Un calendrier made in LNB

Illustration

La LNB a statué : la saison 2020-21 ira à son terme... enfin presque... ou pas... et puis on aura un champion... qui ne comptera pas pour les attributions des places européennes... mais sinon ça va ! Comme d'habitude, le petit comité composé de présidents de clubs qui ne décident pas du tout en fonction des intérêts de leur petit club a fait de la merde : on vous détaille tout ça ici.

La phase retour avant la phase aller

Première chose, Tonton Béral-KFC l'a clairement expliqué "le ranking sur 4 ans con, ce sera la solution si on ne peut pas finir le championnat" (comprenez la formule qui sauve Pau son ancien club dans tous les cas de figures).
Ensuite, il s'est embrouillé pour expliquer que si on allait aubout de 17 matches (soit la moitié de la saison), le ranking gna gna gna... on considèrera que pas besoin de ranking (mais il avait l'air d'y tenir...).

Deuxième chose, "pour des raisons pratiques" la phase retour serait jouée avant de terminer la phase aller (il a bon dos d'un coup le calendrier européen... on a connu des matches cumulés sur 24/48h quand c'était pour Limoges). Si la phase retour est complétée au 15 mai ("si" car on n'est pas à l'abri de clusters COVID dans certaines équipes), on va assister à un espèce de marathon en sprint entre le 15 mai et le 15 juin où les équipes devront compléter leurs matches en retard de la phase aller. On vous explique plus bas en quoi ceci est inéquitable.

Pas de playoffs, mais un TOP8 sans les internationaux

Après le 15 juin, la ligue "espère" pouvoir programmer un TOP8 sur 3-4 jours (un peu comme une Mickey Cup) pour déterminer le champion de France sur 3 matches secs. Vous la voyez venir la connerie ? Ben oui, on va encore avoir un champion en carton qui sera l'équipe en forme sur ces 3 jours et qui plus est, ce TOP8 devant prendre place après la date limite de fin des championnats FIBA, les clubs seront dans l'obligation de libérer les joueurs internationaux. Si les français bénéficieront probablement d'une autorisation exceptionnelle de la FFBB, quid des canadiens (Scrubb?) africains et autres slaves ? Peu de chances que ces fédérations se privent (voire risquent de blesser) leurs internationaux pour un titre en carton en JEEP ELITE. En gros, les équipes avec des joueurs non sélectionnés se verraient avantagées... un comble !

La "bêtise" de la phase retour

Alors on entend déjà les essperts du comptoir des Sports ^^ (oui on a eu un petit débat interne) nous dire qu'on joue les matches les uns après les autres et l'important c'est les trois points (c'est ça de débattre avec des footeux aussi ^^). Pour autant, l'organisation retenue par la LNB entraîne un véritable risque d'iniquité soulevé à juste titre par Mehdi MARY le coach du CSP via Twitter.


Pour faire simple (et chauvin) : Limoges aura joué 2x l'ASVEL, les Métros, Dijon rapidement et "si on a le temps" pourra se frotter à Boulazac, Châlons-Reims, Cholet et autres Pau-Lacq-La Mongie-Orthez en fin de saison à raison de 3 matches par semaine.
Pendant ce temps, d'autres auront un classement flatteur pour avoir affronté des "petits" en début de saison (parfois diminués pour cause de COVID) et affronteront les "gros" en fin de saison, fatigués avec moins de préparation et encore une fois "si on a le temps".

Si la saison va à son terme au 15 juin (comprenez sans cluster), les dernières journées auront été denses et pourront potentiellement décimer certaines équipes. Derrière, les 8 premières équipes du classement (auxquelles Limoges SE DOIT d'appartenir pour assurer sa place en BCL) finiront par le fameux TOP8 au bout du rouleau et probablement sans certains joueurs majeurs... Fallait quand même la pondre cette formule ! Heureusement qu'on a un spécialiste du poulet comme président de la Ligue.

Le calendrier du CSP

MARS

05/03 @ Champagne Basket
13/03 vs ASVEL (LE gros)
15/03 vs Métro92 (donc deux "gros" en 72h !)
27/03 @ Boulazac

AVRIL

03/04 vs Roanne
10/04 @ Cholet
13/04 vs Dijon (encore un gros)
17/04 @Bourg (un autre "gros)
20/04 vs Strasbourg (un vice-gros)
27/04 @ Nanterre (tiens ?! un gros !)

MAI

01/05 vs Monaco (oh un "gros" pour commencer mai)
04/05 @ Chalon s/Saône

BONUS : La phase aller sur 4 semaines

Entre le 15/05 et le 15/06 : (les dates rayées appartiennent à la phase retour mais ne sont pas encore programmées avant le 15/05)
@ Roanne
vs Gravelines
@ Le Portel
@ Dijon (le seul "gros")
@ Pau
vs Orléans
vs Cholet
@ Orléans
vs Champagne Basket
vs Boulazac
vs Chalon s/Saône
vs Le Mans

8 matches en 4 semaines (ou 12 si les 4 de la phase retour ne sont pas "casés" avant le 15/05)... ça vous donne un rythme sympa ! Mais certaines équipes en auront beaucoup moins (Boulogne-Levallois 5) et d'autres plus (Boulazac 10), et certaines ne sont pas bâties pour tenir un tel rythme. On pourra aussi évoquer les conditions d'entrainements et de préparation des rencontres, de scoutage vidéo... bref l'équité on sait où on se la met.

Incompétents ou fainéants ?

A la lecture de ce calendrier vous voyez aisément comment le quotidien du CSP va être compliqué et ce à quoi il aurait pu ressembler si la LNB avait (logiquement) décidé de terminer la phase aller avant de programmer la phase retour. Bien entendu, notre paranoïa égocentrique nous amène à penser qu'une nouvelle fois "le hasard du calendrier" a lésé le CSP avec un grand B, mais ne sous-estimons pas non-plus la fainéantise de la ligue : en effet, terminer la phase aller c'était refaire un calendrier, se plonger dans un travail délicat de programmation, de disponibilité des salles (notez que c'est assez léger depuis 1 an quand même !), puis, de refaire la même chose pour la phase retour. Au lieu de ça, on s'est dit "pépouze"... on garde les journées déjà programmées et après on tasse au cul pour faire rentrer le reste... un peu comme votre charcutier : "y'en a un peu plus, j'vous le laisse ?". Voilà, c'est ça la LNB : ça se la pète avec Amazon et Jeep mais en fait c'est la Boucherie Sanzot tenue par Tonton Alain (d'ailleurs on reparlera bientôt d'Amazon qui s'est déjà barré et de Jeep qui va se barrer à la fin de l'année et du contrat de naming pour évoquer le désastre de communication qui entoure les pourtant jolis partenariats qui avaient été noués. Oui, on va reparler d'incompétence !).

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

16 commentaires

avatar

# 16 - XBA01

25/02 - 13h06

A mon avis pas le bon timing non plus pour débuter une procédure juridique. On est certain qu'il y aura des sorties mais les rentrées...

avatar

# 15 - Viking

25/02 - 10h59

#14 : bien d'accord avec toi ! Franchement, là maintenant, c'est ABSOLUMENT PAS le moment de lâcher du fric pour recruter un mec.
Bien sûr on aurait besoin d'un poste 3 de qualité... mais cette année, vu le bordel et l'état des finances, tant pis.
Au staff de ne pas se planter à l'intersaison et de ne pas se contenter d'un seul ailier pur de 35 ans...

avatar

# 14 - the dude

25/02 - 10h13

Si on doit racler les fonds de tiroir je préférerais qu'on le fasse pour prolonger Scrubb d'un an (pas sûr que ça suffise ceci dit).

avatar

# 13 - enslaved

24/02 - 22h41

Quand on voit les joueurs qui vont arriver dans certains clubs du championnat, ça fait un peu peur pour Limoges, mais que fait le Csp pour recruter au moins un renfort ?

avatar

# 12 - tonton

24/02 - 17h46

Ca serait pas le moment de racler les fonds de tiroir pour prendre un joueur sur les lignes arrières? Partir sur ce rythme avec notre équipe dans cette configuration me fait un peu peur... un 2/3 avec du handle qui permettrait de faire souffler un peu Lang et décaler Marcus sur le poste 4 (on a vue qu'il en est capable) sur quelques minutes.

avatar

# 11 - le_cobra

24/02 - 8h58

Merci PG pour cette synthèse que je trouve très objective, en déplaise à certains...
Par contre effectivement avec notre banc très court et faible, cela sera d'autant plus difficile d'enchainer plusieurs matchs en une semaine. J'espère que le coach physique a bien fait son boulot pendant cette période d'inactivité...
Soyons positifs, on va se qualifier tout juste 8ème et on les éclatent tous, telle une boucherie, à la "Béral friends cup" !
L'autre possibilité plus pessimiste serait qu'on soient tous reconfinés vers mi mars, ce qui n'est pas exclue avec le variant british qui fait des dégâts un peu partout.
Affaire à suivre...

avatar

# 10 - bgf23

23/02 - 23h04

Être dans les 8 était déjà pas facile ....
Mais avec autant de match en si peu de temps, le 5 va fatiguer
Même si le banc est bon d'après les résumés,( mais pas des postes.)
Mary jouant beaucoup sur ce 5 majeurs (une erreur si le banc est bon) les fins de match risquent d'être dur

avatar

# 9 - FF

23/02 - 21h18

Pointguard je te trouve vraiment ingrat !!!
Tu voulais que la lnb passe à 16, et bien Béral la fait passer à huit (copains) et ça va passer crème ...
Pour 2021-2022 fini le championnat, on fait une mega mickey cup à huit (toujours les mêmes) et les autres viendront faire les sparring partner quand il faudra boucher un trop dans le calendrier euroleague et bcl.
Il entrevoit même la possibilité que les huit puissent piocher dans les effectifs des sparring en cas de blessures ou de sélection nationale ...

avatar

# 8 - jipe64

23/02 - 21h13

tres bon résumé de la situation...c est vrai que bon c est pas tres equitable tout ca...faudrait voir ce que ca donne pour des equipes du niveau du csp pour faire un veritable comparatif

avatar

# 7 - sypoi8778

23/02 - 21h07

Après ça peut être un avantage de jouer les gros quand ils sont encore en Euroleague ou Eurocup....

avatar

# 6 - Brindacier

23/02 - 18h40

Très bonne synthèse de la situation et des problèmes en découlant pour le Csp. C'est complètement illogique, ça sent la magouille....

avatar

# 5 - pointguard

23/02 - 16h02

Les dates rayées sont classées dans les matches à rattraper (comme ceux de la phase aller) car initialement prévues avant mars 2021. À ce jour la LNB ne les a pas programmées avant le 15 mai.

avatar

# 4 - Myoung

23/02 - 14h18

@ bbcom : merci pour ces précisions et effectivement l’iniquité qui en résulte.

Par contre, y’a un truc que je pige pas : sur la phase retour : pourquoi y’a t il des dates « rayées » ? Je ne comprends pas du tout la logique...

avatar

# 3 - yans87

23/02 - 13h16

On en parle de l'équité sportive avec l'expérimentation du public de nouveau en salle à l'ASVEL ?
Eux auront le droit d'avoir le soutien de leurs supporters et éventuellement de rentrée d'argent grâce à la billetterie.

avatar

# 2 - ForThe3

23/02 - 11h59

C’est effectivement la merde, mais je pense que tout le monde l’avait vu venir ahah. Les incompétents sont a la tête depuis un moment, et ils nous ont habitues a des choix débiles depuis pas mal d’années

avatar

# 1 - m23

23/02 - 11h57

Merci pour tous ces détails, eh oui il en va du basket ...comme du reste d'ailleurs Béral Laporte etc etc des gars qui sont bien en place et non à leur place