Présaison CSP 2018/19

Hervé n'aurait-il pas offert le maintien à Orléans ?

Illustration


Le titre est volontairement provocateur mais ce match a plus ressemblé à un match de préparation qu'à un match à gagner. Si la défaite 91 à 85 n'est en soit pas catastrophique en terme de classement, la manière, juste après le match de Pau, pose problème. Des joueurs tirent clairement partie du système Hervé. D'autres nagent complètement. Retour sur ce match :

QT 1 : Jeu collectif puis le néant


Le 5 de départ habituel d'Hervé commence à imprimer le rythme de la rencontre. Dessous, Batista fait un boulot immense en défense en muselant complètement May (qui marquera ses 4 premiers points sur une contre attaque alors que Batista s'était battu au rebond off et sur une aide de Batista sur un extérieur ayant pris le dessus sur son vis à vis). Bref, nous ne l'aurions jamais écrit il y a quelques mois (semaines ?) mais ce Batista est métamorphosé et offre un point d'ancrage en attaque en étant très correct en défense. Sa sortie puis celle de Moerman ont laissé un duo Zerbo Camara complètement perdu dans le système défensif made in Hervé. Sachant qu'en plus, Zerbo était laissé libre en attaque (au delà des 3-4m du cercle) avec aucun adversaire direct à moins de 1m. Incapable d'en profiter avec un Camara guère plus prolifique, le CSP qui menait 11 à 2 a pris tout doucement l'eau sans aucune réaction ni temps mort de Philippe Hervé qui découvre son équipe et est en train d'apprendre, comme Dupraz à son époque, que cette équipe n'est pas capable de réagir toute seule, surtout avec 2 joueurs complètement perdus. Bilan, un joli 23 à 6 sans broncher face à une équipe d'Orléans en feu à 3 points

QT 2 : Festival Harris .... sans aucune réaction du CSP


Laurent Sciarra aurait été fou s'il avait été sur notre banc. On a assisté à un festival Harris, sans que rien ne soit fait pour le stopper. Des tirs ouverts (choix d'Hervé ou grosse erreur défensive), tirs désespérés à la Simonovic avec un défenseur sur lui, tout y passe. Mais, comme on est gentil, et bien, surtout on ne l'attaque pas, on défend sans contact au lieu de lui montrer qu'il va devoir jouer différemment. Non, il tire et se retrouve à 6 sur 6. La paire Zerbo / Camara perdue au milieu de nulle part et un Westerman peu inspiré lors de son 2ème passage font que le CSP prend l'eau. Le retour de la paire Batista Moerman ne change rien mais le duo Gelabale / Moerman permet au CSP de n'être qu'à 15 points à la mi temps.
Pour info, Orléans est à 9/10 à 3 points.

QT 3 : Le CSP revient doucement malgré une réussite incroyable de l'OLB


Le symbole de ce match, c'est le panier à 3 points de Pellin en début de mi temps avec un défenseur juste devant lui et une bonne défense. Puis, la même chose de Green sur la tête de Gelabale. Une réussite insolente autant lié aux bons systèmes de l'OLB qu'aux choix ou erreurs défensifs de Limoges qu'à certains tirs aleluja. Hervé ayant décidé de ne pas remettre l'association désastreuse Camara / Zerbo (oui ca doit être mon énième rappel mais c'était vraiment terrible de voir cette paire perdue), Moerman énormissime tient le CSP à bout de bras et lui permet de revenir à 8 points à 10mn de la fin.

QT 4 : Des choix douteux et une défaite !


Quand vous êtes menés et que vous remettez sur le parquet le 5 suivant : Westermann, Amagou, Gelabale, Camara et Zerbo, c'est que vous voulez marquer beaucoup de points...... mais non je blague ! Car là, c'est on donne la balle à Gelabale (Amagou étant en manque de réussite et de confiance malgré son bon match contre Pau) qui doit se coltiner 2 défenseurs minimum vu qu'il est inutile de défendre sur les 4 autres ce soir. D'où ma question du titre. Hervé veut voir son équipe évoluer dans certaines situations. Et là, et bien on a vu. Sans menaceS offensiveS, et bien .... c'est pas beau. Alors, certes, ensuite, les scoreurs sont revenus, ont ensuite proposé une défense correcte, sont même revenus à 3 4 points. Mais .... Harris a fini de nous assommer avec un 9/9 qui relègue un Zdovc dans les oubliettes. Triste soirée pour le CSP qui s'incline 91 à 85.

On a aimé


- Le match énorme d'Adrien Moerman. 34 d'évaluation, c'est fort. Alors certes, ce n'est pas assez car Moerman devrait faire 100 à l'éval pour être nommé MVP. C'est bien connu, en NBA, c'est souvent le meneur de l'équipe en tête de la ligue qui est élu MVP et non le clutch player d'une équipe de haut de tableau. Hein, c'est bien ça, c'est Tony Parker qui a été MVP ces dernières saisons avec les Spurs et non Lebron James ? Non ? On m'aurait menti ? Il y a des guignols à la LNB ou ailleurs pour les nominations ? MVP à la LNB signifie joueur qui drive la meilleure équipe ?
- Le retour de Batista. Pas encore en grande réussite mais ca revient doucement et une présence défensive qui redevient intéressante voire plus vu le niveau actuel de Zerbo et la blessure de Plaisted qui s'en va et qui revient et qui s'en va et qui revient et qui .... bref Plaisted soit on l'arrete et on prend quelqu'un d'autre soit il joue mais là ... c'est ridicule.
- La prise en charge offensive de Gelabale qui s'est battu pour éviter au CSP de sombrer sous les averses à 3 points adverses.
- Le bon match offensif dans l'ensemble du CSP quand un 5 décent était sur le terrain

On n'a pas aimé


- Mais alors pas du tout l'incapacité à stopper Harris. Après Simonovic, Harris ... je connais un joueur, Beaubois, qui se dit qu'il va faire péter le score mardi 5 Mai à Beaublanc. Je ne comprends pas qu'on soit incapable de stopper un joueur. Certains tirs devaient encore être le choix d'Hervé vu que Harris s'est retrouvé seul. Mais sur d'autres, me..e, il ne doit même pas prendre le tir. Pensée émue pour Sciarra qui n'aurait jamais accepté ça.
- Le duo Camara / Zerbo. Le système défensif d'Hervé réclame une grande compréhension de tous les déplacements en fonction de la position du ballon. Et bien ce soir, on peut dire que ces deux là n'ont encore rien assimilé de ces principes. Ils ont mis leur équipe en situation difficile à chaque fois qu'ils étaient sur le terrain surtout en défense mais aussi en attaque du fait de leur faible potentiel offensif. Ils sont dans le dur et ca se voit. Que faire : essayer de leur faire acquérir ces principes ou essayer de recruter un dernier intérieur ?
- Justement ce 5ème intérieur, la situation de Plaisted va devenir humoristique. Encore une fois, il n'a pas joué. Sa blessure se réveille puis s'en va. Le mieux pour tous : une opération, un arret et un nouvel intérieur 4/5 qui pourra suppléer Adrien et Batista en attendant que les autres assimilent le jeu d'Hervé
- Certains choix d'Hervé (d'où le titre) : ne voulait-il pas gagner le match ? Le 5 inoffensif du 4ème quart temps, un 23 - 6 sans temps mort, la gestion de Westermann qui fournit 5 bonnes premières minutes avant de passer 12 mn sur le banc et d'être incapable de revenir dans le match posent question. C'était pour moi clairement un match de préparation où il a étudié les réactions de l'équipe sans penser au score (la victoire de l'OLB son ancien club lui offre quasiment le maintien).
- Le record de Zdovc battu : 9/9 par Harris
- La réussite à 3 points d'Orléans (16/27 à 2 points et 17/29 à 3 points).
- Le match de Westermann hormis ces belles 5 premières minutes

Et maintenant ?


Au final, cette défaite ne va sans doute pas changer grand chose au classement (l'ASVEL ayant perdu et Nancy ayant un match difficile à Nanterre jeudi en espérant que cette dernière se soit bien remise de leur final four d'Eurochallenge et de la blessure de Riley). La manière peut interpeller surtout suite au match de Pau. Encore un festival à 3 points d'un adversaire sans que rien ne soit fait. C'est ça le plus gênant. En espérant qu'un travail spécifique soit fait dessus ces prochains jours car sinon, je me répète mais Beaubois va s'amuser mardi.
Donc, on continue à bosser pour l'équipe, on regarde si on peut pas prendre un vrai poste 4/5 pour les playoffs (sinon, ce sera 1 petit tour et puis s'en va) et ce sera déjà pas mal. Mais sans ça, il sera difficile de conserver son titre (il y a encore beaucoup beaucoup de boulot !)

  • Autour du match
  • Commentaires (40)