Présaison CSP 2018/19

Qui sont nos adversaires ? : Rouen

EDIT : La LNB vient de nous confirmer la qualification de JENKINS.
Bonsoir à tous. La victoire à domicile la semaine dernière nous a permis de bien nous lancer dans la course à la seconde place et cette avant-dernière journée qui va être décisive en tête du classement car Poitiers se déplace chez le leader Bourg. Donc en cas de résultat favorable, notre équipe préférée pourrait récupérer seul la seconde place et nous donner un petit avantage en play-off en recevant à chaque tour pour le match retour et un éventuel match d'appui. Mais on ne pourra avoir cette seconde place que par le jeu en battant l'actuel dauphin c'est-à-dire le SPO Rouen Basketball.

Illustration


Pour mémoire, le match aller avait été le premier match à Beaublanc en tant qu'entraîneur de Coach Cousin et celui-ci s'était conclu sur la plus courte des victoires : 69-68. De plus, même si le Normands sont en ce moment seconds (avec 53 points donc 1 point d'avance sur le CSP), ils ont été premiers pendant plus de la moitié de la saison.

Honneur à notre hôte en commençant par étudier son point fort : l'attaque. En effet, la ville aux 100 clochers est la troisième équipe offensive de ProB avec 80.7 points de moyenne (alors que les Limougeauds ne sont qu'à 72.1 points) et surtout elle est l'équipe la plus collective en distillant 18.2 caviars par match (contre 13.8 pour les cerclistes). Cette grande abnégation leur permet de réussir 55.3% de leurs tirs à 2 points et 35.6% de leurs tirs de loin. En comparaison, les Haute-Viennois convertissent 50.9% de leur tentatives de près et 32.0% de celles au-delà des 6m25. Même sur la ligne des lancer-francs, les seinomarins sont plus adroits que nous avec 72.1% contre 68.1%. Mais le CSP reste toujours l'équipe la moins étourdie en ne perdant que 13.8 ballons, ce qui est un peu mieux que Rouen qui en perd 14.6.

Honneur maintenant à Limoges en étudiant les atouts défensifs des deux formations. Dans ce domaine, le CSP domine très largement le championnat en encaissant seulement 68.9 points alors que le SPO n'est que onzième avec 76.8 de moyenne dans la besace. De plus, notre équipe est meilleure que son adversaire aux rebonds (34.7 contre 33.9) mais aussi, chose rare, au niveau des interceptions (7.6 contre 6.9). Cette différence peut peut-être s'expliquer par le fait que Rouen a une défense moins agressive vu qu'elle ne commet que 18.4 fautes (seconde équipe la moins sanctionnée) contre 20.6 pour Limoges. Par contre, il faudra se méfier de la roublardise des rouennais qui provoquent 21.1 fautes pendant le que les limougeauds en suscitent 20.1.

Du point de vue individuel, deux joueurs sortent un peu du lot :
- l'arrière US Ronald Dorsey : 16.9 points (4e), 37% à 3 points en 6.6 tirs, 1.5 interceptions, 2.8 passes décisives, 15.6 d'évaluation
- l'ailier français Cheikhou Thioune : 13.6 points, 62% à 2 points en 6.7 tirs (4e), 5.2 rebonds, 1.4 interceptions, 15.3 d'évaluation

Pour finir, je vous invite à regarder un top 10 des actions de Rouen contre Reims réalisé par un fan rouennais :
http://www.dailymotion.com/video/x58c25_top-10-spo-vs-rcb_sport

Bon match à tous à la radio ou sur le live LNB, n'oubliez pas de participer au concours de pronos de Beaublanc.com et pour gagner un des 8 tshirts SEMI-PRO en jeu ce mois ci (2 ont été offerts aux gagnants d'Avril).

  • Autour du match
  • Commentaires (0)