Présaison CSP 2018/19

Que sont devenus nos champions 2014 et 2015?

Illustration
Pendant que certains vont faire du grand huit et tenter d'attraper la queue du Mickey, voire de jouer au basket sous une tente géante, et bien nous on prend des nouvelles de nos anciens ! Parce que c'est qui les champions à la fin ?

Le chiffre qui tue : 26 ! 2 saisons, 2 titres de champion... et 26 anciens ! Ici c'est Limoges ! Tour d'horizon de ceux qui ont porté le nom du CSP au sommet.

Les cadres

Illustration

Jo Gomis

retraite - Après une saison bien remplie à Nanterre, Jo Go avait décidé de signer au PL, pour finalement partir à la retraite sur un titre européen, et ça c'est la classe !

Illustration

Alex Acker

Avellino (Italie Serie A) Le MVP des finales 2014 a signé dans le club d'Avellino, 4ème de Serie A avec un bilan de 12/8. Alex tourne à 9.7 points 3.1 rebonds et 2.6 assists par match, avec un pourcentage correct de 45%.

Illustration

Johan Petro

Leones de Ponce (Porto-Rico BSN) Direction le double champion Porto-Ricain pour Petro, île qu'il connait bien puisqu'il évoluait à Guaynabo la saison passée. Le championnat reprend le 25 février prochain.

Illustration

Taurean Green

AEK Athènes (Grèce A1) Coéquipier d'Alex Acker jusqu'à très récemment, Taurean Green a rejoint la Grèce ces derniers jours et l'équipe de l'AEK Athènes (coaché par Jurij Zdovc) où il avait déjà joué en 2010. Il arrive dans un club éliminé au 1er tour de l'Eurocup mais 4ème de l'ESAKE (14/4). Blessé en Italie, Green tournait à 10 points et 6 assists sur 6 matchs joués.

Illustration

Adrien Moerman

Banvit (Turquie BSL) Le chouchou, le capitaine, le héros du CSP sur ces deux dernières saisons. On a été surpris par le choix de ce club turc inconnu en France, mais on comprend un peu mieux maintenant le trajet que veux suivre Super Momo. Parce qu'il cartonne tout Super Momo! En Europe, en championnat, partout. En Eurocup Adrien est à 14 points 17 d'éval, 8.5 rebonds et plus de 50% de réussite. Banvit jouera d'ailleurs son 8/ème de finale contre Milan que le CSP a battu deux fois cette saison. En championnat turc, c'est très dense en haut du classement : le Fener, Efes, Galatasaray et Pinar Karsiaka ont l'air intouchables. Derrière, Banvit pointe à 11/7. Adrien est l'un des tout meilleurs de la ligue turque avec 17.4 points à plus de 55% (45% à 3 points), 9.4 rebonds, 2 assists, 20 d'éval! Tu reviens quand tu veux Adrien!

Illustration

JR Reynolds

Konyaspor (Turquie BSL) Après le Monténégro et la Pologne, direction la Turquie pour l'ancien arrière du CSP, et l'équipe de Konyaspor, 13ème du championnat (6/11). Il est arrivé en cours de saison et n'a joué que 3 fois, après avoir été coupé par Szielona Gora, où il n'avait joué seulement joué que 14 matchs (TBL+Euroleague). Une saison compliquée pour Reynolds.

Illustration

JK Edwards

Pau-Orthez (Pro A) Edwards était parti au Liban avant de rentrer à Gravelines. Il a rejoint les anciens du Havre regroupés autour de coach Bartéchéky à Pau (8ème de Pro A avec 12/8). Même si son rendement points a baissé, le jeu de JK est toujours aussi consistant. 6 rebonds, 2.1 assists, et pas mal de place dans la raquette.

Illustration

Pooh Jeter

Shandong Flaming Bulls (Chine CBA) Le héros du match 4 des dernières finales est retourné en Chine où il avait passé 3 saisons avant son passage à Limoges. L'équipe de Shandong tente depuis deux ans de retrouver les premiers rôles du championnat chinois. Elle a terminé 5ème de CBA avec un bilan de 28/10, et a mal entamé les playoffs puisqu'elle est menée 2/0 en 1/4 de finale. Pooh Jeter est par contre monstrueux... : 27.5 points à presque 60% de réussite (42% à 3 points), 4 rebonds, 6 assists, 25.1 d'éval!

Illustration

Jamar Smith

Malaga (Espagne Liga Endesa) Jamar Smith avait connu une adaptation difficile après son arrivée à Malaga (8ème de Liga, 10/10), peu de minutes et peu de points, puis il avait retrouvé la confiance à partir de décembre, enchaînant les grosses performances. Il s'est malheureusement cassé la cheville début février et sa fin de saison est compromise. Avant sa blessure, Jamar tournait à 11.1 points en championnat et 47% à 3 points (7.8 points en Euroleague).

Illustration

JP Batista

Flamengo (Brésil NBB) Direction le triple champion du Brésil pour JPB, qui est en route pour un 4ème titre de suite (1er de la ligue avec 17/3). Les stats de Batista sont toujours très flatteuses : 15 points à 70% de réussite, et 5.6 rebonds. Mais les défenses brésiliennes ne sont pas les mêmes qu'en Europe.

Illustration

Mike Gelabale

Le Mans (Pro A) Le Mans a réussi un joli coup en signant Mike Gelabale, qui a rejoint coach Kunter, avec qui il avait été champion de France à Cholet en 2010. L'équipe tourne bien en championnat et occupe la 2ème place avec 14/6. Les stats de MG sont moyennes, normal, on est encore en saison régulière : 7.6 et 4.1 rebonds.

Illustration

PP Amagou

Le Mans (Pro A) Amagou voulait du temps de jeu, et il est parti au Mans dans cette optique. Il donne 24 minutes de jeu à son équipe et tourne à 6.5 points, mais niveau adresse c'est pas ça : à peine plus de 35% aux shoots.

Illustration

Ramel Curry

Al Moutahed Tripoli (Liban LBL) Après son départ de Limoges, Ramel Curry avait signé avec Rome pour la fin de saison, mais le club a fermé boutique et est reparti en 3ème division italienne, au même niveau que Sienne, Trévise, Bologne... C'est plus ce que c'était l'Italie! Et donc direction le Liban pour Curry, ça sent la fin de carrière. Son équipe de Tripoli est 6ème du championnat avec 4/5. Et Ramel est plutôt pas mal dans ce championnat : 17.6 points à 60%, 4 rebonds et 3.3 assists.

Illustration

Trent Plaisted

Neptunas Klaipeda (Lituanie LKL) Après avoir signé en Argentine, le pivot US est finalement parti dans un club lituanien qui monte depuis quelques saisons, Klaipeda. Il n'a joué que 7 matchs en championnat (15 minutes et 5 points, Klaipeda est 3ème avec 13/12). Il n'a pris part qu'à 5 matchs d'Eurocup (12 minutes et moins de 2 points). Son rôle rappelle celui qu'il avait à Limoges, un peu sous utilisé.

Les seconds couteaux

Illustration

Eric Williams

MKS Dabrowa Gornicza (Pologne TBL) Après un bon passage en Italie à Cantù, Williams a pris la direction de la Pologne pour le club de Dabrowa Gornicza, 10ème du championnat avec 10/12. Il tourne à 10.7 points en moins de 20 minutes, quasiment 60% de réussite, et 5.8 rebonds. Pas mal.

Illustration

Alex Oriakhi

Capo d'Orlando (Italie Serie A) L'ancien rookie est passé par l'Israël, la Lituanie et la NBDL depuis son court séjour à Limoges. Oriakhi évolue chez le 12ème du championnat italien, Capo d'Orlando (7/13). Il vaut 8.9 points à 55%, prend 8.7 rebonds par match pour une éval à 11.7, Alex semble s'être adapté au jeu européen.

Illustration

Steed Tchicamboud

Nancy (Pro A) Sa fin de carrière est remplie de remplacements à droite à gauche... Et oui, à force de jouer les escrocs, ça se voit vraiment. Il est à Nancy depuis janvier dernier, après ses piges à Limoges, Roanne, et au PL. Le SLUC regarde vers le bas du classement cette saison, et a besoin de joueurs d'expérience comme lui pour s'en sortir. Tchicamboud n'a joué que 5 matchs et ses stats sont flatteuses : 17.8 points à presque 50% à 3 points, 2.6 rebonds, 5.6 assists et 19.4 à l'éval. C'est dire si Nancy va mal.

Illustration

James Southerland

Mitteldeutscher BC (Allemagne BBL) Bienvenue à la ferme c'est terminé pour ce bon James! Quoique... Southerland a quitté le club de Crémone, 2ème du championnat italien, pour signer à Mitteldeuscher BC, club résident de la charmante bourgade allemande de Weissenfels, ex-Allemagne de l'Est. Et l'équipe est dernière du championnat avec un bilan havrais de 2/19. En Italie l'US avait un faible rendement de 5.1 points en 20 minutes (14 matchs joués). Il revit en Allemagne depuis 3 matchs avec 15.3 points en 20 minutes à plus de 60% de réussite.

Illustration

Lamine Kanté

Monaco (Pro A) Voila un autre escroc dans le genre : intégrer un roster champion de France en 2014 et un roster promu en 2015 et en tête de la Pro A, Monaco. Kanté n'a pris part qu'à 11 matchs, 5 minutes de moyenne et 3 points.

Les jeunes

Illustration

Valentin Estienne

Berck (N1) L'ancien espoir du CSP évolue dans le Nord à Berck avec les anciens limougeauds Samir Mekdad et Mikael Toti. Estienne a peu de temps de jeu, 13 minutes et 3 points en moyenne sur 9 matchs joués. Berck est 15ème de N1 avec 8/14.

Illustration

Joris Ortega

sans club - Orchies'15 (Pro B) Vu à Orchies en 2014/2015, pas de nouvelle licence FFBB depuis.

Illustration

Paul Rigot

Orchies (Pro B) 2ème saison à Orchies pour Paul Rigot, dans une équipe talentueuse mais qui pointe à la dernière place en Pro B (avec les anciens limougeauds Aldo Curti et Pierrick Poupet). Peu de temps de jeu pour Rigot également, 8 minutes et 3 points en moyenne pour 13 matchs joués.

Illustration

Gaylor Curier

Souffel (Pro B) Direction l'Alsace après Angers pour Gaylor Curier. Souffel est 13ème de Pro B avec 8/10. Curier joue en moyenne 20 minutes et score 6.6 points à 40% de réussite, il est encore phase d'apprentissage. Il ajoute 3 rebonds par match.

Illustration

Sade Aded Hussein

Saint Chamond (Pro B) Hussein avait évolué à Antibes la saison passée et il a rejoint Saint Chamond cet été (15ème de Pro B avec 8/10), où il évolue sous les ordres d'Alain Thinet, un bon coach formateur. En 14 minutes par match il tourne à quasiment 5 points de moyenne, 40% de réussite aux shoots, et 4 rebonds.

Les coachs

Illustration

JM Dupraz

sans club - JMD a presque un titre et demi en poche après avoir lancé comme il le pouvait l'équipe de la saison dernière sur la piste du doublé. Depuis il est devenu consultant sur MCS, la chaîne qui fait un peu plus retomber le basket français dans l’amateurisme avec la LNB.

Illustration

Philippe Hervé

sans club - De mémoire, c'est le seul ancien qui soit dans cette rubrique alors qu'il a commencé la saison au CSP. Pas de nouvelle de PH, qui doit se remettre d'avoir été passé à la moulinette par les atermoiements présidentiels, et d'avoir été lâché par ses joueurs.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

4 commentaires

avatar

# 4 - Karim Djellali

20/02 - 11h39

Intéressant comme article c'est vrai qu'on fait pas souvent le point sur nos anciens :)
Et Wannamaker on peut en parler aussi qui fait une très belle campagne Euroleague avec Bamberg

avatar

# 3 - Hv63

19/02 - 23h11

Interesant, merci.

Et Rodrigue Maza ?

Est-il toujours dans le basket ou a-t-il intégré Deméco ? :)

avatar

# 2 - yans87

19/02 - 19h41

Hors sujet
--------------------------------
MODERATION : Effectivement, un forum est à votre disposition pour les discussions "diverses".
--------------------------------

avatar

# 1 - Jimanji87

19/02 - 15h24

Momo et Pooh, vous revenez quand vous voulez. Du talent à l'état pur qui me fait vibrer. Un petit mot pour Philippe Hervé, qui, malgré sa sortie par la petite porte du CSP, est un bon entraîneur français. J'espère qu'il garde quand même un bon souvenir de Limoges avec le 11e titre de champion qu'il nous a apporté. Les moments magiques de notre vie doivent toujours effacer les mauvais.