Présaison CSP 2018/19

On connait la chanson Parker

3 matches, 3 finales on connaît la donne. Encore deux à la maison dont cette réception de l'ASVEL cador qui s'enrhume parfois. A nous de bien jouer le coup pour les faire renifler une fois de plus dans un Beaublanc plein comme un oeuf de quintuplés ! Présentation.

Par rapport au dernier affrontement, coach Parker (TJ... le frère) s'est pleinement installé dans ses fonctions et sa team reste sur 7 victoires en 8 journées de JEEP Elite. Un faux pas à l'Astroballe contre Levallois mais depuis c'est le beau fixe. Solide 5e devant une meute de poursuivants -dont le CSP- le club du Rhône sera galvanisé par la présence à Limoges de son président fraichement éliminé des playoffs NBA Tony PARKER.

Retrouvez ICI notre présentation de la dernière rencontre avec l'ASVEL qui avait eu lieu durant le TOP16 EuroCup (dont les deux formations ne sont pas sorties) juste après la greffe Parker en remplacement de JD Jackson. Rappelons pour la petite histoire qu'elle s'était soldée par une violente volée 87-61 mais cela était au coeur du mois de janvier c'est à dire au creux de la vague pour le CSP.

Un renfort notable

Suite à la blessure de Darryl WATKINS, l'ASVEL s'est attaché les services de Cliff ALEXANDER. Intérieur américain de GLeague de seulement 22 ans, disons que ce ne sera pas forcément un pilier de la maison verte mais qu'il apportera son écot. En 6 rencontres de JEEP Elite il vaut 8,5pts et 4rbds en 19min de moyenne. A Mam de jouer avec sa longueur de bras pour gêner le 4/5 nouvellement arrivé. Quant à Samardo, il lui suffira de jouer des hanches...

Illustration

A noter aussi l'absence d'Alpha KABA l'autre poste 5 de l'ASVEL qui évolue donc en décalant régulièrement Charles KAHUDI en 4 pour compenser.

Prenables

Concrètement, cette ASVEL est moins forte qu'en janvier en grande partie à cause des blessures, en parallèle, Limoges va mieux et avec le soutien de Beaublanc, on sait le CSP capable de dépasser des montagnes... tant mieux, on reçoit un représentant des Rhône-Alpes ! Encore trois rencontres à tenir, les planètes s'alignent avec des défaites précieuses de nos adversaires directs pour la course aux Playoffs reste au CSP à demeurer maître de son destin.

  • Autour du match
  • Commentaires (4)