Playoffs 2019

Victoire poussive

Illustration

Tout est dans le texte, Limoges a enchaîné face au CCRB mais non sans mal. Ne nous trompons pas, cette victoire est un peu l'arbre qui cache la forêt et même si une série positive est en cours, le CSP reste bien en crise profonde. Allez, un petit clic et c'est parti mon kiki.

LE MATCH

Bon, on ne va pas se mentir car je vous dois bien, vu votre fidélité, d'être des plus sincères. C'est un poil chafouin que je me suis rendu à Beaublanc ce soir, pas vraiment inspiré, plus déçu que lassé par toutes ces histoires d'irrégularité chronique sur fond de batailles et querelles internes dont j'attends le dénouement avec impatience.Pour tout vous dire, j'avais même prévu de vous parler de bonobos ce soir. Ne cherchez pas le rapport, il s'agit d'une petite private joke (il nous en faut ces temps-ci) entre nous mais qui aurait fait son petit effet. Comme je ne doute pas dans le degré de loositude de nos petits protégés, je ne désespère pas de vous la faire partager prochainement, comptez sur moi pour cela !

Pour preuve, j'étais tellement concerné que j'ai raté le début du match, convaincu (allez savoir pourquoi) que la partie débutait à 20h45. Heureusement, mon copain Youff m'a fait un bref résumé des 3 premières minutes par sms que je vous dépose ici, là, comme ça, tel quel, car vous méritez bien d'avoir un petit accès backstage, cadeau:
Illustration
J'en ai donc conclu que Jerry avait bien débuté son match mais que le spectacle n'en était pas enthousiasmant pour autant et ce fut d'ailleurs le cas jusquà la mi-temps, les limougeauds étant alors menés de 3 pts (46-49) . Quelle intensité défensive de ouf !

Et puis, comme inspirée par la jolie démo de Handi basket, discipline dont je suis toujours admiratif au passage, la routourne a tourné en moins de 3 minutes en plein QT3, sans crier gare, durant lesquelles tout a été comme sur des roulettes, Miles se permettant même de shooter à 3 pts dans un fauteuil. (Vous avez saisi le clin d'oeil... toujours dans un soucis de transparence, je ne vous cache pas qu'il s'agit d'une oeuvre collective). Au terme de cette série et du monstrueux écart de 9 pts engendré face au Pana champenois, Beaublanc est debout, exulte, les femmes ont enlevé leurs t-shirts pour faire comme les ultras et ainsi extérioriser leur ferveur. Houla, je m'emballe. Remarquez, vaut mieux tard que jamais car pendant me match, ça m'en a touché une sans faire bouger l'autre, le cul bien vissé sur le siège. Chaffouin, je vous dis.

Toujours convaincu que j'allais tout de même vous parler de bonobos, j'attendais sagement le dernier sursaut champenois, bien décidé à pouvoir la faire ma vanne animalière, sorte d'allégorie à caractère romanesque à destination des joueurs, et j'y ai même cru quand Taylor a fait l'une des plus vilaines fautes antisportives vues à beaublanc depuis le siècle dernier, reconnaissons lui ce mérite, qui aurait pu permettre aux coéquipiers de Blake SCHILB de recoller au score et arracher des prolongations. Mais bon, et bien que dans CCRB on trouve le B de Barça, la comparaison s'arrête là et Limoges sort victorieux (mais avec une éval collective inférieure à son adversaire) de ce match.

On a aimé

J'éprouve une certaine sympathie pour certains anciens et Jo Passave en fait partie, je suis donc content de l'avoir revu sur le parquet de Beaublanc

Voir mon ami Youri savourer ce qui a été très probablement son dernier match en tant que Président mais quelle est sa force à Youri ? Les 30 derniers mètres... Ceux qui séparent sa place de la porte de sortie du Palais des Sports

On n'a pas aimé

Etre aussi chaffouin et fâché envers CE CSP. En effet, je suis clairement écoeuré et la reconquête sera difficile, tout du moins pour ce groupe. Après, ils s'en contrefouent certainement mais c'est dit quand même.

Et à la demande de Youff, un petit mot pour DOUCOURE qualifié par mon ami de "petite pute qui finira sûrement à Pau", ce qui , je le pense, résume assez bien le sentiment mitigé que ressent mon ami à son égard.

Et la suite

Restez bien connectés car, demain, un nouvel épisode de House of Limoges sera publié avec des petites infos de ci de là, histoire de tous vous faire saliver un peu. Mais pour cela, c'est comme pour la saison 8 de Game of Thrones, j'ai signé une clause de confidentialité autour d'une pinte de bière (genre de serment qu'il est interdit de rompre, vous serez d'accord).

Sur le plan sportif, le CSP se déplace à Cholet pour prendre sa déculottée tout en dentelle, mais ceci est une autre histoire ! En attendant, bonne nuit à tous et à bientôt !

  • Autour du match
  • Commentaires (18)