Playoffs 2019

Ça shoote à Chalon sur zone !

Illustration
Chalon est une des équipes en forme en ProA. Après unbeau parcours à la Mickey Cup où ils ont échoué en finale, JD Choulet est fier de son équipe de psychopathes qui dégainent à foison surtout quand il y'a des caméras... problème : ce match est télévisé ! Présentation.

L'équipe

Pas de changement dans l'effectif bourguignon depuis la présentation du match aller (fait assez rare pour être souligné) et comme d'habitude, coach Choulet a mis ses américains à l'aise leur laissant les clés du camion (avec un Roberson à 13,3pts 5,9pds pour 15,5 d'éval, un Hazell à 16,2pts et presque 3rbds et un Justin Brownlee à 10,3pts et 5,5 rbds on a de quoi être confiant ce qui contraste avec le rendement famélique des Gatens - Payne - Daniels).

A côté de ça, les jeunes JFL sont propulsés et tirent parfois leur épingle du jeu à l'image du jeune pivot Mathias LESSORT qui tourne à 7,3 d'éval mais qui s'est illustré cette saison en sortant un monstrueux 42 d'éval devant Monaco avec tenez vous bien : 28pts 15rbds 2pds et 3int. Toutefois irrégulier, il s'est fendu d'un -3 d'éval en finale de la Leaders Cup.
Le jeune David MICHINEAU continue son apprentissage en ProA et sera également à surveiller.

Le danger ?

A en croire la LNB, le danger viendra des tribunes, en effet la ligue s'est une nouvelle fois fendue d'un fax/mail pour demander au club de renforcer la sécurité des joueurs et du staff chalonnais. Sans doute JDC craint-il pour ses fesses... charge à lui de ne pas les montrer comme lors de son dernier passage à Beaublanc (marrant que la LNB n'ait pas porté plainte pour attentat à la pudeur à l'époque...).

Plus sérieusement, le danger viendra principalement des 3 US cités, d'Evtimov capable d'allumer à 3pts dans un bon soir et du fameux Lessort qui pourrait bien s'amuser de la "défense" d'Ali Traoré qui semble revenu dans ses standards de début de saison.

Les enjeux pour le CSP

Limoges n'a plus le droit à l'erreur en ProA pour vaguement caresser l'espoir d'accrocher les playoffs. Il se murmure même que ce n'est plus vraiment l'objectif et qu'il faudra miser gros sur la coupe de France pour une place européenne faute de quoi, cette saison aura été une régression sans nom pour le CSP qui ne ferait que se conformer à la norme française : à savoir, le club qualifié en Euroleague qui le paye une ou deux saisons plus tard en ratant les playoffs voire en luttant pour le maintien. Roanne est descendu, Nanterre a connu une saison noire, l'ASVEL était tombée bien bas... la norme on vous dit ! Seule particularité du CSP : il aura enchaîné 2 titres.

En cas de victoire l'espoir demeure même si le calendrier du CSP sera complexe (Nanterre, Le Mans, Gravelines, Pau, Monaco et Strasbourg sont encore sur le chemin !) alors qu'une défaite scellerait pratiquement le sort limougeaud dans le ventre mou de la ProA (la descente semblant acquise pour Le Havre et en bonne voie pour Rouen).

Notre avis ?

Avec un Dule qualifié pour la première fois en ProA, un peu de motivation de se faire pardonner de la déroute en Eurocup, le CSP peut réagir et fesser Choulet et ses sbires... mais le mental de chips entrevu dernièrement et les aveux de dépit lancés par l'application de défenses de zone en présence de Traoré (et ça shoote à Chalon) ne sont guère encourageants. Qu'ils nous fassent mentir...

  • Autour du match
  • Commentaires (13)