Présaison CSP 2018/19

Bing is back !

Illustration
Le CSP devra museler Craven ! (photo : lamontagne.fr)

Après la vilaine déconvenue brestoise, Limoges se prépare à enchaîner dès mardi face au STADE CLERMONTOIS BASKET AUVERGNE. Inutile de parler de l'enjeu lié à une 3e déconvenue qui plus est à domicile, l'équation est donc simple : victoire obligatoire ! Le seul hic c'est que ce n'est pas le club des cinq qui se déplacera à Beaublanc mais la bande à Bing (NDLR : 1er d'une longue suite de jeux de mots foireux !). Le SCBA présente un bilan équilibré (2v-2d) avec semble-t-il des difficultés à l'extérieur mais les écarts des défaites sont minimes alors que les victoires semblent autoritaires à domicile face à des adversaires de qualité en ProB (St Quentin et Aix-Maurienne).

Penchons nous plus en détail sur l'effectif auvergnat :

A la mène on retrouve l'efficace Errick CRAVEN qui a déjà marqué la ProB avec St Quentin en 2007 et qui tourne cette saison à 14pts, 5rbds et 4pds, ligne complète pour un meneur. Derrière lui, le jeune Mathieu BLONDET se contente des miettes de temps de jeu restant.

Illustration Errick Craven

Le secteur extérieur est essentiellement français avec Benoit GILLET (7 pts de moyenne mais peu de tickets shoot), Lesly BENGABER ex pensionnaire de ProA qui fait profiter le collectif clermontois de son altruisme (12pts, 4bds et 6pds en moy. Mis tout de même 3 balles perdues par match). Coach Régis RACINE s'est également assuré les services du Cotonou Jean Felix MOUPEGNOU passé par la filière de formation US et la D-League (aux Tulsa 66ers comme Harrington) mais jusque là relativement discret (méfiance donc !).

Passons maintenant au secteur intérieur et à l'incontournable BING-bendum, « un peu juste pour la ProB » selon notre président quand son nom était évoqué lors des phases de recrutement : sachons donc que un peu juste ça veut dire (hormis les passages en ProA et en ULEB cup avec une L1 suisse) : 19pts 11,5rbs et 3int pour 23,8 d'eval A priori son opposition avec Scott EMERSON devrait valoir son pesant de St Nectaire ! Les limougeauds retrouveront aussi Karim OUATTARA qui avait effectué la prépa 2007 avec le CSP et qui émarge décemment à 6,5pts et 3,5rbds. Le dernier point d'ancrage intérieur est l'expérimenté Benjamin REY, bourreau du CSP en playoffs avec St Etienne. Du haut de ses 2m10 il apporte 7,3 pts mais surtout 7rbds en seulement 18,5 min !

Illustration Erroyl BING


Collectivement, Clermont est la 8e attaque alors que le CSP traine ses carences offensives à la 14e place (sur 18 ), mais défensivement la Cousin-touch pointe en 4e position alors que le stade se place 8e avec 73,8 pts encaissés par match. Une nouvelle fois le cap des 70 pts encaissés sera un facteur décisif quant à la victoire alors que les travées de Beaublanc n'en peuvent plus d'attendre enfin un jeu délié en attaque. Nul doute que coach Cousin aura réservé un traitement de faveur à l'ex-chouchou de Beaublanc afin déviter qu'il ne déclenche un nouveau bing-bang sous les panneaux (avec Emerson-Humbert-Oyono dans le rôle des Men in Black !). Le sort de CRAVEN risque d'échouer une nouvelle fois dans les pattes collantes de Matthieu TENSORER ou François RENAUX pour enrayer sa gâchette… derrière eux il faut avouer que la profondeur de banc sera une nouvelle fois à l'avantage du CSP mais l'expérience nous a prouvé que ce n'était pas forcément un gage de succès.

  • Autour du match
  • Commentaires (0)