Playoffs 2019

Qui pour attraper la queue du Mickey?

Illustration

3ème édition de la Coupe à Mickey ce week end (la Disneyland Paris Leaders Cup LNB 2015 en langage Béral). Ce genre de tournoi est souvent l'occasion pour une équipe moins dominante en championnat de se redonner de la confiance, ou de gagner un titre, ou les deux à la fois (Gravelines et Le Mans sur les dernières années).
Alors où se situe Limoges? Dans quelles dispositions se présente le CSP dans cette compétition? On aimerait que l'équipe retrouve (ou trouve tout simplement) son fond de jeu, de la confiance : au-delà du résultat final, dans la situation actuelle des choses à Limoges, ce week end serait l'occasion idéale de reprendre confiance, de reproduire du basket simple et efficace en attaque, et de défendre, enfin, avec intelligence. Et vu l'implication et les dernières copies rendues, on est en droit d'être exigeant.

Limoges joue le match phare de la 1ère journée face au SLUC Nancy, une équipe que le CSP avait battu de 19 points en début de saison. Et franchement au vu du jeu proposé par les deux équipes en ce moment, c'est à peine croyable... On avait sûrement pris cette équipe au bon moment, les nancéens n'étaient pas encore rodés, et ils se sont bien rattrapés depuis, malgré un début d'année 2015 mitigé en championnat et une élimination au Last 32 d'Eurocup également. De toute façon Limoges joue tellement mal en ce moment que l'on a un peu l'impression que toutes les équipes qu'on rencontre sont plus fortes que nous... : le CSP ne partira pas favori sur ce match.

La forme des équipes
Limoges DVDDV - Nancy VDVDD - Sur les 5 derniers matchs toutes compétitions confondues, Nancy va à peine mieux que Limoges d'un point de vue comptable. Mais pendant que le SLUC tenait tête à Valence, le CSP sombrait face au Khimki Moscou, plus fort que lui. En championnat Limoges a pourtant 3 victoires d'avance sur Nancy, on va dire que le CSP a donc l'avantage des chiffres. Mais il faudra absolument se sortir les doigts du SLUC contre Nancy sous peine de se faire sortir soi-même dès le 1er jour.

Les effectifs
Il y a eu du changement des deux côtés depuis le début de saison et la 1ère confrontation. Limoges s'est séparé de Kanté mais s'est vu renforcer par Mike Gelabale qui, même si on aimerait qu'il donne plus sur le terrain et soit un peu plus impliqué dans son comportement, apporte une rotation correcte à NBC sur le poste 3, et dépanne bien sur le poste 4. Nancy quant à lui a laissé filer Krupalja et son meneur de poche Adams ("drafté" par Vitoria en Top 16 de l'Euroleague). En revanche le SLUC s'est renforcé avec les arrivées de Karim Souchu (coupé par Poitiers Pro B) en remplacement de Bandja Sy, blessé pour toute la saison, Ryan Reid (coupé par Roanne Pro B), et surtout Keydren Clark, qui avait fait une pige à Nanterre en début de saison, et qui avait fait du mal au CSP lors du match des Champions. Pour le reste, Nancy possède un effectif dense coaché par Alain Weisz : Benjamin Sene vient relayer Clark sur le poste 1 ; Vaughn Duggins et Valentin Bigote se partagent le poste 2 ; à l'aile on retrouve l'adroit Sergii Gladyr en plus de Souchu ; les vétérans mais toujours présents Flo Pietrus et Max Zianveni au poste 4 ; et enfin Randal Falker au pivot en plus de Reid. Encore une fois on aimerait vous dire que la longueur de banc du CSP et l'expérience acquise en coupe d'Europe vont faire la différence, mais non, on ne le dira pas.

Les autres quart de finale
Tous les matchs sauf celui de la SIG apparaissent comme très ouverts. Et à part le cadre toujours curieux de Disneyland pour voir une compétition de basket, on devrait assister à de belles empoignades dès vendredi 13h. Béral va pouvoir comparer le fossé qui sépare sa gentille compétition chez Mickey et la Coupe du Roi en Espagne, qui se déroule ce week end également.

Illustration


Quand on voit le cadre et la salle, quand on voit les visuels et la pub, quand on voit les animations extra sportives... et quand on compare aux gentils spots de nos joueurs LNB avec Mickey Donald et Pluto, on se dit qu'on ne vit pas sur la même planète basket.

Illustration


Mais revenons à ces quarts de finale :
Strasbourg VVVDV - Le Havre VDVVD - La SIG semble inarrêtable en championnat, et elle avait battu Le Havre de 11 points fin janvier. Après sa courte défaite à Limoges l'équipe du Havre va récupérer Ricardo Greer et arrive sans aucun complexe ni aucune pression. Avantage Strasbourg néanmoins, qui a déjà battu Le Havre deux fois cette saison, et qui cartonne tout sur son passage en France en ce moment.
Dijon DDDVD - Paris-Levallois VVVVV - Deux trajectoires opposées en ce début 2015, la JDA est en perte de vitesse, alors que le PL est en pleine bourre, et apparait comme l'équipe en forme du moment. Attention au sursaut d'orgueil de Dijon, une équipe toujours redoutable, mais Paris arrive clairement lancé chez Mickey. C'est pourtant Dijon qui reste sur deux victoires contre Paris en championnat : un ascendant psychologique suffisant?
Nanterre VDDVV - Le Mans DDVVD - Ces deux là ne se quittent plus. Dans la même poule du Last 16 d'Eurochallenge, en championnat, chez Mickey, ils sont tout le temps ensemble. En championnat Nanterre avait gagné la 1ère manche à l'aller (en attendant le retour dans un mois au Mans) ; en Eurochallenge chacun est resté maître sur son parquet. Le Mans aime ce genre de compétition (6 finales gagnées sur 10 disputées depuis 10 ans), et Eïto a annoncé que le MSB allait défendre son titre brrr on en tremble d'avance. Capable d'exploser en Autriche mais de taper le SLUC à Nancy, on ne sait pas trop quoi penser de cette équipe. Nanterre par contre, c'est du costaud. Le vainqueur rencontrera Limoges ou Nancy en demi finale.

Jusqu'à maintenant Limoges n'a jamais répondu présent lors des matchs couperets cette saison : défaites lors du match des Champions, défaites et éliminations face à Berlin et face à Moscou... On va donc voir ce week end si ce CSP est capable de répondre enfin présent, face à une adversité un peu moins forte que tout ce qu'on a connu depuis octobre dernier.

  • Autour du match
  • Commentaires (53)