5pds comme d'hab, en espérant moins...

Gerald Robinson

"On va dire que c’est Kyle Weems au poste 2" La citation est de son coach Pascal Donnadieu découvreur de talents patenté dont Kyle Weems au passage. Et quand on sait les misères que ce dernier nous a causées au match des champions, on peut s'inquiéter de ce que Robinson va pouvoir inventer. 20pts 6rbds et 8pds contre Nancy, on peut dire que le néo-nanterrien a marqué les esprits sur la première journée. Dangereux de loin, capable de mener... un client.

Mikal Riley

On connait tous "Mr Grands compas" hyper dangereux balle en main et qui aime aller au cercle. Seul moyen de défendre sur lui : le coller comme une sangsue et être tout le temps dans ses appuis histoire de le gêner, si on lui laisse un mètre on le paye cash. Un style tout en percussion à qui on ne siffle quasiment jamais d'offensive... le gars pénible.

Tasmin Mitchell

Ancien coéquipier de Mark Payne à Châlons-Reims l'an passé ce poste 4 sera une nouvelle fois un danger pour notre secteur intérieur déficient à ce poste. Mitchell a tourné à 12,1 d'éval toute la saison dernière et semble reparti sur les mêmes bases.

Mam Jaiteh

Un des grands espoirs du secteur intérieur français. Vexé comme pas deux de ne pas avoir été drafté en juin dernier (et pour cause il avait largement sa place en NBA). "Mam" a profité du forfait d'Ajinça à l'Euro pour engranger de l'expérience et pour inscrire ses premiers points en bleu. Il aura l'avantage de la taille à défaut d'avoir celui de l'expérience.

Le banc

Pour une fois, coach Donnadieu colle un de ses ricains sur le banc, Osby ROMERO ne donnait pas entière satisfaction, les rumeurs de bouclages de valises pour l'intérieur peu productif depuis la reprise se font de plus en plus pressantes tant il est loin du rendement de Jo Passave-Ducteil qu'il est censé remplacer. En dehors de Jaiteh, Nanterre possède aussi quelques JFL histoire d'être raccord avec le règlement mais clairement ils sont là pour faire souffler les US. Jérémy Nzeulie est toujours fidèle au poste et prend ses 10-15min tout comme Hugo Invernizzi transfuge havrais qui tarde à percer au plus haut niveau lui qui était promis à un grand avenir à sa sortie de l'INSEP. Fernando Raposo complète le secteur intérieur mais est peu utilisé (quand on voit le rendement des US on comprend) et aura du mal à faire sa place en étant beaucoup moins responsabilisé qu'à Pau où il avait explosé.

Le duel du match

On vous dirait bien un Boungou-Colo vs Riley si le limougeaud était au top de sa forme mais vu qu'il a le dos, le coude et le poignet en compote on le voit mal tenir la longueur.

Un petit Robinson vs Culpepper n'aurait pas été dégueu non plus mais encore une fois, c'est l'infirmerie qui gagne !

Allez, Jaiteh vs Traoré mais vraiment en désespoir de cause car ce n'est pas sous le cercle que ce match va se jouer quand on sait que la JSF a un concentré de talents incroyable aux postes 1-2-3.

L'analyse

Limoges toujours convalescent (et d'ailleurs privé de Payne puisque c'était trop facile jusque là) aura la plus grande peine du monde à ne pas subir la loi des shérifs nanterriens. Le vrai duel sera peut-être tactique et si les joueurs seront en première ligne, c'est coach Hervé qui aura les munitions pour éviter le fiasco en faisant déjouer la JSF plus qu'en la dominant de la tête et des épaules. Ralentir le jeu, faire faire des fautes à Riley et Jaiteh... Bref, faire plaisir au public de Beaublanc qui piaffe d'impatience depuis juin, même si le dernier match de ProA 2015 s'est joué à Limoges avec la fête pas possible qui a suivi !

PROMO E-TICKET

A noter, le CSP propose une promotion exceptionnelle 1 place achetée = 1 place offerte uniquement via l'E-Ticket (cliquez ICI pour y accéder) demain entre 12h et 14h histoire de présenter un Beaublanc plein à craquer pour la première apparition du CSP dans son antre sur les ondes de MA CHAINE SPORT dès 20h30.

  • Autour du match
  • Commentaires (11)