Playoffs 2019

On Nanterre pas le CSP mais...

Illustration

Soyons clair, Limoges est dixième après 5 journées, et ça ne va pas aller en s'arrangeant. Le calendrier était favorable au CSP qui pouvait accumuler des points face à des équipes modestes à moyens comparés, avant une vague plus difficile. Or, le bilan est à 2V-3D après ces 5 journées et le prochain visiteur qui s'annonce n'est autre que Nanterre92 et son armada taillée pour l'Europe. Présentation.

L'adversaire :

Les Nanterriens sont en pleines confiance, l'équipe est très bien équilibré, bien caché et surtout solidaire des 2 côtés du terrain. En outre elle se présente sur le sombre parquet de Beaublanc avec une seule défaite au compteur (la semaine dernière contre Chalon/Saône).

Les meneurs :

Chris Warren arrive de Turquie, il est déjà passé par Nanterre en 2012. Il avait laissé une très bonne impression ce qui lui avait permis de signer en Grèce puis en Turquie. C'est un très fort joueur de 1 contre 1, ce petit gabarit a un premier pas de folie, un tir longue distance fiable et des drives très rapides. Il aime provoquer des fautes, et fixer pour faire jouer ses coéquipiers. Certainement un des meilleurs joueurs de notre championnat.

Heiko Schaffartzik est bien connu à Limoges. Quand il est arrivé en limousin, coach Hervé lui avait donné les clés du camion et il avait été très bon. Après il s'était littéralement perdu dans des soirées bien arrosées. Ses statistiques avaient fondu comme neige au soleil. Mais en banlieue parisienne, il est redevenu un joueur de haut niveau, avec son shoot à 3pts top niveau et sa défense sur l'homme toujours aussi efficace. Quand il est bien dans sa tête et dans son basket c'est un joueur dangereux qui peut prendre feu très vite et faire très mal à son adversaire. Peut jouer poste 2 sans aucun problème malgré un déficit de taille en ProA.

Les extérieurs :

Spencer Butterfield est un gros travailleur, et un excellent shooteur de loin. Il arrive de Lituanie ou il a été très fiable au tir. Bon rebondeur, il manque encore d'expérience, mais attention à l'eau qui dort. Encore un joueur qui peut prendre feu derrière l'arc.

Baptiste Tchouaffe est de la génération 98 championne d'Europe chez les U16 en 2014. Il arrive du centre fédéral ou il n'a pas explosé comme beaucoup l'attendaient. Son coach croit énormément en lui et il devrait gagner des minutes au fil des mois. Il travaille très dur depuis le début de la saison.

Hugo Invernizzi est un faux poste 3. C'est un vrai bras à longue distance. Lui aussi peut prendre feu de loin, et faire une série de folie en peu de temps. Son pêché mignon c'est la défense. Il n'a pas des appuis latéraux très efficaces ce qui lui coûte des minutes car il fait souvent des fautes parce qu'il est en retard.

Mykal Riley est lui un pur 3. Très fort sur le 1 contre 1, sur le jeu rapide et surtout sur les interceptions avec ses longs bras. Quand il est dans un bon soir, il peut gagner le match à lui tout seul. Il n'a pas vraiment de point faible, juste une certaine nonchalance qui parfois énerve son coach. Son shoot longue distance n'est pas régulier, mais attention quand même de ne pas lui donner des paniers facile en début de match sinon il va mettre dedans toute la soirée.

Brian Conklin est arrivé de République Dominicaine après un début de carrière en Australie. Il n'a pour le moment rien prouvé et rien montré de positif. Une déception jusque là. Pourtant il est donné comme bon défenseur, assez fiable sur le jeu en transition et régulier sans être exceptionnel à 3pts.

Les intérieurs :

Jean-Frédéric Morency est un guerrier bien connu en Pro A. Poste 4 moderne avec un tir extérieur fiable, avec une bonne course pour finir les transition. Coach Donnadieu adore le jeu rapide, ce joueur est fait pour çà. Rebondeur correct, il n'aime pas trop le jeu dos au panier, il préfère le jeu sur pick & roll ou pick & pop pour un tir de loin.

Talib Zanna ne connait pas la Pro A. Il arrive de D-league ou il a été performant (14pts et 10rbds). Il marque souvent sur rebond offensif, très intense dans le jeu, il est jeune, ce qui implique un gros manque d'expérience et parfois des fautes un peu bêtes. Devrait progresser rapidement cette saison. ce n'est pas vraiment un poste 5 malgré ses 2m06, il ne possède pas de jeu dos au panier.

Mathias Lessort arrive de Chalon sur Saône où il a fait une très bonne saison. Coach Choulet voulait le garder mais lui voulait beaucoup de temps de jeu et de responsabilités. Ce qu'il a obtenu à Nanterre. Ce poste 5 de taille modeste (2m05) mais avec une grosse verticalité et une intensité de tous les instants a un jeu basé sur les rebonds offensifs, le jeu rapide et un tir fiable au poste haut. Il est jeune lui aussi, mais il connaît la Pro A et il va certainement progresser et exploser cette saison.

Le duel :

Si Wood est vraiment mieux, son duel avec Warren devrait être de toute beauté. Deux joueurs avec un jeu similaire et des qualités offensives très développées. Les meneurs devraient nous donner un beau spectacle.

Personnellement, je crois plus au duel des postes 3 entre Bufford qui est en feu depuis le début de saison (meilleur marqueur de ProA après 5 journées avec 21pts) et qui porte Limoges sur ses épaules et Riley qui est un super attaquant très beau à voir jouer.

Malheureusement, le match devrait se jouer une nouvelle fois sur le poste 5. Si notre capitaine arrive à contenir Lessort, et s'il est dans un bon jour offensivement, la rencontre pourra tourner en faveur de Limoges. S'il prend des fautes ou passe simplement à travers, Nanterre viendra s'ajouter à la liste des équipes qui auront piétiné le CSP à l'intérieur et ainsi exploité la faille béante laissée par un recrutement déséquilibré.

L'analyse :

Nanterre est une équipe bien mieux montée que Limoges, il n'y a aucun doute la dessus. Ils ont peut être un point faible sur le poste 5 car ils ont de bons jeunes, mais avec peu d'expérience. C'est là qu'il faudra appuyer pour gagner le match.
Mais avons nous les armes pour le faire?
A part Camara qui fait un très bon début de saison, tous les autres intérieurs sont complètement à côté de la plaque (et ça fait 3 ans qu'elle nous e...nnuie cette plaque !).

Bufford devra être énorme des deux côtés du terrain, Wood devra lui aussi continuer à monter en puissance et prendre un maximum de responsabilités. Si Limoges veut avoir une chance de remporter cette rencontre, il faudra être solidaire en défense, contester les pick & roll surtout en tête de zone, ce que nous n'arrivons pas à faire depuis le début de saison. Si on maîtrise notre rebond, on aura peut être une chance de jouer le jeu rapide qui nous amènera des paniers faciles. Mais tous les spécialistes du basket vous diront que pour gagner contre Nanterre, il faut avoir un repli défensif top niveau. Toutes les équipes de Coach Donnadieu courent très vite vers l'avant et elles adorent le basket très offensif. Mais attention, depuis deux saison, il a bien adapté sa défense pour que celle-ci lui amène le jeu rapide.

Limoges a joué jusque-là des équipes qui devaient être de son niveau, mais avec Nanterre on commence à affronter les équipes de haut de tableau et donc une victoire serait un gros résultat. Et si on peut gagner un maximum de matches à la maison ce ne serait que mieux pour la suite de la saison, mais il est difficile d'être optimiste quand on n'arrive déjà pas à contenir Orléans ou Cholet.

  • Autour du match
  • Commentaires (23)