Présaison CSP 2018/19

Limoges-Orléans, pour une place sur le podium !

Illustration

En match retardé (car diffusé sur Canal+ Sport) de la 5e journée de ProA, Limoges accueille Orléans pour un duel qui sent la poudre (peut-être est-ce la mitraillette KMac qui s'approche !) entre deux équipes qui ont bien entamé leur saison. Présentation !

Orléans arrive à Beaublanc en pleine confiance, fort de ses 4 victoires en autant de matchs. Malgré les blessures de Chris Hill et Marc-Antoine Pellin, l'équipe tourne très bien et certains joueurs - à l'image des anciens Limougeauds Kyle McAlarney et Aldo Curti - sortent de gros matchs et se mettent en évidence.

De son côté, Limoges revient d'un déplacement au Havre avec une grosse et belle victoire, mais face à une équipe décimée par les blessures et en pleine perte de confiance.

Revue d'effectif


Meneurs

Aldo Curti, bien connu de Beaublanc pour y avoir traîné ses baskets pendant une saison, avec des stats moyennes. Mais depuis, il a retrouvé la ProA avec Gravelines puis Orléans. Il effectue tout simplement son meilleur début de saison (7.8pts, 4pds), il est certes maladroit de loin, mais il provoque beaucoup de fautes et percute les défenses adverses, créant des décalages pour ses intérieurs ou pour les shooteurs longue distance.

Il est secondé par Darnel Harris qui vient de Boulazac. Gros shooteur, très adroit de loin comme en pénétration, il est capable de dynamiter n'importe quelle défense. Pas très passeur dans l'âme, le duel avec Taurean vaudra son pesant d'or.

Arrières / Ailiers

Attention, Monsieur KMac est dans la place ! Il réalise une saison de fou, avec des tirs au buzzer comme il sait si bien le faire. L'ancienne coqueluche de Beaublanc est en pleine possession de ses moyens, le coach lui a réservé des systèmes rien que pour lui, et ses coéquipiers savent jouer avec lui. Certainement l'arme fatale d'Orléans cette saison. Il a permis de retourner de nombreuses situations depuis le début de l'année et c'est aussi pour ça qu'Orléans arrive invaincu à Limoges. A surveiller de très très près, évidemment. Beaublanc devrait lui réserver une standing ovation mardi soir.

Maël Lebrun qui était le shooteur attitré la saison dernière est relégué sur le banc. Il n'est là que pour faire souffler Kmac, c'est un peu dur pour lui. Mais attention, ce joueur est lui aussi capable de cartons à 3pts, alors ne pas le mettre en confiance serait une bonne chose.

David Noel est en petite forme cette saison. Mais comme il est très polyvalent, il aide son équipe en complétant toutes les parties statistiques (6.3pts, 5.8rbs et 3.5pds) Gros défenseur, avec un bon physique, pas facile à bouger pour un poste 3, il peut vite être mis en difficulté au niveau des fautes par des postes 3 rapides. A voir si Nobel saura se servir de sa vitesse contre lui.

Abdoulaye Loum est le jeune qui monte. Grand (2m09), rapide balle en main, son shoot n'est pas encore fiable, mais il donne de bonnes minutes à son coach sans perdre de ballons. Polyvalent, il peut jouer au poste 4.

Intérieurs

Brian Greene est le seul véritable poste 4 de l'équipe. Il joue beaucoup (31min par match), pour 13.5pts et 5.8rbs. Son jeu est physique, il est aussi très adroit de loin ; c'est un peu le clone d'Adrien Moerman. Leur duel devrait être un point important de cette rencontre. Le gagnant devrait avoir une large influence sur la partie.

Terence Dials est un vieux routier. Malin, très fort sur le jeu au sol et dans la peinture, c'est un des meilleur poste 5 du championnat. Fort rebondeur des 2 côtés du terrain, il sait aussi très bien défendre même sur des joueurs beaucoup plus grands que lui. JK Edwards aura du travail pour le tenir.

Fernando Raposo est encore un jeune joueur, il apprend beaucoup auprès de Dials et ses progrès sont flagrants. Il lui manque encore la malice et un peu de poids pour résister au balourds dans la raquette, mais sa détente et sa vitesse lui permettent de mettre des points et de finir les contre-attaques.

Dernières confrontations

Orléans 67 - 72 Limoges (ProA, 2013)
Limoges 75 - 64 Orléans (ProA, 2012)

Analyse

Au vu de l'effectif d'Orléans, on peut être surpris de les voir invaincus après 4 journées. Mais ils ont gagné des matchs après prolongations, ce qui montre une certaine envie de ne rien lâcher. Ils ont aussi un joueur en la personne de McAlarney qui est apte à débloquer à n'importe quel moment des situations compliquées... Les supporters du CSP sont bien placés pour le savoir !

Limoges sort d'une victoire facile au Havre, avec la manière et surtout avec une réussite retrouvée. Mais il faudra une défense de fer et la même réussite pour gagner cette rencontre.

  • Autour du match
  • Commentaires (53)