Playoffs 2019

#BeatGland

Illustration
L'odeur de la fin de saison, couplée à celle du vent de renouveau au sein de l'institution et celle d'un Clasico à enjeu pour les playoffs... Voilà qui fait frémir d'envie nos narines avant ce Pau-Limoges ! Présentation.

L'effectif de Pau

L'effectif de Pau n'a pas grandement évolué depuis le début de saison : beaucoup de blessés, mais pas de jokers médicaux.
Revue d'effectif de Pau

Chikoko et McConnell sont indispensables à leur équipe. Si l'un des deux est absent ou s'il fait un mauvais match, c'est défaite assurée. Chikoko revient juste de blessure et ne sera pas à 100% contre Limoges.

Le match aller

Au match aller à Beaublanc, Limoges n'avait pas fait dans la demi-mesure pour écarter l'ennemi palois. Seules les 2 dernières minutes avaient allégé la valise.
Analyse du match aller

La forme des deux équipes

Bien que décimé par les blessures et les sanctions, Limoges continue à gagner en cette fin de saison. Et si les remous extra-sportifs avaient un effet bénéfique (un peu comme en 2000) ?

Avec 7 victoires en 8 matchs, le CSP signe une belle série pour s'inviter en playoffs, avec désormais pour objectif la 5e place. Invaincus à l'extérieur lors des 3 derniers matches, les hommes de François Peronnet iront à Pau le couteau entre les dents.

A contrario, Pau reste sur un enchaînement de 3 défaites. Pire, les Palois n'ont gagné que 2 rencontres sur les 7 dernières (...contre Antibes, dernier du championnat et déjà relégué, et Fos, avant-dernier), à chaque fois d'un petit point.

L'analyse

Un clasico est important pour les 2 clubs. A 52-51 (et 1 match nul) en faveur du CSP, il s'agira de faire pencher davantage cette balance historique.

Les joueurs sont conditionnés dès le début de saison pour être concernés lors de ces deux rencontres particulières. La première manche a été remporté de main de maître par Limoges, alors il va falloir s'attendre à ce que les Palois soient d'autant plus surmotivés pour ce match. Cavalière, sourcils au vent, sera le dépositaire du classico pour ses collègues... sachant que Will Howard a renouvelé le hashtag #BeatPAU en #BeatGLAND...

Et en bonus, interrogé sur la portée de sa publication par Matthieu Marot, l'ailier a surenchéri :

On sait déjà qui est le MVP de l'avant-match !

Côté effectif, attention à la fatigue : le CSP joue à 7 depuis 2 rencontres.
Toutefois, Damien Inglis, Axel Bouteille et Samardo Samuels pourraient tous les trois faire leur retour pour jouer avec un effectif au complet pour la première fois depuis longtemps !
Ces retours seront les bienvenus, parce qu'à force de tirer toujours sur les mêmes et surtout de défendre à 7, il est impossible d'avoir la même intensité sur 40 minutes, d'où une certaine dépendance à l'adresse extérieure.

En conclusion, maîtriser Chikoko et McConnell, défendre avec une grosse intensité, garder la tête froide pour mettre les shoots ouverts et tout devrait bien se passer avec à la clé la 5e place consolidée et la possiblité de voir Strasbourg rater les playoffs dans les autres rencontres de la journée... une fin de saison folle !

  • Autour du match
  • Commentaires (23)