Où en sont nos ProB-istes ?

Illustration

Profitons de la trêve des confiseurs pour jeter un coup d'oeil dans le rétroviseur et pour prendre des nouvelles de quelques uns des nombreux joueurs qui ont marqué la période ProB sous le maillot du CSP.

Illustration

A tout seigneur tout honneur, commençons avec un des joueurs les plus charismatiques du Limoges CSP version noir et blanc qui a quitté à regrets les cieux limougeauds depuis bien longtemps : David THEVENON. L'arrière évolue maintenant à Prissé-Mâcon en NM2 où il joue sous les ordres d'un autre ancien du CSP version vert et blanc, Jean François "Jeff" Evert. Si sa formation n'est que 8e sur 15 de la poule D alors qu'elle avait réalisé une belle préparation de championnat c'est en grande partie dû à la perte dès le 13 septembre de son grognard. En effet David avait montré tout le leadership qu'on lui connait mais a subi une rupture du tendon d'Achille et est depuis indisponible. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et surtout de pouvoir revenir sur les parquets pour partager sa hargne... qui sait, peut être un jour avec la réserve du CSP ?!

Illustration

On reste en NM2 et dan sla même poule d'ailleurs où Bosko Majstorovic et Pierrick Lazare font toujours les beaux jours de GRIES/OBERHOFFEN. Si le pivot serbe est actuellement blessé, le meneur se régale franchement en cette fin d'année et affole les compteurs : 40pts contre Marne la Vallée le 4 décembre dernier, 22 contre Juvizy... Pierrick est à son aise en NM2 et le prouve ! Le club alsacien est actuellement 2e ex-aequo de la poule avec cinq autres équipes en ayant infligé au leader Rueil une de ses deux seules défaites de la saison.

Illustration

Vous souvenez-vous du meneur feu-follet Dawan Robinson ? Et bien il continue son bonhomme de chemin actuellement en NBA D-League avec les Erie Bayhawks (équipe de développement des Cleveland Cavaliers et des Toronto Raptors). Il tourne cette saison à 10,9pts et 2,6pds pour un tout petit temps de jeu de 17,5 min. Si la NBADL n'est pas le championnat le plus reconnu (ni le plus défensif) il est en revanche possible d'y faire son trou et d'y décrocher une pige en NBA. Dawan qui a déjà cotoyé les Clippers le sait et espère remettre les orteils sur un parquet de la grande ligue coûte que coûte en mettant en avant sa défense par rapport aux autres meneurs de D-League (c'est vous dire le niveau défensif !). Bonne chance à lui dans sa quête.

Illustration

Petit tour en ProB où Olivier Gouez est toujours le point culminant du haut de ses 217cm mais où il a maintenant un rôle un peu restreint dans la rotation du Lille Métropole Basket Club avec une douzaine de minutes en ce début de saison contre une quinzaine l'an passé. Paradoxalement sa moyenne de point a évolué de 5,2 à 6,3 en grande partie grâce à une amélioration aux LF. A noter dans ses stats détaillées que le géant s'est offert pour la première fois en 5 ans le luxe de tirer un 3pts (raté) en match officiel. Si comme Fred Weis pour le CSP, Olivier représente une gêne difficilement chiffrable dans la zone réservée, son bilan rebonds/contres reste relativement modeste pour un pivot de cette taille (3,7 et 0,4).

Illustration

Les temps sont durs pour les US n'ayant pas le niveau de la ProA (sauf Bennet et 2-3 autres hein ?!) avec les nouvelles règles JFL, et la restriction à 3 étrangers en ProB. Du coup, plusieurs clubs de NM1 dotés de moyens intéressants et ambitieux ont réussi de véritables coups pour leur recrutement. Ainsi John FORD après avoir acquis la montée en ProA avec Limoges a signé en NM1 aux JSA Bordeaux sous la coupe du président Boris DIAW et de son nouvel actionnaire Ronny TURIAF mais encore plus surprenant, le petit club de d'Orchies fraichement promu de la bouillante NM2 s'est offert les services de Gabe KENNEDY et on peut dire qu'en N1, les deux américains font des étincelles : Kennedy est 3e marqueur de la division avec 18,5pts 7,8rbds et 19,1 d'éval en moyenne pendant que Ford émarge à 15,9pts (9e marqueur) 6,9 rbds et 17,8 d'éval.

Illustration

Un peu d'autoflagellation de notre part... Et oui, avec le double de temps de jeu Thomas "Briqueman" Larrouquis a triplé sa moyenne de points (de 3,3 à 10,3) mais avec des pourcentages toujours laborieux (38,7% à 2pts, 29,8% à 3pts et un famélique 56,5% sur la ligne des lancers) pour un joueur étiqueté "shooteur". Il n'empêche qu'avec l'éternel Papy McCord, notre maçon du coeur préféré est un des rares ex-cerclises à évoluer dans l'élite française. Alors pour le coup on lui évitera les vannes sur l'extension de Beaublanc et au lieu de ça on ajoutera qu'il capte 2,1rbds en moyenne et distille 1,5pds pour un 7,4 d'éval moyenne ce qui lui avait valu en plus de sa taille et de son lieu de formation (la région Rhône-Alpes) d'être identifié par MaxiBasket comme le profil standard du JFL (âge, rendement, formation).

Illustration

Un peu d'humour (noir) pour terminer... il paraît qu'on ne devrait pas encore le mettre dans la rubrique des anciens mais il faut bien l'y préparer... Donc un certain Eric G. aurait été aperçu dans les bureaux du pôle emploi pour préparer sa reconversion. Bonne initiative que nous ne saurons que trop encourager surtout si elle correspond à une future résolution du président Forté pour 2011. La bonne nouvelle pour l'intéressé c'est que malgré son CV totalement fake il pourra tout de même y ajouter une montée en ProA acquise grâce à Teddy Gipson (la dame pipi paloise de l'an dernier pour ceux qui ont la mémoire courte) pour continuer à faire illusion et peut être permettre à d'autres présidents d'attirer de bons US en leur ventant les mérites d'un coach au palmarès impressionant... à Limoges ça ne prendra plus en tous cas ! (Par contre on veut bien jouer sa prochaine équipe, on sait déjà comment déglinguer leur défense en carton !)

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

4 commentaires

avatar

# 4 - Bagouvic

29/12 - 12h00

Sérieux, la fin de l'article c'est d'un niveau...

avatar

# 3 - chipmunk

27/12 - 12h00

FF au sujet de E. Girard, sur le site off. :
"Comme je l’ai déjà dit, je suis assez loin de la philosophie d’entrainement, de gestion et de jeu d’Éric. Il est le garant du jeu du CSP. Il a en main le recrutement, les choix et les orientations de notre jeu. Et par conséquent, il en porte la responsabilité et les espoirs.
Mais seul le résultat compte. Et sur le fond, et sur la forme, les résultats ne sont pas satisfaisants. Il reste encore 4 matchs avant la fin des matchs aller. Un premier bilan sera fait à ce moment là."

Si ce n'est pas mettre la pression sur l'entraîneur, ça... En gros, soit le CSP réalise de grosses perfs contre les ténors de la ProA en janvier, soit on aura droit à un nouveau changement d'entraineur (Occansey, Forte, Cousin, Girard, Mr X. en 6 ans, ça fait quand même beaucoup !)

avatar

# 2 - noirdesir

26/12 - 12h00

pas Girard qui nous a fait monter mais PAU ORTHEZ !!!!!

avatar

# 1 - yans87

26/12 - 12h00

Arrêtez avec Girard:!:! qui si je me souvient bien nous a fait monté... NON et qui n'a pas eut besoin du CSP pour avoir un palmarés (champion de france)...NON