Playoffs 2019

CSP - FOS : Garder le Cap

Illustration

Avec 2 points d'avance sur les premiers relégables, Fos Ouest Provence Basket est en train de réussir sa saison. Mais ils ne viennent pas à Beaublanc en victime. Il paraitrait qu'ils ont à coeur de se venger du hold up limougeaud du match aller (ah bon ?). Sauf que là, il se présente à Beaublanc devant une équipe du CSP en pleine confiance (on espère pas trop quand même) qui doit profiter de cette journée et des autres confrontations pour conforter encore un peu cette 2nde place si importante dont je vous parle depuis des mois. Et l'équipe qui se présente a encore une fois beaucoup changé par rapport au match aller (à croire que la poisse touche cette année les autres équipes) !

Rémi GIUITTA, le coach des années NM2/NM1 a conservé su se concocter un 5 majeur très très correct (voire plus) … son banc en revanche n'est pas en mesure de rivaliser avec les équipes standards de ProB et encore moins avec l'armada limougeaude. Comme on vous le disait en introduction, le cinq est composé de joueurs ayant en partie fait leurs armes à Beaublanc, au premier rang desquels la tour de contrôle Christophe HUMBERT (6pts 6rbds en 24 minutes et 25 coups de coudes cette saison dont plus de 3 sont sifflés !) qui avait laissé un excellent souvenir malgré la brièveté de sa pige médicale l'an passé. Le solide intérieur est associé à une vieille connaissance brestoise : Sherman GAY qui émarge à 16pts et 6rbds en 32 minutes. A eux deux, ils constituent le secteur intérieur et le jeune (et frêle) Louis LABEYRIE (aucun rapport avec Medhi) n'apporte que quelques minutes par match.

Illustration Illustration
Christophe Humbert et Sherman Gay


D'autres joueurs peuvent aussi venir dépanner dessous et aux ailes avec
Mamadou DIA joueur issu de Nationale 2 et qui a gravit les écheleons avec le club de Fos. Il vaut tout de même7pts et 3rbds en 21min

Philippe HAQUET croisé à St Etienne tourne à 3 points et 2 rebonds en 16 minutes.

Continuons sur les autres remplacants du club. Abgué Barakaou joue encore 14 minutes en moyenne pour 3 points.

Nous avons vu 2 titulaires dessous, nous allons voir désormais 4 joueurs qui se partagent les postes 1,2, 3 avec des temps de jeu conséquent.

Le secteur extérieur est franco-américanisé. L'ex-Gator, champion NCAA avec Joakim Noah en 2006 David HUERTAS ne fait plus partie de l'effectif et il a été remplacé par une vieille connaissance de Quimper, Pau … et pas Limoges : Shaun Fein. Sans club depuis le début de la saison, il a déjà réalisé son premier carton pour son premier match avec Fos : 24 points en 34 minutes et 11 tirs tentés à 3 points. Il faudra l'arrêter coute que coute.

Illustration
Shaun Fein (photo via-studio.fr)


Sur l'autre aile, l'américain Edwin DRAUGHAN a lui aussi disparu de l'effectif. Il est remplacé par un jeune américain venant de NBDL (la ligue de développement de la NBA) Lee Cummard. En 9 matchs, il tourne à 9 points en 27 minutes. Correct mais sans plus.

Illustration
Lee Cummard (photo : via-studio.fr)

A la baguette on retrouve l'inusable Babou CISSE, bien connu des anciens de Beaublanc puisqu'il a porté la tunique jaune et grenat et qui assure toujours à 33 ans un solide apport de 9pts, 5pds pour 11 d'éval moyenne en 26 minutes. Il a permis à Fos de réaliser deux belles saisons en NM1 et vient se rappeler au bon souvenir du monde pro.

On a parlé de 4 joueurs car un 4ème a un temps de jeu conséquent aux postes 1 et 2 : Ismaïla SY formé au Limoges CSP (en cadets et espoirs) dans les années 90. Le jeune frère d'Abass avait eu les honneurs des sélections tricolores en cadets et a également évolué en ProA, en Italie, en Allemagne avant de revenir en ProA puis de courir les piges l'an dernier entre Bourg, Clermont et Boulazac. Il en est à 8 points et 7 d'éval en 25 minutes de jeu mais il faudra le surveiller vendredi soir car il est de retour sur des terres qu'il connait bien.

Illustration
Ismaïala Sy (photo : Leprogres.fr)

En résumé, Fos a des arguments sérieux. Mais le secteur intérieur est peu garni hormis les 2 titulaires. Aux ailes et au poste de meneur, c'est plus correct mais rien de flamboyant. Fein en phase d'intégration, le CSP doit en profiter.
Alors Fos arrivera-t-il à réaliser ce qu'ils veulent faire : venir gagner à Beaublanc pour se venger du match aller ?
Si les joueurs du CSP sont sérieux et conscient de leur potentiel à jouer en équipe, le match devrait bien se passer. Sinon, on est à l'abri de rien.
Mais nul doute que les joueurs et le public seront à l'unisson pour consolider notre deuxième place.

  • Autour du match
  • Commentaires (3)