Présaison CSP 2018/19

CSP - Boulazac : défaite 75-81

Illustration

Le traditionnel match de Bourganeuf s'est soldé par une défaite limougeaude face au Boulazac Basket Dordogne sur le score de 75-81. Les hommes de Frédéric Sarre continuent le travail même si ce dernier est entaché par quelques "mise au repos" : Desroses (cervicales), McAlarney (cheville) et Hoyaux. Analyse

Le cinq de départ: Traoré, Gomis, Massie, Milbourne, Mipoka.

"Du bon, du très bon"

C'est dans une salle bondée mais aussi une vraie fournaise qu'attaque le premier quart temps où le BBD en profite pour marquer les deux premiers points. Limoges réagit bien grâce à Massie qui joue collectif et notamment une belle complicité avec Joseph Gomis qui n'hésite pas à alterner le jeu intérieur et extérieur. La défense homme à homme se fait pressante côté limougeaud ce qui permet de récupérer de bons ballons et de tenir le BBD à quelques points. Massie au four et au moulin se joue d'Adiwanou grâce à de belles passes en cloche. Sambou Traoré quelque peu délaissé par la défense boulazacoise marque par deux fois à mi-distance. Le score est de 12 à 6 en faveur de Limoges à 5'14. Boulazac met en place une presse tout terrain et resserre sa défense. La conséquence ne se fait pas attendre longtemps malgré le 2+1 de Massie. Limoges commence à ralentir 15-7 à 3'22. C'est alors que Ayers (souvenez-vous bien de ce nom) rentre en jeu et attaque son show à trois points. Il ramène les siens à 17-14, reste 1' puis 19-17 à la fin de ce premier quart.

Le second quart débute mal pour les limougeauds, une faute offensive redonne la balle à Boulazac qui profite et utilise beaucoup les contre-attaques qui sont facilitées par les largesses défensives des cerclistes. Le BBD repasse devant 24-25 à 6'. Temps mort de Limoges qui ne change rien et le CSP n'y arrive pas. La défense est toujours aussi laxiste et le score enfle 26-33. Massie, très bon jusque là, remet les siens en ligne en attaque mais Ayers, irrésistible à trois points, continue d'artiller. L'équipe retrouve de la motivation et recolle au score à 3'24, 33-33. Limoges va même repasser devant pour finir à la mi-temps 41-37.

"Du mauvais, du très mauvais"

Boulazac attaque la seconde période par un 3pts de Dubiez. La faute de McKenzie sur un trois points limougeaud permet de garder un semblant d'avantage mais qu'on ne s'y trompe pas, Limoges joue mal en ce troisième quart temps et cela va durer... jusqu'à la fin! Les passes douteuses se font nombreuses (tout autant que les interceptions boulazacoises), la réussite aux shoots est aux abonnés absents, la défense de zone limougeaude est perméable, chaque attaque du BBD se solde par une réussite où les joueurs de Lautié ont su trouver des solutions avec des tirs ouverts (grâce à un système de passes rapides) ou en fixant pour libérer un intérieur. Milbourne fait jouer ses qualités athlétiques en claquant un contre énorme sur Adiwanou, mais cela reste anecdotique à la vue des trous laissés durant toute la partie. La fin du troisième quart est brouillon, pire, on s'ennuie ferme tellement la qualité du jeu est médiocre. Cornely qui remplace Jo'Go a du mal a faire circuler la balle et ses coéquipiers ne l'aident pas, restant statiques autour de la ligne à trois points... le basket-handball fait son retour... 57-59, fin du troisième acte.

Le quatrième quart temps n'est que la copie du troisième acte, à sa décharge, Limoges joue avec un banc réduit, amenuisé encore un peu plus par Zerbo qui n'aura joué que 5min, la faute à un "coup de chaud". Limoges campe sur ses standards défensifs, la zone n'étant que très peu efficace face à Boulazac et l'attaque reste statique. 8'18 60-66 pour le BBD. Bon passage de Cornely qui se secoue les plumes en défense et intercepte deux bons ballons sur N'joya et trouve par deux fois Massie sous le panier et ça fait mouche ! Ce bref passage intéressant ne dure pas, Limoges prend l'eau. 62-74 à 6'22. Sarre, très discret durant toute la partie (pour ne pas dire passif) décide de faire entrer ses cadres mais très peu de solutions sont trouvées malgré l'activité incessante de son meneur. Limoges ne descend pas la balle jusqu'à ses intérieurs et chacun prend le match à son compte sans réussite, 69-80 à 1'10 puis 75-81 sur un dernier panier de Gomis. Le score est en trompe l'œil, Boulazac ayant nettement dominé son sujet en ce second acte.

Que retenir ?

Limoges travaille, le résultat importe peu. Seulement avec les nombreuses absences comment travailler dans la sérénité ? Joseph Gomis est une pile, le moteur de cette équipe, complice avec Massie, il n'hésite pas à pénétrer quand ça ne bouge pas. JM Mipoka est volontaire, meilleur qu'au tournoi de Boulazac mais reste perfectible en attaque et doit progresser en défense, Sambou Traoré a été bon sur la première mi-temps, trouvant des solutions en attaque, solide en défense. Reste que le garçon va avoir des ennuis avec les arbitres^^. Landon Milbourne est très athlétique mais reste en dessous en défense (son homologue boulazacois (AYERS) doit être a 5/5 à trois points!) très fort en un contre un il n'aura pourtant pas brillé sur la finition bien qu'il provoque des fautes. Frejus Zerbo a été solide en défense mais n'a pas eu de réussite sur ses deux shoots étant assez loin du cercle. Chris Massie très bon dans le 1er quart temps où il a joué collectif et s'est battu en défense, il n'aura pas brillé sur la 2ème mi-temps où il est retombé dans ses travers de laxisme défensif.Thomas Cornely est loin d'être mauvais, il était souvent perdu sur la défense de zone, a eu du mal à faire circuler le ballon en attaque (Quand ça bouge pas et que tes coéquipiers campent derrière la ligne... prends tes responsabilités, Fixe !). Il aura tout de même fait un joli 2/2 à 3pts et bien pressé son vis à vis.

Illustration

Beaublanc.com remercie le comité départemental de Basket-Ball de la Creuse et tout particulièrement M.BRUNET Richard et M.BENCELIN Christophe de nous avoir permis d'assister au match. L'année prochaine, Limoges recevra Orléans qui a déjà réservé sa place pour l'amical de Bourganeuf.

  • Autour du match
  • Commentaires (2)