Présaison CSP 2018/19

Limoges tabasse Antibes de 32 pts

Illustration

C'est un véritable traquenard qui attendait le Limoges CSP dans cette petite salle Foch aux faux airs de salle Mu en bleu et jaune : les azuréens déçus d'avoir cédé face à Nanterre en même temps que Limoges ratait Bercy d'un rien, les motivations allaient dans des directions opposées. Antibes est à une victoire du maintien, Limoges à un rien de perdre sa précieuse seconde place au classement. Or ce soir le cirque St Pierre a fait relâche et on a lâché les fauves à la place des clowns. Récit d'une boucherie.

QT1 : Ici c'est Limoges ! 17-33
Après une ovation bien méritée, John McCord, véritable pierre angulaire antiboise l'an dernier, prend place en compagnie de Braswell, Desroses, Mohammed et Ford. Les locaux alignaient Harris, Vebobe, Kouguere, Kerckhof et Adjiwanou (formé au CSP). Les deux équipes travaillent en sécurité sous les cercles en ce début de rencontre et à ce petit jeu nos papys s'en donnent à cœur-joie 6-2 à la 3e min. Avec une défense agressive Limoges créé le break en transition par Desroses et Braswell ce qui pousse Vucevic à prendre son premier temps mort dès la 4e (4-10). Kouguere aligne immédiatement à 3pts mais McCord lui répond de dessous. Limoges travaille bien en attaque mais se permet des trous en défense qui laissent Harris augmenter son compteur. Momo permet à Limoges de rester en tête entre autre grâce à une passe laser de Braswell en contre attaque entre 2 défenseurs conclue par un dunk… Supa Momo is back ! Les azuréens pêchent en défense et les arrières limougeauds sanctionnent immédiatement 15-25 à la 8e sur un moulin à vent sublime de Supa Momo !!! Coach Girard repose ses starters et Weis écrase un tomar sur le pauvre Feeley qui n'a pas compris ce qui lui arrivait et Souchu enfonçait le clou au buzzer à 3pts pour conclure un QT1 plein d'adresse(88% à 15/17) sur le score de 17 à 33. Voilà comment on veut voir jouer le CSP !

QT2 : Pilonnage 25-52
Antibes revient et se positionne en zone pour limiter la casse et s'appuie sur le talent d'Harris en attaque. Limoges perd plusieurs balles de suite en attaque mais Salmon remet tout le monde dans le bon sens à la 13e (17-35) puis à la 14e (17-38) malgré un attentat de Kouguere sur Momo. Ford échoue par 2 fois aux LF et Antibes se refait la fraise 21-38. Antibes manque de précision sur ses passes et le CSP s'arrache en défense (mention spéciale à Souchu !) ce qui produit pas mal d'interceptions et de paniers faciles en contre. Vucevic prend un second TM à 23-43. Renaux entre. Ford mange le malheureux Feeley qui enchaine sur une briquette en bras roulé. Les noirs ne ratent rien et Braswell assomme les locaux sur un fade away, 23-49 à la 17e. Antibes est à l'agonie et même le cd d'encouragement de la salle Santoni rend les armes. Braswell la joue And One en 1 contre 3 et pousse Harris à la faute. Sur la fin de QT, les deux équipes se neutralisent (en fait elles enchainent de sales passes et de vilains shoots). 25-52.

A la pause, le Limoges CSP a envoyé un message à toute la ProB : si on tient un tel rythme, la deuxième place sera pour nous et les playoffs ne seront pas une mascarade ! 73% aux tirs sur la première mi-temps et un hallucinant 80 à 11 d'éval !


QT3 : Cherchez pas, y'a pas moyen ! 43-66
La seconde période débute sur un dunk de Ford après un caviar de Supa Momo, mais Antibes sonne la révolte par Kouguere et Harris qui enchainent 8pts en une minute. Eric Girard convoque ses joueurs pour la première fois 33-54 à la 21e. Après 20 secondes d'explications, le CSP reprend sa marche en avant par Desroses qui ajuste des 6m25. Antibes muscle sa défense mais Limoges a de quoi répondre physiquement et les fautes pleuvent. Desroses commet sa 3e faute et Momo se fait justice sur Adjiwanou qui montait au dunk. Sur le départ suivant il casse les chevilles de Kerckhof et obtient deux LF. Antibes échoue au buzzer des 24" mais sur la contre attaque Mohammed se voit écoper d'un passage en force plus que litigieux… La pression limougeaude est toujours aussi pesante et les balles d'attaque se multiplient. Adjiwanou commet sa 4e faute à la 27e. Cairo inscrit (enfin) 2 points malgré la présence de Weis. A 1'44 de la fin du QT coach Girard lance sa French Team : Mouillard, Desroses, Souchu, Salmon et Weis et le basket est beau quand il joué comme ça : caviar de Weis pour Salmon qui curle dans la zone et deux points d'école ! Mouillard manque le 3pts du K.O. au buzzer. 43-66.

QT4 : On ne lâche rien ! 59-91
Desroses qui a pris sa 4e faute est remplacé dans la French Team par Momo mais c'est Karim Souchu qui se met en évidence sur une intercepttion suivie d'un dunk. Weis enchaine sur un mouvement d'intérieur pu avec un papatte à 2m. 46-70… l'addition se corse. Supa Momo se joint à la fête par une interception suivie d'un joli tomar aérien comme on les aime. Harris tente l'humiliation sur Souchu avec un dunk rageur… mais le cercle rejette le ballon du meneur antibois qui doit trouver la soirée bien longue ! De l'autre côté on travaille placé et Weis conclue au dunk un beau décalage de la défense azuréenne. 50-76 et Antibes réclame un TM avec 6min à jouer. Les danseuses paradoxalement les moins bronzées de la ProB tente de raviver l'ambiance mais le CSP a climatisé l'espace Santoni (bonne nouvelle pour cette vieille salle !). Supa Momo joue les acrobates et ajoute 2 pts malheureusement il n'est pas imité par Renaux qui ruine les stats exceptionnelles du CSP. Lucas Durand, local de l'étape fait son entrée et pour fêter ça Renaux rerate un layup mais est bien suivi par Ford. François, vexé, commet une faute sur Vébobe et l'interruption permet à Johan Passave-Ducteil de prendre un peu de temps de jeu et des sensations. 4min à jouer. Ce cinq atypique maintient la pression défensive et Mouillard ajuste derrière l'arc 50-83. Durand est à la mène, sert Renaux qui s'enflamme, drive… monte au dunk… et se fait vilainement créper ! Johan prend le rebond et obtient une faute en remontant. Durand conclut l'attaque suivante en pénétration et inscit 2pts devant sa famille et ses amis… grand sourire ! Johan… mort de faim et avec des envies "aériennes" commet deux fautes coup sur coup en empêchant des antibois de dunker et récolte des "assassin" de la part du "kop" antibois (prière de ne pas rire). 56-88 et 1'30 à jouer, Harris défend à la mort sur Durand mais Renaux commet une offensive (pitié coach, sortez le !). Harris qui veut un contrat l'an prochain fait ses stats, 3pts pendant que Johan s'enflamme en attaque et perd la balle… on sent l'envie de jouer ! Harris bouffe ses stats avec un airball des familles et sur la contre-attaque Durand obtient deux nouveaux lancers (2/2 et 5pts pour lui). Le CSP tient son intensité défensive jusqu'au bout et conclut cette leçon sur le score de 59 à 91.

Des semaines (voire des mois) que l'on attendait ce CSP conquérant, effrayant et qui ne lâche pas sa proie. Enfin ! La seule question sera donc : "Vont-ils tenir ce rythme jusque et sur tout PENDANT les playoffs ?!". En toute honnêteté, quand Limoges joue, défend et attaque comme ça, seul Pau peut les inquiéter… et c'est exactement le point final que l'on aimerait à cette saison stressante. Les palois justement ont retrouvé leurs standards et se sont imposés (comme Limoges) de 32pts face à des lillois qui se voyaient déjà beaux. Au-delà de l'amplitude de la victoire ce soir c'est la manière qui fait plaisir, l'esprit de ces joueurs qui se lèvent quand un des leurs réussit un beau move, et cette rage en défense qui ravira les nostalgiques des grandes années. Alors par pitié Messieurs, ne nous la jouez pas suffisants et n'allez nous prendre le melon. Cette humilité et ce manque de pitié est ce que tout Limoges attends et vous rendra au centuple si vous nous ramenez ce titre ! Prochain adversaire à étaler pour confirmer le message lancé ce soir : Evreux ! Réponse dans quatre jours !

Retrouvez dès demain les réactions de Fred Weis et Eric Girard en vidéo.

  • Autour du match
  • Commentaires (24)