Playoffs 2019

Wojcie revient chez lui

Illustration

Samedi soir, Beaublanc a vibré comme jamais cette saison. Les supporters du CSP attendaient depuis des mois de voir des joueurs qui font le spectacle, un coach qui a plusieurs solutions, des mecs frais en fin de match, des shooteurs installés dans leur timing. Une cohérence dans le jeu offensif comme défensif, que tout le monde soit concerné, enfin bref : une vraie équipe avec 10 joueurs.

N'oublions surtout pas que Fred Forte en est à sa 3ème saison où il nous fait le coup. Acheter des joueurs top niveau pour améliorer l'équipe, c'est une bonne idée, mais pourquoi ne pas le faire dès Septembre ? Le président vous dirait qu'ils sont trop chers pour les payer 10 mois, ce qui est certainement vrai, mais faire autant d'erreurs de casting en début de saison, payer des billets d'avions, des hôtels, et je ne sais quoi d'autre, c'est aussi de lourdes dépenses.

Enfin bref, revenons à ce qui nous concerne, Le Portel.
On connait cette équipe et sa salle très chaude, certainement une des plus chaude de France derrière Beaublanc bien entendu. Il est toujours plus facile de faire plus de bruit dans une salle de 2500 places que dans une salle de 5600.

L'adversaire :

Lors du match aller, je posais une question :
"Si on regarde l'effectif de notre adversaire du soir, tous les joueurs sont estampillés Pro B. Mais attention, ils ont de gros CV à ce niveau, ce qui veut dire que le staff a fait un choix et un pari. Est ce que les meilleurs joueurs de Pro B peuvent se maintenir en ProA ?"
On serait tenté de dire que le pari du staff du Portel est gagné. Avec une masse salariale des plus basses, et en gardant une continuité dans l'effectif, le promu réalise une bonne saison, voir même une très bonne puisque le maintien est acquis sans trop de difficulté.

Les meneurs

Darrin Dorsey est un meneur américain référencé dans des championnats de seconde division. Il a dominé dans des championnats d'Amérique du Sud et il s'est fait un nom en ProB Israélienne. La saison dernière il a fait sa meilleure saison à Poitiers en dominant l'antichambre française. Excellent intercepteur, fiable de loin, c'est un joueur complet et efficace. Il vaut 14pts, 3pds et 2rbds par match, sensiblement les mêmes stats qu'il avait en ProB. Il réalise les mêmes stats en Pro A qu'en Pro B.

Benoit Mangin est le backup de Dorsey. C'est dans les vieux pots que l'on fait la meilleure confiture. Ça résume bien le joueur. Plus il vieillit, meilleur il est. Joueur stable, fiable, bon passeur, intelligent dans la lecture du jeu, il peut dégainer de loin avec un bon pourcentage. Bizarrement il a plus de mal à finir sur des shoots dans la zone intermédiaire et n'est pas très fiable aux lancer-francs.

Le duel :

Randle/Dorsey sera sans aucun doute un des duels à suivre. Les deux joueurs ont un rôle similaire et comme le Limougeaud semble s'intégrer de plus en plus dans son équipe, malgré ses pertes de balles, le Limougeaud pèse énormément dans le jeu du CSP, comme le nordiste avec Le Portel.

Les extérieurs

Jessie Begarin a été formé à Besançon. Lui aussi est un ancien champion d'Europe Junior (2006), il a eu beaucoup de mal à se faire une place dans le monde professionnel. Il est passé par la Nationale 3 avant de revenir en Pro B. Il n'a jamais fait de grosses stats, mais il sort de sa meilleure saison avec Le Portel.

Elias Lasisi est le remplaçant de Mohamed Hachad. Le belge a fait toute carrière dans son pays. Il a joué 3 matchs avec de gros pourcentages à 3pts et son rôle de poste 2 lui va comme un gant. C'est un shooteur en premier lieu, sa taille 1m92 lui permet de défendre sur des postes 3. Il faut attendre pour voir s'il s'installe dans la régularité. Il pourrait être une des bonne surprises de cette saison.

Gary Chathuant est un ancien champion de France de Pro B avec Brest, il était monté en ProA avec les Bretons. Adroit quand il était plus jeune, sa fiabilité longue distance est en chute libre. Son physique athlétique lui permet d'être au niveau en Pro A. Il a adapté son jeu pour prendre des shoots plus près du panier. Il aime aussi donner son corps en défense pour le bien de l'équipe.

Arizona Reid n'a pas joué depuis 2 match, il est certainement blessé.

Le duel :

Prepelic/Lasisi devrait valoir le coup d’œil. Depuis l'arrivée des 2 nouveaux, le Limougeaud est en pleine bourre. Il est mis dans les meilleures conditions pour avoir un gros pourcentage, il ferme sa bouche devant les arbitres. On devrait enfin voir le vrai potentiel de ce joueur.

Les intérieurs

Jakim Donaldson est un ancien MVP de la deuxième division espagnole. Attention, il y a client ! La saison dernière, il valait un double double de moyenne (13pts et 10rbds par match). C'est un poste 4 à l'ancienne, son jeu dos au panier est de toute beauté, il shoote très rarement de loin, il est efficace au poste haut également. Bon défenseur, il a le sens du rebond ce qui lui permet de marquer souvent avec un gros pourcentage.

Lance Goulbourne a un parcours atypique, il a commencé sa carrière pro en Corée du sud, puis en Turquie. Il s'est fait une excellente réputation à Boulogne en ProB où il valait 16pts et 9rbds par match. Très mobile et avec un physique athlétique, ce poste 4 moderne possède un bon shoot de loin. Il était un joueur majeur au SOMB, il devra laisser un peu plus le ballon à ses coéquipiers cette saison.

Frank Hassell est le seul véritable poste 5 du Portel. Son surnom est "le tank". Ça résume bien les qualités du joueur. Fort physiquement, dur sur le jeu au sol, gros scoreur avec son jeu dos au panier et sa malice au rebond offensif. Il était le MVP de la ProB la saison dernière. Un client pour notre secteur intérieur.

Le duel :

Hassel/Donalson contre Camara/Jones. Encore du lourd pour nos intérieurs, mais on a maintenant de quoi rivaliser.

L'analyse :

Sur le match allé à Beaublanc nous avions perdu de 3pts, et Eric Girard avait pu prendre une petite revanche sur Fred Forte. Maintenant, gagner dans le chaudron nordiste ne sera pas une mince affaire. Il faudra sortir un grand match, autant défensif qu'offensif. Notre longueur de banc (oui on peut dire ça maintenant) devrait nous amener vers une victoire, mais il faudra museler les principales armes offensives que sont Hassell, Donalson et Dorsey. Si un des 3 passe au travers, normalement le CSP a assez d'armes pour gagner cette rencontre.

  • Autour du match
  • Commentaires (60)