Présaison CSP 2018/19

Un Clasico pour la première d'Hervé à Beaublanc !

Illustration

Comment ne pas avoir la bave aux lèvres avant ce clasico ? Un nouveau coach, des joueurs concernés et qui ont envie de bien faire, un adversaire qui est dans la tourmente, et enfin une grosse revanche à prendre sur le match aller. Que des bonnes choses et des sources de motivations pour faire de cette rencontre un grand match. Présentation.

Revue d'effectif :

Illustration

Les meneurs :
Kevin Dillard n'est pas un grand meneur organisateur, mais il est quand même une des armes offensives principales des palois. Il aime les pénétration, le jeu rapide et parfois envoyer des shoots longue distance. Si Pape défend bien sur lui, il devrait enrayer facilement l'attaque de Pau.
Morris Finley est une deception depuis son arrivée il n'a jamais donné satisfaction. Coach Bergeaud ne lui accorde que très peu de temps de jeu et vu ses stats c'est assez normal.

Les exterieurs :
David Denave n'est pas obligatoirement un poste 1 mais il lui arrive de dépanner. Ce joueur est assez fiable à 3pts, grosse surprise de ProB il y a quelques années, il fait parfois de bons matchs en ProA mais c'est très aléatoire. Par contre, en bon français qui a grandi à l'époque des grands clasicos, il est souvent motivé contre Limoges.
Sami Driss est lui une énigme pour beaucoup d'observateurs. Il a passé toute sa carrière en NM1 ou ProB et il joue maintenant 17 minutes en moyenne en Pro A. Certes il se bat avec ses armes, mais il manque cruellement de talent tout simplement. Pas adroit de loin, piètre défenseur, son dribble est suspect et sa vision de jeu pas terrible. Il faut le donner à JP, il devrait s'en sortir en défendant sur lui (NDLR : boutade, on sait que c'est un mismatch !).
Yannick Bokolo est l'ombre de lui même depuis son arrivée à Pau. Il défend toujours aussi fort, mais il a perdu sa confiance au shoot, il ne pénètre presque plus. Le staff Palois avait tout misé sur lui, l'équipe a été construite autour de lui et il est clair que c'est un échec.
Marko Simonovic est lui aussi une déception. Pourtant son CV est long comme le bras et ses stats de carrière sont éloquentes. Mais à Pau, ce n'est pas vraiment çà. 12,7pts et 3rbd mais avec un pourcentage très mauvais. Il doit se reprendre pour trouver un contrat pour la saison prochaine. Attention, il peut prendre feu de loin à tout moment.

Les intérieurs :
Charles-Henri Bronchard ne joue que 14min par match alors qu'il a le potentiel de jouer beaucoup plus. Pourquoi son coach ne le fait pas jouer plus ? Ça, c'est la question. Il est toujours très motivé, bagarreur, très bon rebondeur, et pas maladroit à 3 ou 4m. Une barbe reconnaissable entre mille, mais pas hipster pour un sou.
Antywane Robinson est déjà passé par Pau en 2008, puis il est parti à Cholet, puis la Turquie, l'Italie et la Lettonie. Il a toujours été un poste 3, mais à Pau il joue aussi 4. Il aime le combat en bas de la raquette, mais aussi envoyer de loin (28% à 3pts). Il n'est pas vraiment un joueur de système, il préfère se créer son shoot tout seul.
Tyler Cain est un bon bucheron de 2m03, il joue à l'ancienne, dans la peinture, avec un jeu dos au panier efficace. Il aime le contact, les gros écrans et les rebonds. Il ne faut pas non plus croire qu'il est un poste 5 de grand talent, mais avec notre danseuse de samba, sait-on jamais.
Abdel Kader Sylla est le Zerbo Palois. Il fait des fautes bêtes et rapides. Il possède un tir à 4m maximum, prend des rebonds, mais il est maladroit, pas très habile de ses mains et surtout très inconstant.

L'analyse :

Cette saison, Limoges et Pau ne jouent pas dans la même cour mais pourtant au match aller les Palois nous avaient fait déjouer et on avait pris une belle fessée. Depuis, nous avons changé d'entraineur, pas eux, nous avons changé des joueurs, eux aussi. Mais l'effectif limougeaud est normalement très supérieur à celui de Pau. Nos meneurs sont meilleurs, nos postes 2 et 3 aussi. Je ne parle pas du poste 4 tellement Adrien est proche du titre de MVP, il reste que nos postes 5 sont vraiment moins bon que les leurs. C'est sur ce secteur qu'il faudra être vigilant et que les aides défensives pallient les manques.

Coach Hervé doit avoir travaillé sur la défense pour être plus solidaire, sur les systèmes offensifs pour être plus fluides et efficaces. Il doit surtout redonner confiance à tous ses joueurs, et surtout à ceux qui doutent depuis des mois. Léo, Mike, Pape et Trent doivent prendre cette confiance et monter leur adresse et leur niveau de jeu pour aider leur équipe.

Normalement cette rencontre ne devrait être qu'une formalité, mais avec les modifications qu'il y a eu à Limoges et les nouveaux systèmes défensifs et offensifs mis en place par le coach du CSP, l'équipe est en rodage et donc loin d'être prête pour survoler ce classico. Nous avons également pu lire dans les colonnes du Populaire la motivation affichée par Adrien MOERMAN surtout après la lourde défaite concédée à l'aller mais aussi pour "reconquérir le public de Beaublanc" qu'il sait avide de ces Limoges-Pau même si le choc n'a plus la même saveur pour les acteurs. Le public est impatient, et les joueurs se battent tous pour CE maillot alors l'occasion est belle de régaler !

  • Autour du match
  • Commentaires (13)