Présaison CSP 2018/19

Hugues Occansey : "J'ai envie de continuer l'aventure"

Illustration Illustration Illustration

A la fin du match contre Poissy, Laurent Mandon a recueilli pour RTF les réactions du coach limougeaud Hugues Occansey et de Diamory Sylla.

Bonne lecture… !

Illustration

Hugues Occansey : On est tombé dans la facilité surtout, je crois, on n'a pas trop pris au sérieux notre rôle, notre job. En seconde période, on était juste un peu plus concentré sur ce que l'on devait faire. Et après il y a l'écart final qui est un peu sévère. C'est vrai qu'il y a une équipe en face. Mais c'est vrai que pour revenir sur nous... c'est vrai qu'on était juste un peu plus concentré en deuxième mi-temps.

RTF : On a l'impression que Limoges, pour gagner ces rencontres, n'a besoin que de passer la seconde ?

Hugues Occansey : Oui c'est ça. C'est à dire tous ensemble. Continuer à faire ce que l'on a fait depuis le début de saison et ne pas se dire "Ca y est, on est en vacances" ou "en faisant n'importe quoi on peut y arriver". Non si on en est là c'est que justement nous n'avons pas fait n'importe quoi. Il faut garder nos valeurs, ce que l'on a appris depuis le début, ce qui a été notre force collective et dès que l'on arrive à jouer ensemble, ça va beaucoup mieux.

RTF : Résultat du match Poitiers - Stade de Vanves : 86 - 74 pour Poitiers. Pourtant Poitiers était mené à la fin du premier quart temps. Je pense que ça a été la même physionomie que ce soir. Seconde mi-temps, ils ont passé la seconde et ils ont mis leur écart.

Hugues Occansey : Oui bien sur. C'est une saison très longue pour tout le monde que ce soit pour ceux qui jouent le maintien ou ceux qui jouent la montée ou le titre. C'est une saison très longue. Il faut vraiment attendre les derniers moments pour se motiver, pour jouer à 100%. Mais quoiqu'il arrive, je crois que l'on est seulement à 4 défaites avec Poitiers : il n'y a rien à dire.
L'année dernière je crois que Boulazac est monté avec 11 défaites ou 10 : le deuxième est monté avec 13 défaites. Cette année on est à 11 défaites... à 4 défaites. Il n'y a rien à dire. Je crois que l'on fait un beau championnat déjà. Et je pense qu'il n'y aura plus de grosses surprises d'ici la fin... hélas.

RTF : Je suppose que, quand même, Hugues Occansey doit commencer à parler de son avenir à Limoges

Hugues Occansey : Oui, moi j'attends un peu la réponse des dirigeants et voilà. Ca va se faire je pense un jour ou l'autre mais bien sur. Moi en tout cas, j'ai envie de continuer l'aventure. Ca fait 2 ans que l'on a prouvé à tous les niveaux que l'on peut gérer ce club, qu'on peut avoir des résultats en plus. Donc moi c'est vrai que j'ai envie de continuer l'aventure bien sur.

RTF : On espère que l'aventure sera la plus longue possible avec Limoges, en tout cas pour vous.

Hugues Occansey : Moi aussi...

RTF : Merci bon retour.

--------------------------------------------------------------------------------------

RTF : Avec Diamory Sylla, qui est trempé et qui fête encore une fois la victoire ce soir. Maintenant ça va être à chaque match, s'il y a la victoire au bout, la fête pour cette montée en pro B ?

Diamory Sylla : Pour l'instant on savoure. Il nous reste 3 matchs. On a des matchs sans pression. Donc on n'a qu'à savourer. On joue avec sérénité, on n'a pas besoin de pression. Donc autant en profiter plutôt que de se prendre la tête. On est en pro B et on se fait plaisir.

(NDLR : Laurent Mandon se fait tremper par Storozynski et continue sont interview)
RTF : Un début de rencontre de Limoges un peu mou ?

Diamory Sylla : Oui on peut dire ça. Là il fait bon, c'est la fin de saison, on est un peu fatigué, mais bon, il faut se donner, on continue. Il nous reste quoi : 3 matchs ? Deux matchs ? 2 matchs... merde.

RTF : Le dernier dans 15 jours à Beaublanc.

Diamory Sylla : Oui j'espère que ça va être la grosse fête. Venez nombreux. On aura besoin de vous encore pour la dernière fois et puis à la prochaine !

RTF : On ne va pas faire la langue de bois. Tu vas nous dire comment tu vois ton avenir à Limoges ?

Diamory Sylla : J'aimerai bien vous le dire mais là pour l'instant je ne sais pas.

RTF : Tu ne sais pas du tout ?

Diamory Sylla : Ah si je pouvais vous le dire, je vous l'aurai dit tout de suite.

RTF : Tu es en stand by de la part du président ?

Diamory Sylla : Je crois qu'il faut terminer la saison et ensuite, il va tous nous convoquer un par un et puis, après on verra si je suis assez bon pour rester. On verra.

RTF : En tout cas, toi tu as la volonté de rester ?

Diamory Sylla : Oui ! Je pense que tout le monde a la volonté de rester mais après, cela ne dépend pas que de moi.

RTF : Merci et puis bon courage dans 15 jours. Vous allez faire quoi le week-end prochain : repos ?

Diamory Sylla : On va se reposer. Repos bien mérité.

RTF : Ok, merci et bon retour.

Merci à Laurent Mandon et Illustration

  • Autour du match
  • Commentaires (0)