Présaison CSP 2018/19

Le CSP véritable bête noire de Boulogne : 86 à 62

Illustration

Ce soir, le CSP rencontrait donc Boulogne s/Mer, équipe qui avait été gagner à Fos (alors que le CSP...) mais qui avait échoué à domicile contre Boulazac. Grosse rencontre sans gros leader statistique mais plutôt avec un collectif au sein duquel les nordistes n'ont pas trouvé de faille . Analyse d'une belle performance collective.

Sans son meilleur marqueur, Boulogne commença parfaitement le match ou alors le CSP commença le match en chaussons : Balle perdue, rebonds offensifs laissés à l'adversaire, et 6-1 pour Boulogne au bout de 4 minutes de jeu avec un Milbourne qui vivait curieusement son retour dans le Nord en retournant sur le banc avec 2 fautes : le cauchemar ou presque.
Mais Jo Gomis fut le premier à retrouver ses baskets de sportifs de haut niveau et il se chargea donc de maintenir presque à lui tout seul le CSP dans le bain lors de ce premier quart. 20 à 19 pour Boulogne dont 10 points de Jo Go et une passe décisive.

Entre les QT1 et 2, le gros du boulot fut fait par l'intendant qui a retrouvé les baskets de tous les joueurs. Fred Sarre put donc faire travailler toute son équipe avec notamment de bonnes entrée en jeu de Fréjus Zerbo et Jonathan Hoyaux. Le CSP reprit doucement le dessus et s'envola juste avant la mi temps sous l'impulsion décisive de Kyle McAlarney pour finir à +9 et 40 à 31.

Il restait une question : quel CSP allait reprendre le chemin du terrain ?
La réponse fut immédiate : du bon CSP. Avec des temps de jeu bien partagé, le CSP maintenait son écart puis le creusa doucement jusqu'à atteindre 19 points d'avance à la 29ème minute. Nous ne parlerons d'aucun joueur car c'est l'équipe qui a joué ensemble pour arriver à ce score de 65 à 46 à la fin du 3ème quart temps. Si le CSP continuait à être sérieux, la victoire était au bout du chemin.
Et l'important : un temps de jeu partagé avec les 10 joueurs entre 7 et 22 minutes seulement pour le plus gros temps de jeu au bout du 3ème quart temps.

La suite ? Et bien encore une fois un CSP sérieux avec le dernier joueur qui n'avait pas encore apporté son écot lors des derniers matches avec Jean-Michel Mipoka qui creusait un peu plus l'écart pour dépasser la barre des 20 points. C'est ce CSP là qu'on aimerait voir à chaque levée avec 10 joueurs concernés, se battant sur tous les ballons et se jettant à terre (oui les 10 !). Alors certes, il manquait à Boulogne sa star américaine mais on a déjà vu le CSP aller chez des mal-classés avec un gros melon à la place de la tête. Là non et c'est LE progrès de la soirée. Au final, c'est un 5 composé d'Aldo Curti, Jean-Michel Mipoka, Jonathan Hoyau, Sambou Traoré et Frejus Zerbo qui aura tenu ce 4ème quart temps, non mes excuses, qui aura enfoncé un peu plus Boulogne et que ces joueurs peuvent prendre le relais de tout le monde. Alors oui Boulogne a shooté à 10% à 3 points (pour 20 tirs !!!), mais c'est Limoges qui a bien joué et su faire déjouer cet adversaire certes affaibli mais qui en a fait plier bien d'autres.
Le score : 86 à 62.

La victoire est donc là et la série continue. Juste 2 mots : Good Job and bien joué !

  • Autour du match
  • Commentaires (12)