Très belle défaite à Orléans : 64 - 67

Certains diront une nouvelle défaite, moi je dirai une très très belle défaite.

MAJ : les marqueurs en fin d'analyse
Limoges s'est donc incliné sur le parquet d'Orléans par 3 pts d'écart.
Le CSP se présentait sans David Thevenon et avec Olivier Gouez présent à l'échauffement mais qui n'a pas foulé le parquet par précaution.
En cours de match, Francois Renaux s'est légèrement tordu la cheville et Jermaine Bucknor a pris un coup sur le genou (les deux ont rejoué).
Orléans était privé de ses deux meneurs français et de deux intérieurs. Mais c'est Boyette (ex meneur de Nancy) qui a débuté le match et dessous il restait les 2 futurs titulaires à Orleans.

Le premier quart temps est parti sur des bonnes bases avec Limoges qui a creusé un premier écart de 7 points avec un Pierrick Lazare à la baguette gérant superbement son équipe et un Dennis Latimore présent aux points et aux rebonds. Le CSP dominait le 5 majeur d'une équipe de pro A.
A 2' de la fin, le CSP mène de 8 points pour se faire rejoindre et ne mener que 20 - 17 au buzzer alors qu'Orleans faisait tourner. La fatigue s'est fait sentir sur la fin.

2nd quart : Le CSP repart de plus belle et mène 29 - 19 après 15 minutes de jeu à peu près. Et là, le trou noir, (physique surement) et Orléans mène 34 - 33 à la pause.

Eval à la mi temps : Ragauskas : 9, Latimore et Bucknor : 12 et 11 (shoot et rebond pour les deux), Lazare 4. Dubos avait joué 12' mais peu adroit ( 1/8 ).

3ème quart : Après 3' sans marquer, les deux équipes ouvrent les compteurs et le match très défensif commence à s'ouvrir avec un CSP qui décolle grace aux claquettes de Dubos et à la présence de Latimore : 54 - 46 à la 30ème.

4ème quart : Le CSP garde un écart de 5-7 points et mène 57 - 51 à quelques minutes de la fin quand Bucknor se blesse et que Pierrick Lazare sort sur le banc. Et là, Orléans revient et passe devant 61 - 64 à 50 secondes de la fin.
Sur l'attaque placée (avec Pierrick et Bucknor), Ragauskas enchaine à 3 points (64 - 64) et Limoges récupère le ballon (rebond de bucknor) à la suite d'une bonne défense. Et là .......... l'arbitre (euh, je reste poli donc l'arbitre) siffle un marché alors que Bucknor partait en contre attaque.
Temps mort, 1,9 seconde à jouer et remise en jeu Orléans.
D'un tir dans le coin et en déséquilibre, Dewar marque les 3 points et donne la victoire à Orleans.

En résumé, un très très beau match de Limoges. Une très bonne défense, des tirs ouverts (ratés parfois mais ouverts c'est l'essentiel), quelques belles engueulades de Forte mais un bon esprit.
Bon match de Latimore en particulier, mention bien à Bucknor, Dubos, Ragauskas, Lazare et Storozynski.

Franchement, il y a de quoi etre rassuré.

Score par Quart Temps :

1er quart : 17-20
2ème quart : 17-13 (mi-temps 34-33)
3ème quart : 12-21
4ème quart : 21-10

Les marqueurs Entente Orléanaise 45 :
Gilles Chigard : 1 pt - Laurent Bernard : 6 pts - Jermaine Boyette : 8 pts - Wilfrid Aka : 11 pts - Ben Dewar : 14 pts - Zeb Cope : 12 pts - Terrence Dials : 15 pts - David Gilbert.
Tirs Tot. : 26/60 (43 %) - 3 pts : 8/22 - 2 pts : 18/38 - LF : 7/10

Les marqueurs CSP Limoges :
Ragauskas : 8 pts - Lazare : 5 pts - Dubos : 13 pts - Storozynski : 15 pts - Bucknor : 11 pts - Latimore : 12 pts - Renaux - Wampfler
Tirs Tot. : 26/70 (37 %) - 3 pts 8/24 - 2 pts : 18/46 - LF : 4/6
Source : Site officiel Orléans

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

3 commentaires

avatar

# 3 - trevor

11/09 - 12h00

Pierrick Lazare et Andrius Ragauskas se sont partagés la mène, mais le lituanien a aussi joué arrière ou il a eu plus de situations de shoots.

avatar

# 2 - djeff

11/09 - 12h00

ki a joué meneur suite à la sortie de lazare.#beer#

avatar

# 1 - trevor

11/09 - 12h00

En plus,

Storo a encore eu un gros impact en attaque comme en défense en enchainant 3 points, pénétrations et provocation de faute offensive.
Par contre déception de Jacques Wampfler qui a pris 2 fautes rapidement et qui n'a jamais pu rentrer dans le match.

Rappelons que le cSp jouait sans David Thevenon, blessé à l'épaule.