Présaison CSP 2018/19

Un match capital pour les playoffs

Illustration

On joue chez nous, pas de déplacement, la semaine est longue puisque l'on joue que lundi (peut-être une excuse en cas de défaite ?), Paris a certes une bonne équipe mais ce n'est pas non plus un des prétendant au titre. Alors on serait tenté de dire allez on y va, on mise fort sur les Limougeauds. Présentation.

On a l'habitude à Beaublanc.com de présenter notre adversaire du soir, d'essayer de mettre en évidence des duels, d'évoquer des stratégies que nous pensons bonnes. Mais avec cette équipe, comment dire? C'est compliqué. pourtant elle est maintenant complète, complémentaire, structurée, voire effrayante. Mais elle est surtout un groupe d'individualité plus qu'une équipe. Et quand il faut mouiller le maillot, aider le copain, se sortir les doigts du c.., là c'est plus difficile de le faire quand on ne se connait que depuis deux semaines.

Paris-Levallois

Paris possède une ligne d'arrière qui ne nous réussit pas souvent. Lesca est le Palois type qui se met les tripes à l'air pour montrer qu'il peut jouer en Pro A et qu'il peut gagner contre Limoges. Campbell est un vieux grognard qui a souvent pleuré à Beaublanc mais surtout en playoffs parce qu'en championnat il est souvent reparti vainqueur. Et comme il est revanchard et qu'il réalise une excellente saison, il va encore nous poser des problèmes.

Les Parisiens sont aussi armé sur les ailes. Jason Rich est le "go to player" de l'équipe. il a tous les tickets shoot. Son entente avec Campbell est manifeste et les deux anciens font souvent tourner les têtes de leurs défenseurs. Maleye Ndoye reste un joueur de Pro A fiable, avec son shoot longue distance. Il possède une envergure diablement efficace pour défendre contre des joueurs plus grand que lui. Le projet jeune est une réalité à Paris avec Cyrille Eliezer-Vanerot qui arrive à 22mns de moyenne de temps de jeu. C'est un fort défenseur, perd peu de ballon et surtout il est adroit de loin.

Leur effectif intérieur est aussi bien complet. Leur 2 postes 4 sont un excellent niveau. Tyler Harris est un joueur filiforme, plus un profil défensif, joue en fonction de ses ailiers. Landing Sane est un poste 4 plus moderne. Bon shooteur de loin, il est aussi très grand. Ses long segments lui permettent d'être un bon contreur. Louis Labeyrie est une machine à rebond. C'est aussi un potentiel physique hors norme. Il monte au cercle si facilement que parfois on se croirait en NBA. Un jeune plein de talent qui progresse très vite. Vincent Poirier est un énorme potentiel. Avec ses 2M13, il n'avait pas impressionné la saison dernière mais aujourd'hui il explose. Il a la confiance de son coach et sa saison est de toute beauté. Il est encore un peu irrégulier, mais attention, on ne devrait pas pouvoir le garder dans notre championnat bien longtemps.

Les duels :

Sur le poste 1, Campbell devrait passer une soirée soit très difficile, soit tranquille. Cela dépendra de nos meneurs. L'envie qu'ils vont mettre dans la rencontre.

Sur les ailes, normalement Rich devrait dominer Prepelic, mais Buford devrait lui être supérieur à son adversaire.

A l'intérieur, c'est là qu'il y aura les plus beaux duels. Fair et Harris sont deux joueurs avec le même profil. Nos postes 5 sont plus petits mais beaucoup plus lourds.

L'analyse :

Le pronostic est difficile parce que nous ne sommes pas présent aux entraînements. La semaine dernière Dule disait qu'ils avaient fait une semaine de merde et ils en ont pris 30. Si cette semaine a été meilleure, voir bonne, Limoges peut gagner ce match. On a les joueurs pour faire les playoffs et pourquoi pas même passer un tour. Mais on a aussi une équipe qui est collectivement jeune. Alors tout peut arriver.

  • Autour du match
  • Commentaires (22)