Playoffs 2019

À Orléans pour oublier l'Élan

Illustration

Après un choc entre rivaux lamentablement perdu à Beaublanc, le CSP doit se racheter loin de ses bases, contre Orléans. On va retrouver notre shooteur préféré, KMac, qui est en grande forme et possède cette année les tickets shoots lui permettant de vivre une saison de ouf avec l'OLB.... Présentation de ce match de leaders.

L'adversaire

Orléans vient de crucifier Nancy, qui plus est à l'extérieur. Kmac a encore frappé de son tir au buzzer. Cette équipe doit faire peur à tout le monde. Pourtant pas très bien équipée sur le secteur intérieur, ce sont surtout les extérieurs, des shooteurs (non, pardon... des "marqueurs" !) avec des pourcentages très élevés, qui font le boulot. Et surtout c'est une ÉQUIPE, avec un mental fort qui ne coule pas après un petit écart au tableau d'affichage. Contrairement à d'autres... suivez mon regard...

Alors pour une fois, je ne vais pas vous présenter l'équipe d'Orléans mais plutôt celle du CSP, pour découvrir qu'elle est pétrie de talent ! Mais pour le reste, le collectif semble bien boiteux...

Meneurs

Taurean Green est le meneur titulaire du CSP. Il aura devant lui une vielle connaissance limousine, un certain Aldo Curti. Il faudra aussi qu'il se tape Darnell Harris qui est un bon shooteur extérieur et possède un drive de grande qualité. Mais si nous revenons sur le cas Green, il serait bien qu'il se remette à être agressif vers le cercle. On lui reproche de ne pas faire de passes, je dirais même de jouer trop tranquille. Il est fort en 1c1, possède un shoot longue distance assez fiable et ses percutions sont dévastatrices quand il a envie qu'elles le soient, reste à lâcher le frein à main et envoyer tout ce qu'il a...

Jo Gomis est de retour, pas encore en rythme et un peu perdu, à dire vrai. En défense, il amène souvent son adversaire sur des trappes... mais celles-ci n'arrivent pas souvent, ce qui fait qu'il se prend des paniers sur la tronche alors qu'il aurait normalement dû gagner le ballon. Il faudra aussi contenir Mister Kyle McAlarney parce qu'on le sait tous, s'il est seul à 3pts, c'est bingo à chaque fois.

Et que penser de JR Reynolds ? Un coup, il te colle 20pts avec un pourcentage de folie, et un coup il dort pendant 35min avant de se réveiller pour mettre 2 ou 3 gros shoots. Ce joueur est bourré de talent, il en a plein les mains, mais semble parfois peu concerné, à l'instar de certains de ses coéquipiers (voir plus bas). C'est vraiment dommage qu'il ne joue pas plus et qu'il ne soit pas plus mis en valeur sur les systèmes limougeauds.

Arrières/Ailiers

Là, on touche aux "stars" de l'équipe. La diva Acker est en mode "je m'en fous complet". Il sait qu'il jouera 30min par match même s'il ne défend pas. De temps en temps, il met un panier de grande classe, histoire de ne pas passer pour une tanche. Mais avec des supporters comme ceux du CSP, ça ne suffit pas. Il passe bel et bien pour une tanche cette saison, malgré tout son talent. David Noël devrait lui montrer ce qu'est un défenseur et un mec qui a envie de jouer pour ses coéquipiers et son maillot.

Nobel Boungou Colo est lui plus régulier. Même si tout le monde reconnait qu'il a passé un sacré cap cette année, il lui reste à devenir un joueur intelligent dans le jeu. On a parfois l'impression qu'il veut gagner le match à lui tout seul. C'est dommage parce que ses qualités sont indéniables : gros physique, bon rebondeur, shooteur fiable, il se défonce pour le club, mais force trop pour être à tout prix la star de l'équipe. Maël Lebrun se chargera certainement de lui et il ne sera pas à la fête, parce que c'est un très bon défenseur.

Intérieurs

Nous arrivons dans le poste qui fâche. JK Edwards est blessé à la main et absent pour au moins 2 semaines. Adrien Moerman est un peu partout et nulle part à la fois, c'est une des énigmes de cet effectif 2013/14. A Orléans, le secteur intérieur ne fait peur à personne. Abdoulaye Loum est un grand poste 4 (2m09), il shoote de loin, mais son physique devrait exploser contre Adrien ou Zerbo. Terence Dials est un piètre défenseur et si JMD fait jouer Petro un peu plus que 7min, on devrait voir l'Orléannais sur le banc assez rapidement. Reste Raposo qui est un jeune intérieur qui progresse, plus ou moins du niveau de Fréjus Zerbo.
Enfin, ne pas oublier Brian Greene qui est le clone de Moerman dans le jeu, avec une réussite supérieure de loin.

Dernières confrontations

Limoges 72 - 64 Orléans (ProA, 2013)
Orléans 67 - 72 Limoges (ProA, 2013)
Limoges 75 - 64 Orléans (ProA, 2012)

La forme des équipes (en ProA)

Limoges V D V V D
OrléansV V D D V

Le duel du match

La force principale d'Orléans se situe dans les shoots extérieurs, notamment à longue distance. Vu le match contre Pau pendant lequel nous avons plié sous les missiles Palois, on peut s'attendre à ce que le match se gagne de la sorte...
Le duel à suivre pourrait donc bien être celui qui opposera KMac à Taurean Green, mais il faudra suivre aussi de près des joueurs comme Harris, Lebrun, Green ou Loum, qui sont tout autant de lance-missiles très efficaces loin des raquettes.

L'analyse

Que peut on attendre d'une équipe qui a fait honte à toute une région ? La moindre des choses serait de remporter ce match, avec la manière ce serait encore mieux. Une réaction, on en a déjà vu cette saison, mais on attend surtout un état d'esprit de guerriers, une envie de jouer ensemble, de faire l'effort supplémentaire pour le coéquipier. On voit depuis le début de saison Nobel mettre des messages sur ses poignets (pour Jo Go, Zerbo,etc...) il devrait en mettre un pour JK, mais SURTOUT il devrait transmettre cette solidarité à tous ses copains. Nobel justement risque de devoir glisser un peu sur le poste 4 pour compenser l'absence de JKE, et peut être qu'il retrouvera le goût du contact, du jeu en post-up qu'il avait la saison dernière et que l'on ne voit plus chez lui.

Est-ce que la pluie va tomber sur le CSP ? Réponse lundi soir, devant les caméras de Sport+.

  • Autour du match
  • Commentaires (56)