Présaison CSP 2018/19

Au SOMB héros de la mer

Illustration

Limoges a montré ses limites et on sait tous maintenant que le Top 16, c'est terminé. Après le match contre Zagreb, le CSP a dilapidé ses chances de qualification et donc c'est l'Eurocup qui sera la suite au niveau Européen. Ce qui n'est vraiment pas terrible pour l'image du club, ce n'est pas de ne pas rallier le Top 16, mais surtout la façon dont Limoges a joué les matches de Berlin et Zagreb. Perdre avec une équipe sans réelle expérience en Euroleague, c'est presque normal, mais les perdre sans réellement se battre ne donne pas une image très positive. Et ce n'est surtout pas ce que veulent les supporters limougeauds. Boulogne sur Mer se dresse devant le CSP, le promu n'y arrive pas depuis le début de saison, puisqu'ils n'ont gagné qu'un seul match. Ils sont bon derniers au classement, avec pourtant un effectif qui devrait suffire en Pro A.
EDIT : Tchicamboud qualifié par la LNB à la dernière minute

Revue d'effectif :

Illustration

Les meneurs :


Tweety Carter arrive de Villeurbanne où il valait 10pts et 3pds par match sur 10 match. C'est un meneur "dragster", très rapide balle en main, et aime jouer les fixations passes ou finir lui même au panier. Les défenseurs Limougeauds peuvent prendre le risque de le laisser shooter de loin, son pourcentage est catastrophique (16%), et en plus il ne l'utilise que très rarement. Par contre, on ne doit surtout pas lui laisser prendre de la vitesse avec le ballon sinon on va courir derrière.

Loic Akono la Pro B et la Pro A, c'est un meneur de rotation parfait. C'est plus un poste 1 organisateur que shooteur. Il aime les attaques placées, le jeu en transition et surtout son gros point fort c'est sa défense. Pas très grand (1m76), il est très difficile à attaquer car il est vite sur les pas latéraux et surtout très dur sur l'homme. Un joueur comme les coachs aiment avoir dans leur équipe.

Les extérieurs :


Kenny Boynton est un électron libre dans cette équipe. Il a beaucoup de tickets shoots et la confiance du coach lui va bien. Il tourne à 15pts, 3rbd et 2pds avec un beau 14 d'évaluation depuis le début de saison. C'est un joueur très régulier sur tous les types de tirs. Il est à 44% à 2pts (avec 114 tirs depuis le début de saison), 48,7% à 3pts et 95,8% aux LF. Donc s' il y a des fautes à faire en fin de match, ce n'est pas sur lui qu'il faut les faire. Dans son jeu, il ressemble à Riley de Nanterre. Pour en finir avec la description de Kenny, c'est l'arme principale de Boulogne, les tirs sont pour lui en priorité. Donc si il est arrêté par son défenseur direct, l'équipe tourne beaucoup moins bien.

Angelo Tsagarakis est LE shooteur de l'équipe. Il découvre la Pro A cette saison après une grosse carrière en Pro B. Ses stats sont en baisse avec le changement de niveau, mais il reste un titulaire indiscutable de Boulogne. Son expérience lui permet d'être efficace sans être un leader dans les stats.

Darnell Wilson est un poste 3 pas adroit de loin, il est plus un joueur qui finit les contres attaques et jouer en pénétration. Il faut le dire, son passage de la Pro B à la Pro A est une déception. Ses stats sont divisées par 3 et si les résultats de son équipe ne sont pas terrible il y est un peu pour quelque chose.

Mickael Var est un poste 3/4 qui est surtout un joueur de rotation, passé par Pau ou il n'a pas vraiment joué, il a eu un peu plus de temps de jeu. Un JFL qui doit être abordable pour un petit budget.
Peu utilisé par le Stade Olympique Maritime Boulonnais (SOMB), Mickaël Var (2,05 m, 24 ans) a fait le choix de quitter le promu pour retrouver du temps de jeu en Pro B, avec l'ALM Evreux.

Les intérieurs :

Stephen Brun est bien connu des passionnés de basket. Pendant sa non activité après son titre de champion avec Nanterre, vous l'avez découvert sur Sport+ comme commentateur. Depuis son retour sur les parquets, il revit. Ses stats n'ont jamais été aussi bonnes de toute sa carrière. Il tourne à 12pts et 7rbs avec un 14 d'évaluation. C'est vraiment le leader de son équipe, il a même battu plusieurs de ses records au mois de novembre. 26pts contre Cholet, 16rbds contre Chalon. Vous l'aurez compris, il est en pleine forme et en pleine confiance.

Aloysius Anagonye est un poste 4 à l'ancienne, son point fort c'est de poster au poste bas et de jouer avec son physique de déménageur. Vous ne le verrez pas shooter de loin, lui c'est enfoncer son adversaire, prendre des rebonds offensifs et bein entendu défendre. Parce que c'est dans ce domaine qu'il excelle.

Sam Dower est le poste 5 de l'équipe. Planté dans la raquette en permanence, il ne cherche que la position préférentielle pour marquer facilement. Mais son manque d'expérience et sa taille limitée (2m06) ne lui permettent pas de dominer ses adversaires directs. Ce qui l'amène à donner des minutes plus efficaces en défense qu'en attaque où, il est vrai, Brun s'occupe de tout.

Murat Kozan est un JFL formé à Orléans. Il arrive cette saison pour augmenter son temps de jeu. Il n'a pas encore explosé, il ne joue que 12mns par match, ce qui est plus qu'à Orléans mais pas beaucoup pour s'exprimer.

L'analyse :

Ce que l'on peut voir facilement c'est que l'effectif de Boulogne n'est pas à rallonge. Les joueurs qui ont le niveau de la Pro A ne sont pas légion. Ils possèdent le triptyque qui permet de jouer à ce jeu, c'est à dire les postes 1, 3 et 5. Le poste 2 n'est pas non plus à négliger. Par contre le poste 5 et surtout le banc c'est un gros niveau en dessous.

Le CSP devrait normalement remporter cette rencontre et comme on est un peu chiant sur BB.com, on aimerait bien que la victoire soit avec la manière. Gravelines a perdu ce week-end, c'est le moment de faire un écart avec les 2ème, et pourquoi pas compter sur une victoire de Nancy a Strasbourg.

  • Autour du match
  • Commentaires (26)