Playoffs 2019

ça me fait mal à la gaillardise

Illustration

Vous savez, la gaillardise, ce léger sentiment un brin coquin des soirs de match qui fait qu'on est heureux de ne pas être seul sous la couette après une victoire, plein d'adrénaline et d'élan (ah non, ça c'est dimanche). Malheureusement pour moi, et pour vous aussi, la demi molle est tombée car Limoges a échoué si près de faire de nous de vrais taureaux limousins en s'inclinant, non sans les honneurs, dans l'arène PALACIO DE DEPORTES JOSE MARIA MARTIN CARPENA. Analyse.

Le match

Bien calé devant mon pc, un oeil sur chaque écran: le match à gauche, les stats à droite, un petit (gros) verre de Diplomatico, me voilà paré pour suivre ce que tous, y compris unibet, annoncent comme une purge. Et malgré tout, je suis là, fidèle au poste, comme beaucoup d'autres.

Et, autant vous le dire, le début match ne me fait pas regretter de ne pas avoir succombé aux charmes d'un reportage sur la Vème République sur France 2 car Limoges s'accroche et mènera même à la marque, peu de temps je l'accorde, mais mènera quand même.

Malheureusement, les espoirs seront vite estompés par une réussite insolente des locaux à 3 points par l'intermédiaire de Waczynski (4/4 à 3pts en 1ère mi-temps) mais pas seulement. Malaga est une vraie belle équipe à laquelle Limoges tient tête en parvenant à rester à une dizaine de points à la pause.

Au retour des vestiaires, les limougeauds reviendront vaillamment à plusieurs reprises à quelques encablures de Malaga sur de bonnes séquences. A chaque fois, les joueurs de Luis Casimiro parviennent à se regonfler le matelas.

Le tournant du match? A 3 minutes du buzzer final, INGLIS est sous le cercle, il ressort (entouré de 3 espagnols) prodigieusement pour Hardy, isolé dans le corner, qui arme et marque alors que le CSP est à -4 de mémoire. Malheureusement, dans la seconde écoulée entre les mains des deux limougeauds, un espagnol se fait siffler pour flopping et écope d'une faute technique: panier annulé et 1 LF pour Limoges. Alors, les arbitres auraient-ils dû accorder le panier? Je pense que oui car Hardy a vraiment armé instantanément son tir sans se soucier du coup de sifflet qu'il n'a probablement même pas entendu et qui est certainement arrivé après, temps de réaction oblige (et la video ne le dira pas ça...).

Quoi qu'il en soit, Bouteille mettra le lancer mais les limougeauds perdront bêtement le ballon (pas la première fois cette saison, c'est préoccupant) et le match, incapables de recoller suite à ce fait de jeu.

On a aimé

La défense proposée par Limoges avec ce poil d'agressivité et d'intensité nécessaire

La performance limougeaude dans son ensemble avec de nombreuses séquences encourageantes pour l'avenir, pas en Eurocup, je vous l'accorde, mais la saison est encore longue.

On n'a pas aimé

Ce panier de Hardy refusé car allez connaître l'issue du match avec ces 3 pts, le LF de Bouteille à suivre et la remise en jeu.

La fameuse remise en jeu impardonnable dans un tel match et à ce moment-là.

AU BILAN

On le sait , la coupe d'Europe se joue souvent sur des détails et ce match l'illustre bien, cela ne tient pas à grand chose car l'écart final est flatteur pour Malaga. Bien sûr, ils ont plus de talent. Evidemment, ils ont un avenir en Eurocup et pas nous. Mais ce soir, je suis fier d'être limougeaud et de notre équipe. Nous n'avons pas été ridicules et je suis convaincu que ce CSP est dans la bonne dynamique pour aborder un Clasico dans les meilleures dispositions et tant pis s'il est déjà tard et que j'entends déjà ronfler dans la chambre. A la limite, je préfère réveiller ma gaillardise dimanche soir et la soirée sera plus longue, ce qui ne gâche rien.

  • Autour du match
  • Commentaires (14)