Présaison CSP 2018/19

Joseph GOMIS : "Faire partie de la famille limougeaude"

Illustration

Après le dernier match à domicile contre Fos, Joseph Gomis a accepté de revenir sur cette saison mais également sur sa carrière et sur les raisons de sa venue dans la capitale française du basket. Il nous livre également son sentiment sur la finale de samedi à Bercy face à Boulazac. Entretien exclusif

"En tant que joueur majeur on se doit de montrer l'exemple"


BBcom : Bonsoir Joseph, pour commencer comment ca va après le match de samedi ?
Illustration :
Ca va bien c'est derrière nous (ndlr : interview réalisée lundi soir), on va commencer à travailler sur le match de Bercy.

BBcom : Même si c'est derrière vous, peux-tu nous livrer ton analyse de la série contre Fos, qui a quand même été "tendue on va dire ?
Illustration :
Oui la série contre Évreux aussi a été tendue. Après le plus important c'est d'avoir gagné, d'avoir combattu, d'avoir sorti les crocs et surtout d'avoir gagné cette série. Je pense que ça a été une série difficile dans le sens où Fos est une équipe physique qui joue un jeu plutôt cohérent que ce soit en attaque ou en défense il a fallu faire des ajustements et aller chercher ce troisième match dans la douleur, dans l'effort et c'est ce que l'on a été capable de faire.

BBcom : Sur ce match justement, après l'exclusion de Raph et le coup de coude qu'a pris Sambou, on a eu l'impression que tu as pris les choses en main style Yoda pour calmer tout le monde, réorganiser l'équipe pour tous tirer dans le même sens, aller chercher la victoire et éviter de s'éparpiller sous le coup de l'émotion ?
Illustration :
En tout cas j'ai essayé. En tant que joueur majeur on se doit de montrer l'exemple. Là c'était l'heure de jouer dur mais en étant sous contrôle. En tant que joueur cadre de l'équipe, j'ai essayé de montrer le chemin comme d'autres joueurs comme Kyle, Chris ou Sambou mais d'autres joueurs l'on fait aussi.

"Tu as envie en tant que sportif de vivre des moments comme ca"


BBcom : Sur cette saison est-ce que tu as compté le nombre de genoux et de hanches que tu as cassés par tes accélérations et tes changements d'appuis ? Car c'est assez impressionnant !
Illustration (après un rire) :
Impressionnant non, c'est mon jeu. J'ai toujours joué de cette façon là. Après là j'arrive à un moment de ma carrière où je gère plus de part l'expérience. Non je n'ai pas compté mais j'ai toujours joué de cette façon là, ca a toujours été dans mon jeu, d'être un peu impulsif, d'être décalé, pas seulement pour marquer mais aussi pour décaler d'autres joueurs et aider l'équipe. J'ai toujours joué de cette façon et pour moi c'est normal entre guillemet.

BBcom : C'est vrai que dans tes matches internationaux tu étais déjà comme ca, mais de te voir jouer de cette manière en vrai c'est beaucoup plus impressionnant depuis les tribunes. Moi ce qui m'a impressionné c'est au match retour à Fos où sur une contre attaque quand tu pars tu es 2m derrière Edouard Choquet et quand tu montes au lay-up tu es 2m devant : sur un demi-terrain tu lui as mis 4m sur une accélération. C'est rare de voir ca sur un duel de meneur, surtout un "vieux" contre un jeune
Illustration (en riant) :
Bah il a du ralentir certainement !

"Je suis satisfait d'être ici et de continuer ici"


Illustration
BBcom : Comment juges-tu ta première "vraie" saison en ProB après y avoir commencé en tant que jeune (à Evreux NDLR) ?
Illustration :
J'avais quelques appréhensions parce que j'avais pris des risques. J'avais l'opportunité d'aller jouer dans d'autres clubs, je ne vais pas mentir, mais je suis venu pour relever le challenge. Le fait aussi de jouer dans ce club historique, je voulais quelques choses de différent et je savais que Limoges pouvait m'apporter cela. Et quand je regarde aujourd'hui derrière moi, je ne regrette vraiment pas parce que l'engouement qu'il y a, l'histoire du club et ce que l'on a été capable de faire cette année ça a été énorme. Regarde l'ambiance qu'il y a eu samedi : c'était tout simplement génial ! Et tu as envie en tant que sportif de vivre des moments comme ça. Ca ne m'intéresse pas d'aller dans un club juste pour gagner un peu plus d'argent ou juste pour dire "je suis en ProA". J'avais besoin d'autre chose et je savais que Limoges pouvait m'apporter ça. Après j'avais des doutes sur la ProB parce que je ne voulais pas redescendre... mais redescendre pour remonter de cette manière là, c'est énorme !

BBcom : Ca correspond à ce que tu nous avais dit lors de l'interview que tu nous avais accordée lors du 1er entrainement de la saison (que vous pouvez retrouver ici), tu étais venu parce que tu avais un long contrat et parce que c'était Limoges. Tu avais connu le grand Limoges et tu avais grandi un peu avec ca...
Illustration :
Un peu, beaucoup même, c'était des ambiances de fou, voila c'est l'histoire, c'est le club. Je n'ai même pas besoin d'en parler... Faire partie de cette "famille" m'intéressait beaucoup
! Après c'est vrai que la ProB je ne connaissais pas. Le championnat était difficile, je suis concentré même aujourd'hui à 100% pour finir le travail. Il y a eu des hauts et des bas comme tous les joueurs en connaissent. Mais la ProB était compliquée car on était attendu partout, ce n'était pas facile même si on avait une bonne équipe, une très bonne équipe. Après il faut aller faire le travail et c'est ce que les gens ont des fois du mal à comprendre que ce n'est pas si évident que ça. Donc oui, je suis satisfait d'être ici et de continuer ici !

BBcom : Quels sont les différences entre la ProB que tu viens de connaître, le championnat belge et la ProA même si ca date ?
Illustration :
Oui, la ProA ça date (NDLR déjà 10 ans, avec Nancy en 2001-02) ! Je n'ai fait qu'une année vraiment en ProA où j'ai joué. d'ailleurs c'était avec le coach que l'on va rencontrer samedi, Sylvain Lautié, durant laquelle on a gagné la coupe Korac, où j'ai vraiment commencé à jouer en Pro. Ca a été une bonne année, après je suis parti en Espagne. Donc la ProA, je ne connais un peu moins, ma carrière je l'ai faite à l'étranger, c'est un championnat dense avec de bonnes équipes et de bons joueurs.

"On a une équipe de ProA"


BBcom : Et donc si tu devais comparer avec la ligue belge où tu as évolué l'année dernière ?
Illustration :
Je ne peux pas, c'est différent. L'année dernière c'était une bonne année, je remercie d'ailleurs le club de Charleroi car je revenais de blessure, je n'y ai fait qu'une année. C'était un petit championnat mais on a réussi à jouer l'Euroleague, le plus gros championnat en Europe, et c'était un gros plus. Le championnat belge en lui-même, il y a peu d'équipe, il est très américanisé, c'est un petit championnat que je ne connaissais pas énormément mais le fait d'avoir jouer l'Euroleague et d'avoir gagné le championnat ça a été une année vraiment réussi. Cette saison est aussi réussie mais différente dans le sens où cette année on avait vraiment une grosse équipe, presque une équipe de ProA. (il se reprend) Une équipe de ProA même vu le parcours que l'on a fait en coupe de France ! On ne peut pas dire que ça a été de la chance de gagner 3 fois des équipes de ProA, on a vraiment une grosse équipe pour le championnat de ProB.

BBcom : Sur le 5 majeur, même le 6 majeur car Aldo, Kyle et toi vous ne pouvez jouer en même temps, c'est niveau ProA c'est certain.
Illustration :
Voilà donc après, il fallait rester le plus stable possible dans la saison, ne pas avoir trop de bas pour accéder en ProA, tout le long de l'année rester au top.

"Ca me semble normal que l'on se retrouve en finale"


BBcom : As-tu une petite analyse sur Boulazac, votre dernier adversaire et celui qui vous a le plus ennuyé sur la saison on va dire ?
Illustration :
Pour moi ce sont les deux meilleures équipes de ce championnat de ProB donc ça me semble normal que l'on se retrouve en finale. Mon analyse est que ca va être un match très intéressant, très dense. Je pense que l'équipe qui sera la plus constante sur la rencontre des deux côtés du terrain aura beaucoup de chances de remporter ce match là. Ca va être un match intéressant en tout cas entre deux bonnes équipes.

Illustration

BBcom : Surtout qu'il faudrait un peu changer les statistiques de Limoges à Bercy, 5e fois qu'on y monte en 4 ans, il faut gagner ce coup-ci !
Illustration
: C'est clair ! Mais moi je ne pense pas trop dans cette optique là. Ca va être un match totalement différent du match que l'on a fait contre Chalon. Là on joue contre une ProB, on est 1er ils sont 2e. Il faut y aller pour faire le travail et le faire bien. On a commencé à travailler lundi et on a une semaine pleine pour être prêt pour le match de samedi.

BBcom : Samedi le match, dimanche la fête et lundi les vacances ?
Illustration :
Voilà, c'est ce que tout le monde veut !

Merci à "Monsieur" JoGo pour son amabilité, son humilité et sa disponibilité pour cette interview.

  • Autour du match
  • Commentaires (5)