Présaison CSP 2018/19

De jeunes pousses mangées à la sauce béarnaise

Illustration

Les quelques spectateurs palois frustrés par la défaite de leur équipe pro restés pour le match espoirs ont pu se consoler un tant soit peu en assistant à l'humiliation de jeunes cerclistes indignes de leur tunique. Récit.

Comme face à Orléans, quatre jours auparavant, le CSP entre dans la partie sans intensité, sans intentions et se fait malmener d'entrée de jeu. Les palois collent au ballon, coupent les lignes de passe et les réussites de ESTIENNE et ADED HUSSEIN masquent l'indigence du jeu proposé et entretiennent l'illusion (18-15).
Le deuxième quart est du même tonneau. Face à l'agressivité des béarnais et à leur défense haute, les visiteurs ne trouvent pas de solution, récitant, mais mal des systèmes stéréotypés. Battus dans les duels ils sauvent la face grâce aux lancers induits par la furia locale (44-35).

Dans le troisième quart les jeunes limougeauds coulent à pic (24-8), cherchant des excuses mal venues dans l'arbitrage et oubliant de se serrer les coudes.
Le dernier acte ne change rien, les locaux peuvent dérouler tranquillement face à une défense tout terrain perméable.

Score final : Pau-Orthez 98 - CSP 70.


Joueurs et staff ont une semaine pour trouver solutions techniques et vertus morales de solidarité et d'humilité qu'ils semblent avoir égarées. A défaut, samedi à 17h, face au centre de référence qu'est le SLUC Nancy ils vont au devant d'une sévère correction.


Les marqueurs :

CUSTOS 20
ESTIENE 14
CHAUME 10
PAOLETTI 9
FAUCHE 7
ADED HUSSEIN 6
RIGOT 2
MARNETTTE 1
SEMIN 1

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

8 commentaires

avatar

# 8 - O7

16/11 - 14h06

INFO + : Contrairement à ce que qu'écrit le Populaire dans son édition du jour, le match Espoirs CSP-NANCY a lieu aujourd'hui, samedi 16 nov, à 18h à Beaublanc.
Et contrairement à d'habitude, l'entrée est enfin gratuite, puisque les Pros ne jouent pas ce soir ...

avatar

# 7 - camaron

15/11 - 10h58

qu'est qu'il leur faut ? ..... voyons voir.... un peu de coup de pied au c.... et une bonne dose de discours à coup de marteau et des entrainements de légionnaires
je crois que les bonnes valeurs et l'humilité naissent dans le travail et que ces deux choses là seront toujours reconnus par les supporters

avatar

# 6 - franck

14/11 - 19h17

les espoirs jouant avec les pro étaient restés dans la victoire des ainés. C'est dommage , Quest qui faut pour les motiver ? Allez les espoirs de limoges tes supporters sont là et toujours là .

avatar

# 5 - Swiiitch

14/11 - 13h30

Bon, les petits jeunes, maintenant que vous pouvez le lire ici : faut se mettre au boulot !

avatar

# 4 - camaron

14/11 - 6h57

alors si ces propos viennent du staff c'est encore mieux !

avatar

# 3 - Stefan

13/11 - 23h47

Effectivement, je n'aurais pas osé parler aussi sèchement...
Mais ce qui est bien c'est que l'équipe et le staff peuvent s'améliorer et trouver un certain encouragement à travers ce pamphlet.
Une défaite n'est pas la mort... tout dépend de la manière dont on s'en relève !

avatar

# 2 - pointguard

13/11 - 23h14

A noter : Comme nous l'avons précisé lors de la reprise de la rubrique, la rédaction de l'analyse de relève pas de BBcom (Stefan en l'occurrence) mais du staff du centre de formation qui nous transmet amicalement les résumés des rencontres car nous ne pouvons pas systématiquement y assister mais nous souhaitons tout de même offrir de l'exposition aux jeunes.

Ces propos relèvent donc du directeur du centre de formation lui même, M. Jouhaud.

** Mode off : effectivement, ils prennent cher les espoirs sur ce coup ! Espérons qu'ils méditent les paroles de leur directeur...

avatar

# 1 - camaron

13/11 - 19h32

je profite de la remarque de Stefan qui souligne dans son article le manque d'humilité.... je suis à 1000 % d'accord avec ça et je trouve très dommageable que le basket soit souvent synonyme de jeunes qui se la jouent, qui roulent les mécaniques et qui se la racontent grave, même les plus jeunes ça m'insupporte au plus au point cette attitude !
bon bref, c'était en passant....