Présaison CSP 2018/19

Gran Canaria, petit CSP

Illustration

Le CSP prend une valise 65-82 à domicile et n'a quasiment aucune chance de renverser la vapeur la semaine prochaine à Las Palmas. Le trou noir du QT3 n'a jamais pu être rebouché et comme Gran Canaria n'a jamais levé le pied et a arrosé à 3pts de manière systématique (7 marqueurs à 15/28 !). Pas la peine d'assassiner qui que ce soit, les espagnols étaient plus forts point. Analyse

Le match

Soyons clairs, il n'y a jamais eu vraiment eu de match tant les espagnols ont eu la main mise sur la partie dès les premières minutes durant lesquelles ils passeront un joli 11-0 tuant toute forme de suspense d'entrée de jeu. Et pourtant, le CSP avait malgré tout bien débuté le 1er quart avec un ballon gagné et surtout 4 rebonds offensifs consécutifs, malheureusement synonymes de 4 shoots ratés. Dès lors, cela devient très compliqué pour Limoges qui pèche en attaque, faute de solution (et surtout bien canalisés défensivement par les joueurs de Gran Canaria).

Par deux fois pourtant, ils nous redonneront un semblant d'espoir: une première fois en fin de QT2, en revenant sous la barre des 10 points de retard et en début de QT3 quand ils reviennent à 3 petits points... avant de se prendre un fatidique 16-0 dans les gencives. La fin de match est anecdotique, Limoges n'y est plus, même si les joueurs ne lâchent pas le match, ils sont complètement impuissants face à des insulaires insolents d'efficacité offensive.

On a aimé

Le bon passage de Fréjus ZERBO qui, avec 9 pts et 9 rebonds revient plutôt bien d'une période difficile. Il fournit une prestation de qualité et devrait peut-être pouvoir redevenir le pivot n°1 du CSP devant Traore qui lui n'a pas beaucoup joué ce soir (4 mins)

On a moins aimé

La défaite (enfin surtout la manière), le manque de précision dans les passes et dans les shoots. Trop de tirs ouverts ratés, trop de bidouillage. Ce CSP-là, nous ne l'aimons pas.

Mais alors, que s'est-il passé?

Limoges est tombé face à une équipe en rythme de compétition et dans un soir d'adresse exceptionnelle. Alors que la fraîcheur physique aurait dû être un atout pour des limougeauds exemptés de Mickey Cup, c'est le manque de rythme qui a pêché d'une part. D'autre part, les espagnols ont certes été impériaux au delà des 6,75 m mais les situations de shoots créées ne sont en rien dues au hasard. Nos techniciens maison parlent de la qualité des écrans posés par les intérieurs de Las Palmas qui offrent de vraies bonnes situations de shoots à leurs artilleurs qui furent nombreux (7!).

Côté Limoges, nos techniciens jugent dommageable que le CSP n'ait pas un jeu plus en accord avec la morphologie de ses joueurs. Pour reprendre les mots de Miel19: "Quand Limoges court, Limoges marque. Cette équipe est grande donc lente. Pour moi, il faut utiliser la tactique du Run and Jump. On défend fort, on prend le rebond défensif et on relance très vite vers l'avant en utilisant le jeu en transition. Pour arrêter de prendre des 3pts tout le temps, il faut changer sur tous les écrans et donc jouer avec 2 intérieurs mobiles.". La tactique employée ne serait donc pas la bonne selon eux.

Et maintenant?

Maintenant, il faut commencer par se remettre la tête à l'endroit dès demain pour affronter Chalon, en pleine forme (on l'a vu à Disneyland même s'ils se sont inclinés ce soir à Ostende), qui est également une équipe de shooters (toute proportion gardée avec les adversaires du soir) et qui devrait logiquement nous poser problème samedi. Espérons que Dule saura tirer les solutions de cet échec. J'avoue être un peu déçu ce soir. je pensais que 10 jours sans match lui aurait permis de concocter une surprise tactique à Gran Canaria, un peu comme pour le match de Valence. Il n'en fut rien et les visiteurs du soir ne se sont pas laissés surprendre par les doubles vainqueurs de Valencia.
Quoi qu'il en soit, Limoges se doit de s'imposer samedi sans quoi, nous pourrons une bonne fois pour toute dire adieu à d'éventuels Play-Offs et surtout être privés de Basket (limougeaud car il restera le TQO et, espérons-le les Jeux à suivre) pendant de longs mois dès le 11 Mai.

  • Autour du match
  • Commentaires (38)