Michael BROOKS nous a quittés

Illustration

Le lundi 22 août restera gravé dans la mémoire des limougeauds comme le triste jour où un de ses glorieux anciens Michael BROOKS (1988-1992) a rejoint les étoiles où il avait l'habitude de briller. Beaublanc.com a une pensée toute particulière pour ses proches et tous les passionnés de basket qui ont un jour vibré devant les exploits de l'homme aux goggles mythiques. Retour sur la carrière de ce grand monsieur.

Un surdoué

Illustration

Michael BROOKS c'est une star de lycée qui rejoint l'Université de La Salle (Philadelphie, Pennsylvanie) où il établira des records insensés (2628pts en 4 ans, joueur NCAA de l'année en 79-80 avec 24,1pts et 11,5rbds de moyenne). Nommé capitaine de l'équipe américaine de 1980 qui ne disputera finalement pas les J.O. de Moscou pour cause de boycott, il passera six saisons en NBA avant de traverser l'Atlantique et de poser ses valises à Beaublanc en 1988-89 en provenance des Denver Nuggets.

Une machine à récompenses

Illustration

En quatre saison en Limousin il cumulera un palmarès ahurissant :
- Champion de France 89
- Champion de France 90
- Tournoi des As 90
- Vice-champion de France 91
- MVP étranger N1 1991
- Vice-champion de France 92
- MVP étranger N1 1992

Après Limoges

Avec l'arrivée de Boja en 1992 et la révolution jaune, il fera partie des départs incompréhensibles à l'époque avec Stéphane Ostrowski (même si l'histoire donnera raison au sorcier serbe) et c'est sous les couleurs de Levallois puis de la SIG qu'il reviendra faire trembler les filets de Beaublanc.

Amoureux de la balle orange jusqu'au bout

Une fois sa carrière terminée, Michael est resté en Europe où il a tissé des liens intenses et il s'installera en Suisse où sa passion du basket l'aura accompagné jusqu'au bout, lui qui encadrait encore récemment des équipes de jeunes et des camps. Le sourire et la générosité de Monsieur Brooks vont manquer à beaucoup de monde.

Une vilaine maladie osseuse et un rejet de greffe auront eu raison du coeur de cet immense athlète qui laisse à "seulement" 58 ans un grand vide et des souvenirs émus à nombre de limougeauds. RIP Michael, cercliste pour toujours.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

34 commentaires

avatar

# 34 - yans87

25/08 - 10h12

Un musé du sport Limousin il faudrait.

avatar

# 33 - pilou

25/08 - 4h05

@ # 32 - enslaved : j'ai beau aimer le CSP faut pas non plus exagérer pour le coup de la statue... ils ont juste joué au basket les gars ! l'idée de faire une salle style Hall of Fame dans l'enceinte de beaublanc ou au siège avec des produits dérivés pour rendre honneur aux joueurs , (mais pas forcément a ceux décédés) est une bonne idée mais de la a placer une statue au centre d'une place ???

avatar

# 32 - enslaved

24/08 - 15h40

il faudrait qu'un artiste fasse par exemple une statue ,qu'on la mette au centre d'une place à limoges et qu'on inscrive le nom et dates des saisons passées au csp des joueurs décédés qui ont marqué l'histoire du club en souvenir! tiens encore une chose qui m'interroge, pourquoi en arrivant à limoges, en voiture ne voit on pas l'embléme, le palmares ou un signe sur le csp qui rappelle ce que ça représente?

avatar

# 31 - Vinz

24/08 - 12h39

Je pleure dès que je lis un article. Ma mère de 64 ans avait sa fille dans sa classe à la maternelle, mon père l'avait rencontré en 95 ou 96 au centre aéré d'iles. Moi j'étais jeune mais je l'ai vu à beaublanc en 92 contre Pau. 1h avant le match. Il shootait déjà seul sur le parquet avec son walk Man..... RIP :'(

avatar

# 30 - leprofesseur

24/08 - 4h01

C'est vrai qu'avec la numérotation FIBA il est dur de retirer un numéro en Europe. Et malgré l'immensité du joueur et de l'homme, je pense que 4 ans est un temps trop court pour retirer le numéro en son nom. En espérant ne pas choquer ceux qui ont découvert leur passion à travers lui.

Le nom d'une place pourquoi pas, mais que ferons nous quand Don Collins, Ostro, Dac, Young, etc... Passeront l'arme à gauche ?

En revanche, et pardonnez mon ignorance parisiennes des lieux, n'est-il possible de créer à Beaublanc ou ailleurs un "hall of fame limougeaud" consacrant les joueurs et entraîneurs ayant marqué l'histoire du club ?

avatar

# 29 - chuck

23/08 - 23h28

Salut Erlendur....et les B 52 bus au biberon aux Temps Modernes avec Don Ken et Mike ? Je crois deviner qui tu es :-). Un vieux comme moi...
Retirer le maillot ne me semble pas forcément être la meilleure idée : OK pour le Dac. Il est resté 18 ans au club ( j'aimais le joueur pas forcément l'homme). Si nous supprimons la possibilité à de nouveaux joueurs de porter leur numéro " fétiche", nous ne pouvons pas dire que nous les accueillons dans les meilleures conditions. En revanche je suis assez séduit par l'idée de donner le nom de Mike à l'espace entre piscine et entrée du Temple de Beaublanc comme l'a suggéré un supporter dans un post précédent et suis prêt à en faire part à E.R. L qui est aussi un fan du CSP si d'autres supporters adhérent à cette idée bien sûr.
Je viens juste d'apercevoir une étoile filante dans le ciel Limougeaud......sacré Mike, toujours aussi rapide d'un bout à l'autre du terrain...

avatar

# 28 - Erlendur

23/08 - 23h04

Un mec en or et d'une immense gentillesse . J'ai en mémoire un match où le Csp de l'époque avait joué et perdu, honteusement d'ailleurs, contre une obscure équipe londonnienne en 90 ou 91. J'avais assisté à ce match résidant à Londres à l'époque. Mike avec qui j'avais partagé une biere de temps en temps aux Temps Modernes rue Charles Michels à Limoges m'a aperçu au milieu des gradins et des douze anglais qui assistaient au match. Il a enjambé les barrières, grimpé les escaliers pour venir me saluer et me dire avec un énorme sourire "What a hell are you doing here ?"
Un mec bien.
I miss you Mike.

avatar

# 27 - Archange

23/08 - 20h19

RIP :(

avatar

# 26 - yans87

23/08 - 20h18

Oui pour retirer son maillot et l'accrocher dans Beaublanc mais non pour retirer son numéro comme c le cas avec le Dac car le 8 fut aussi Bonnato, Young et j'en n'oublie...

avatar

# 25 - SERPICO

23/08 - 20h11

RIP MASTER BROOKS... POUR LE RETRAIT DE SON NUMÉRO...

avatar

# 24 - jpsofi

23/08 - 20h02

Je trouve également que retirer son maillot est une excellente idée
C'est le minimum que le club peut faire pour lui.

avatar

# 23 - Lorca

23/08 - 18h40

Que de souvenirs heureux effectivement pour bcp d'entre nous ! Quand on revoit les photos des équipes du CSP de l'époque, "We have a dream" ... team !!
Pour ce qui me concerne, c'était l'époque où je travaillais et habitais Béziers, je prenais le train à Narbonne vers 13h, arrivée vers 18h à Limoges Bénédictins, et de suite à pied vers Beaublanc !
Et quels matchs en général !! Quel régal !!
Suite au match, mon train de nuit partant vers 1h30, j'avais le temps de m'attarder et parler aux joueurs, dont Michael, tj disponible et souriant, un grand MONSIEUR ! Une humanité !
Et puis ensuite fin de soirée en redescendant chez François, "Le Glacier", sur le chemin des Bénédictins ..., repas, bière et .... La Verveine du Puy en Velay ... !!
François, si tu me lis ... .
Je pouvais repartir de Limoges ... "ivre" de très belles soirées !
Je venais voir 3 à 4 matchs par saison.
Merci à Michael pour ces moments fabuleux, merci au CSP !
Bien sur l'époque que nous vivons est moins exaltante (bien que les 2 derniers titres quand même soyons en bien conscients !), mais c'est la vie d'un club, croyons en cette saison de recomposition, il y aura dans un futur que je souhaite assez proche, de bien belles soirées à Beaublanc, comme celles que nous avons vécues ! Croyons en ce CSP.
Désolé d'avoir été si long.
Je regretterai de ne pouvoir venir pour l'hommage à Michael (si contre Boulazac), grand dommage !
Miel : oui pour le retrait de son maillot.

avatar

# 22 - yans87

23/08 - 18h22

Après André BUFFIÈRE lui, trop jeune certe mais le temps passe et le panthéon du CSP voir du basket français s'écrit petit à petit...

avatar

# 21 - chuck

23/08 - 17h23

RIP mon frère.
Un petit mot concernant le tweet de F. Forte. Mickael passe boire une bière à la maison à la sortie de l'entraînement et me demande how do you translate "kiss my ass ?" Je lui dit mot à mot : embrasse mon cul, qu'il répète avec son accent à tirer au couteau et nous fait bien marrer puis je luis explique que dit comme tel cela n'a aucun sens en français et surtout je lui demande pourquoi...et à ce moment je lui apprend les expressions "lèche cul" et "fayot"..... voilà ce qu'il pensait de notre "cher" président à l'époque.
Je pense à toi Mike, à tes 5 enfants, ta soeur et ta maman (qui a souffert de la même maladie mais qui l'avait vaincu, elle.)

avatar

# 20 - benzo87

23/08 - 16h43

Vu que les numéros de maillot sont beaucoup plus extensibles qu'avant je vote pour aussi miel19.

Mon beau frère l'avait comme voisin de maison à Verneuil, il a bercé mes 18 ans à beaublanc, dans les 2 cas it was an incredible guy !
Comme jipsofi #15 c'est aussi une partie de mes souvenirs qui s'envolent, parmi les plus beaux.

avatar

# 19 - MacAdoo do do

23/08 - 16h31

Quelle tristesse...du style, de la hargne, il était formidable

avatar

# 18 - miel19

23/08 - 16h23

Et pourquoi pas retirer son numéro de maillot. Je vote pour.

avatar

# 17 - tigreville

23/08 - 14h56

Espérons que le Populaire, le staf du CSP et le maire sauront, dans l'hommage qu'ils rendront à la mémoire de Michael BROOKS, se montrer à la hauteur de ce que ce grand sportif a apporté à la ville, au club et aux supporters.
Immense respect pour Michael BROOKS et condoléances à sa famille.
Pourquoi ne pas donner le nom de M. BROOKS à la place piétonne devant le palais des sports (entre la piscine d'été et l'entrée de beaublanc) ?

avatar

# 16 - pilou

23/08 - 14h46

@ yans87 d'un problème cardiaque des suites d'une maladie qui avait nécessité une greffe de moelle... voila le lien de l'article du populaire : http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2016/08/23/ancien-joueur-du-limoges-csp-michael-brooks-est-decede_12043393.html

j'ai connu Michael car je bossais dans un établissement de nuit à l'époque et c'était vraiment un super mec avec qui tout le monde pouvait discuter , abordable et adorable... Lui et son compère Collins ont fait les beaux jours du CSP mais aussi de certains établissements de nuit limougeaud ! mais toujours à fond sur le terrain ! a mille lieux de ceux que l'on peut croiser aujourd'hui et qui sont loin d'avoir son palmarès et son aura! encore une fois qu'il repose en paix ! a tout jamais dans l'esprit des limougeauds fans de basket... RIP

avatar

# 15 - jpsofi

23/08 - 14h09

Quelle tristesse
Ceux sont des souvenirs qui remontent à la surface dont la finale à Grenoble avec le voyage en train
J'ai également une pensée pour ses enfants dont ses jumeaux.
RIP Machael et merci pour les plaisirs et les joies que tu nous as apporte
Aujourd'hui j'ai 45 ans et j'ai l'impression qu'avec ton départ c'est une partie de mes souvenirs de supporter qui parte avec toi
Encore merci

avatar

# 14 - yans87

23/08 - 13h21

Sûrement indiscret mais sait-on de quoi est-il mort?

Pour moi il a fait parti de la plus grande équipe que le CSP et sûrement le championnat a eu.
Parmi les 5 plus grands US de l'histoire du club voir du championnat rien que ça!!!!!

avatar

# 13 - Nico du 24

23/08 - 13h20

le souvenir: t'arrives à Beaublanc pour le match et t'as un mec seul qui s'entraîne au shoot 15 avant tout le monde: Mickael Brooks. Pour moi, le meilleur shoot à 3-4 mètres pour un intérieur et la meilleur doublette avec Collins de l'histoire du championnat.

avatar

# 12 - csp@toulouse

23/08 - 13h16

Grand joueur, discret mais gentil avec les gens dans la rue. Je m'en veux encore d'avoir perdu ma photo dédicacée de l'époque.
Repose en paix.

avatar

# 11 - gillesn

23/08 - 11h54

A l'annonce de cette triste nouvelle, les souvenirs de cette période faste remontent à grande vitesse!
Tu pars beaucoup trop tôt. Merci pour tout.

avatar

# 10 - enslaved

23/08 - 11h53

88 le triplé( champ. de France,coupe de France, coupe des coupes) avec monclar, collins, beugnot ... , j'etais au lycée à l'epoque , après l'epopée avec Murphy, faye, senegal,limoges revibrait avec ces joueurs magiques dont faisait parti monsieur Michael! RIP.

avatar

# 9 - Go-SIG

23/08 - 11h31

RIP

avatar

# 8 - Lorca

23/08 - 10h36

Triste en apprenant la nouvelle hier soir.
Quelle joie de venir le voir jouer à Limoges !!
C'était l'époque ou les ricains restaient (à quelques exceptions près) plusieurs années à Limoges...
Un des meilleurs vus au CSP, à tous points de vue.
Nous n'oublierons jamais son talent, son énergie et sa disponibilité sur et hors du terrain.
J'espère que nous pourrons visionner une vidéo de lui.
Merci pour tout Michael !
Nostalgie et tristesse ...

avatar

# 7 - TG

23/08 - 10h19

Un joueur hors du commun immense et inoubliable triste nouvelle .

avatar

# 6 - Erlendur

23/08 - 9h39

I'm devastated... he was a great man and a fantastic player.
Je ne garde de lui que de bons souvenirs sur et hors des terrains.
Sale journée.

avatar

# 5 - FF

23/08 - 9h38

Un de ces joeurs qui lorsque vous avez une dizaine d'années vous fait aimer le basket ... Merci M. Brooks.

avatar

# 4 - le voyageur

23/08 - 9h32

Triste nouvelle pour la CSP nation. RIP

avatar

# 3 - DrMahouse

23/08 - 8h43

Reposes en paix Michael.
Merci pour ton sourire et ta gentillesse qui ont illuminés Beaublanc.

avatar

# 2 - pilou

23/08 - 7h21

R.I.P.

avatar

# 1 - ZACS

23/08 - 4h48

http://www.philly.com/philly/sports/colleges/la_salle/20160823_Michael_Brooks__former_La_Salle_great__dies_at_58.html

http://articles.philly.com/2016-07-20/sports/74587198_1_bone-marrow-transplant-bone-marrow-coaching