Playoffs 2019

Souch'olet bat Limoges 75-67

Illustration

Grâce à un Souchu béni des dieux (31pts 6/9 à 3pts), Cholet bat un Limoges CSP moribond incapable de déjouer la belle défense des pensionnaires de la Meilleraie et victime de trous d'air dans sa propre défense. Wanamaker confirme sa bonne période (16pts) à l'inverse, Nobel passe totalement à côté (0pts -3 d'éval). Analyse .

Le contexte

Ce soir, les limougeauds se déplaçaient dans une des anciennes places fortes de la ligue, une salle riche en trophées et en émotions marquant depuis de longues années le basket français. Cholet, c'est aussi un vieil ami, synonyme de succès passés mais également de défaites. Un vieil ami qui, rappelons-le, nous avait allègrement aidés lors de la finale de Pro B perdue face à Pau en prenant clairement le parti pour les coéquipiers de John Mac Cord.

Ce soir, La meilleraie est bien remplie pour ce match de gala en partie de limougeauds présents en nombre dans les travées.

Le match et le jeu

Le match commence par une belle opposition défensive avec de grosses indiv de part et d'autre du terrain. Opposition bien inefficace car, durant le QT1, les paniers s'enchainent et très vite Karim Souchu se distingue avec une insolente réussite à 3points permettant aux siens de mener de 6 points à la fin du premier1/4 temps.

Alors que les stratégies défensives restent les mêmes au second QT, Limoges rattrape peu à peu son retard et vire même en tête juste avant la mi temps en grande partie à cause du très mauvais pourcentage aux lancers des Choletais. A ce moment précis, Limoges a clairement pris l'ascendant psychologique sur ses adversaires et nous avons hâte d'en découdre pour enfoncer le clou en 2nde mi temps.

Malheureusement, le QT 3 ne fut pas du même acabit : les légers trous d'air défensifs observés en 1ere mi temps deviennent de véritables boulevards et, pire encore, le CSP ne trouve pas la solution offensive face à une indiv constante des Choletais.
Dans ce contexte, Limoges met 5min30 pour marquer son premier panier tandis que Karim Souchu enfile les trois points avec la même insolence qu'un François Gabart enchaine les miles nautiques. Toujours menés de minimum 4 points, les Limougeauds cumuleront les fautes et les marchés en butant encore et toujours sur la défense choletaise. Même les nombreux air ball au lancer franc de Luca Vebobe ne parviendront à remettre un CSP moribond dans la course. Le CSP s'incline logiquement dans une salle soulagée et sans réellement se battre en fin de partie.

On a aimé


L'accueil des choletais, très sympathique, avec un public qui se prétend chaud mais qui est plutôt bon enfant. Dans une tribune mixte, aucun supporter local ne s'est permis de triomphalisme abusif alors que le match était plié, ce qui reste appréciable.

Nous avons également apprécié la prestation de Brad W. qui a provoqué des fautes grâce à ses nombreuses pénétrations et finit meilleur marqueur limougeaud.

On n'a pas aimé


La léthargie offensive limougeaude et son incapacité à se sortir de cette grosse défense. Les choletais avaient visiblement bien scooté le CSP qui n'a pas su imposer son jeu.

Une fois n'est pas coutume, c'est Jo Gomis qui a été décevant ce soir car, à trop vouloir tout faire tout seul, il en a oublié des coéquipiers démarqués et nous a fait perdre de précieux ballons.

Au rayon des déceptions, nous ajouterons la mauvaise prestation de Nobel B. et le manque d'impact de notre raquette malgré de très bons passages défensifs de Plaisted qui reste indispensable tant Zerbo affiche clairement ses limites.

Nous avons également été déçus par notre incapacité à museler Karim Souchu on fire qui a sûrement livré l'une des meilleures prestations de sa carrière, présent aux interceptions, aux rebonds et au score !

Et maintenant ?


En synthèse, Limoges a une nouvelle fois perdu un match à sa portée et ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Il faut tout de même souligner la très belle prestation défensive des choletais qui ont su repousser les limougeauds à 4 reprises au delà des 24 secondes ! Au basket, un match peut se gagner en prenant moins de points que son adversaire et les coéquipiers de Bryant et Pierce ont été brillants à ce jeu là malgré leurs nombreuses pertes de balles et leur jeu offensif loin d'être spectaculaire.

En conclusion, Limoges descend un peu plus dans le classement et le prochain affrontement à Beaublanc s'avère dores et déjà décisif. Espérons que le DVD du match ne sera pas trop visionné par le prochain adversaire car Sousa a clairement mis en évidence les faiblesses des systèmes Giannakis. Soyons clairs, perdre à Cholet n'a rien de déshonorant, mais rappelons nous tout de même que le maintien n'est toujours pas assuré.

  • Autour du match
  • Commentaires (68)