61-63 cruelle défaite mais magnifique combat

Illustration

Ce soir Limoges retrouvait l'Europe tout de jaune vêtu, AJ English (malade) absent et Zerbo dans le cinq, on n'était clairement plus dans la configuration ProA. En face le LOKO voulait mettre la folie à Beaublanc. Après une première mi-temps très physique et défensive, le combat s'est densifié en seconde période mais le CSP a été présent tout le long mais n'a pas réalisé l'exploit au buzzer pour échouer à 2 pts du monstre russe. Analyse.

QT1 : Le CSP défend le fer 14-8

Finie la ProA, on joue au BASKET ! Le Loko est en petite forme sur l'adresse en ce QT1 mais Limoges a installé d'entrée une grosse intensité défensive. Gibson a allumé les premières mèches pendant que Qvale faisait un peu tout pour les russes. Quelques actions rapides plus tard et c'est le CSP qui est devant 14-8. Que c'est bon de voir tout ça ! (Et on a une grosse pensée pour Fred Weis qui commente un peu seul vu la qualité de son compère...).

QT2 : Mi-temps : Ca se complique mais on mène 33-32

Ok, le Loko avait clairement le frein à main au QT1. La pression défensive au QT2 est impressionnante : très haute sur tous les joueurs. Le score se resserre jusqu'à l'inévitable retour des hommes d'Obradovic. La jeune garde française fait un gros chantier : Jaiteh se bat bien malgré la forte opposition et Bouteille engrange de l'expérience XXL. Le duo Ragland-Qvale est destructeur bien aidé par des pertes de balle toujours plus nombreuses. Heureusement Axel Pipo Inzaghi Bouteille vole un ballon et marque à 3pts au buzzer pour renvoyer les siens au vestiaire avec une micro-avance 33-32. Que c'est bon du BASKET !

QT3 48-49 Bouteille superhéros !

Illustration

Le retour des vestiaires est douloureux pour les limougeauds. Krasnodar passe un 10-2 aux limougeauds et Coach Milling convoque un TM après une violation des 24". Le CSP descend à -7 mais curieusement après un TM RAGEUR d'Obradovic (qui fait peur à tout le monde) Limoges enchaîne les bonnes actions, se bat au rebond et peut compter sur un Axel BOUTEILLE des grands soirs !

QT4 : Au bout du suspense... mal payé

Après un QT4 ultra serré et tendu où les deux équipes se sont longtemps neutralisées, c'est Kuban qui l'emporte au terme d'un beau match de basket où aucun des deux protagonistes n'aurait volé la victoire. En tout cas ce soir les limougeauds ont gagné leurs galons européens : on a vu de l'intensité sur 40min et malgré quelques erreurs de jeunesse à ce niveau on peut se rassurer, si le CSP présente ce visage en ProA, le printemps sera souriant. Gibson a fait un match plein même s'il rate le ballon de la victoire. Bouteille a été hors du commun et Jaiteh fait mentir ses détracteurs : il a résisté à Qvale et avec l'aide de Conklin, Morency et Carter ils ont sérieusement compliqué la soirée du pivot du Loko. Ce soir le CSP perd mais il ne faut pas s'y tromper : ce match augure d'autres résultats bien plus réjouissants si les cerclistes jouent à ce niveau.


Bilan

On sent venir le fameux débat de la "défaite encourageante" ou du "coche raté". Pour nous ce sera les deux mon général. Une telle abnégation défensive appliquée à la ProA sur 40 minutes fera de gros dégâts (genre contre le HTV au retour ce serait bienvenu). Limoges a clairement rivalisé avec le cador de la poule (qui avait moins de compétition dans les pattes il faut aussi le reconnaître). Coche raté aussi car le match à Krasnodar avec un Loko plus en jambe ne permettra sans doute pas de réussir l'exploit et de récupérer le point-average. En attendant Conklin et consorts ont prouvé à tous les Béral en herbe détracteurs de l'invitation en EuroCup que Limoges y a sa place et que ce débat n'est bon que pour les frustrés. On a vibré ce soir avec une équipe qui n'a encore une fois rien lâché, qui a usé et abusé d'exploits pour rester dans le rythme d'une équipe pourtant annoncée (et affichée) au-dessus d'elle. A titre perso, j'ai vu un très bon Jaiteh (dont les biceps semblent grossir... suis-je le seul à le remarquer ?) et j'ai apprécié le culot de Bouteille (ok ça y est elle est faite) qui pose tranquillement 19pts pour sa première en EuroCup. Gibson a totalement fait oublier English qui va vite gagner des miles sur sa carte frequent-flyer (même pas présent sur le banc pour... un rhume ?! Il ne connaît pas le père Forte et le licenciement pour faute grave lui !). Gibson donc (et vous me ferez le plaisir d'arrêter de l'appeler GiPson en commentaires, rien à voir avec l'urophile paloisien qu'on nous a imposé au creux d'une saison cauchemardesque) apporte toute son expérience et applique chez les grands les recettes qui lui ont permis d'être MVP chez les petits... et ça marche ! Honnêtement, aucune urgence à recruter sur le poste 1 même en cas de départ précoce d'English, autant donner quelques minutes en ProA à un espoir si on veut faire souffler les cadres.

ON A AIMé

- Pipo Bouteille Inzaghi qui a fait dire à tout Krasnodar "Mais c'est qui ce mec ?!"
- Mam Jaiteh qui s'est battu contre Qvale et qui devient plus physique (et s'amuse !)
- Danny Gibson qui a tenu la mène pratiquement tout le match
- Captain Conklin, toujours pas au niveau attendu mais au mental d'acier
- Jeff Morency qui se montre une nouvelle fois en energizer
- Josh Carter... oui madame ! Qui défend pas mal en aide et qui use de ses grands bras
- Les prises à deux (voire trois) en défense qui ont mis un joli bordel chez les russes.
- Sasa Obradovic qui a mis des danses à ses joueurs... un régal (et quand on n'a pas des Barbie Princesses ça marche !)
- Qvale... parce qu'un pivot qui joue comme ça c'est sympa quand même, dommage qu'on n'en voie pas en France
- Le courage de Fred Weis avec son collègue lourdingue qui n'avait pas préparé son match et qui ne connaissait ni les joueurs ni... le basket. Usant.
- Résister et aller au bout du suspense dans un match où on aurait pû se faire laminer
- L'arbitrage... ça joue, ça frictionne un peu, c'est bien tenu et on regarde le basket avant tout. Messieurs de la FFBB prenez des leçons.

ON n'a pas aimé

- English qui fait un caprice... bye bye
- voir Beaublanc à moitié vide (il n'y a pas d'à moitié plein avec notre Cathédrale)
- Les pertes de balles. Le match se joue là dessus. Combien de 24", de passes dans le mur, de 5", de perte sur remise, de perte après temps-mort. Quand on échoue à 2pts... pas besoin de chercher plus loin.
- la zone 2-3... qui découvre les spots à 45° et qui se paye cash en EuroCup, en ProA avec certains peintres, ce n'est pas grave... avec Kuban ça fait 6 pts (on perd de 2 je le rappelle).
- Le 3.0 dans toute sa splendeur... voir ci-dessous.
- PERDRE (mais ça heureusement on était habitués... c'est quand même moins grave sans ce sentiment d'humiliation passive).

Plus ZERO que TROIS !

Si nous ne pouvons qu'applaudir la structuration du club et les projets immobiliers, le renforcement du staff sportif ou encore les efforts sur le numérique (on revient de loin), il faut reconnaitre que les adaptations "3.0" à Beaublanc reçoivent un joli bonnet d'âne. Alors oui on sait c'est une grosse boîte de comm américaine qui a fait les recommandations mais au cas où notre cher président ne l'aurait pas remarqué, malgré le surnom Dallas s/Vienne, Limoges n'a rien du Texas et surtout pas l'économie due au pétrole.
Avec des places à 21€ en travée haute et 41€ en travée basse... pas étonnant d'afficher nos vilains sièges oranges face caméra. Ajoutons au manque d'encouragements le manque à gagner financier et on peut commencer à douter de la stratégie marketing de nos amis américains.
Autres "détails" : la buvette... qui remplace la boutique (remisée dans un coin avec 4 cintres et une table pliante... ils avaient demandé ça les ricains ?) et qui n'arrive pas à gérer les commandes de bières* à la mi-temps. N'importe quelle kermesse de campagne s'en sort mieux... là encore gros manque à gagner pour le club et frustration du public vache à lait... alors on sait qu'on est en Limousin mais il faut arrêter de pousser le concept bovin si loin.
La distribution de Tshirts à l'entrée est une bonne idée, mais si on se veut "3.0" est-ce que deux banderoles Limoges CSP étaient hors budget pour masquer les tables pliantes et faire plus pro ? Des détails... mais que tout le monde remarque et qui font tâche surtout quand on fait payer à son public l'équivalent du PIB de l'Ouganda pour assister à un match de C2.

Bon, je ne vais sûrement pas gagner de fanion sur mon appli CSP avec de telles remarques mais il faut aussi que ce soit dit. Et signalons à notre staff bien aimé qu'avec un abonnement SFR SPORT DIGITAL à 10€/mois... pas mal de gens vont réfléchir à deux fois avant de se déplacer à Beaublanc qui plus est en famille maintenant que même les petits doivent raquer ! Il est urgent de réfléchir et de repositionner le "produit" CSP... on n'est pas en playoffs ou en finales, il n'y aura pas de tente Quechua rue Haute-Vienne pour la saison régulière... L'erreur est humaine, ne pas y remédier serait idiot.

* à consommer avec modération (ou avec votre voisin de travée)

BONUS : L'analyse de la soirée EuroCup

Dans le groupe du CSP, Bilbao crée la surprise et s'impose à Vilnius 83-93 avec un Todorovic qui pose 20pts et 26 d'éval, et Tim Kempton Jr à 10pts 14 d'éval. Vilnius se fait bouffer 42 à 30 aux rebonds mais ne prend pas la plus grosse doudoune de la soirée. C'est du côté du Partizan (que nous avions annoncé comme le petit poucet de la poule) qu'on mange bien chaud à Berlin 111-85 en laissant 5 joueurs de l'ALBA à 12pts et plus (dont Butterfield à 24). Les serbes ont changé d'américains en présaison mais Williams, Miller et la pépite Marinkovic ont été bien seuls face au poids-lourd allemand.

Allez, je suis chaud => pronos pour la fin du 1er tour :
1 - ALBA
2 - LOKO
3 - BILBAO (je mange mon chapeau)
4 - LIMOGES
5 - VILNIUS
6 - PARTIZAN

  • Autour du match
  • Commentaires (44)