Playoffs 2019

Objectif : rester invaincus loin de Beaublanc

Illustration

Toujours invaincu à l'extérieur (il faudrait voir à ne pas l'oublier malgré les contre-performances à Beaublanc !), le CSP se rend à Levallois pour affronter un PL bien armé pour jouer les premiers rôles. Limoges sera-t-il Dr Jekyll ou Mister Hyde ?

L'adversaire

Le PL est une des grosses écuries de la division avec de la qualité dans tous les secteurs de jeu.

Pour commencer, parlons de la traction arrière et notamment de celui qui revient en forme: Antoine Diot. L'ex manceau est l'une des deux principales armes offensives avec une moyenne de avec 16,8 pts. De plus, l'air francilien semble lui convenir car il distille pas moins de 5,4 passes décisives par match, ce qui est presque aussi bien que son double au poste de meneur: Andrew Albicy et ses 6 passes par match. Souvent associés, ces deux là font des ravages et seront à surveiller. John Cox (9,3 pts en 26 min) leur permet de souffler tout en apportant son écot.

Le poste d'ailier est moins pourvu, mais Paris ne peut être un monstre partout: Néanmoins, il faudra surveiller de près Maleye Ndoye et son joli 45,5% à 3 pts de moyenne, ce qui en fait un joueur assez adroit (stat à relativiser car avec 11 shoots en 5 matches, on ne peut pas dire que ce soit une shooting machine)

Et puis, il y a le secteur intérieur... qui risque de nous faire souffrir. Parlons pour commencer des deux membres du 5 majeur: Jawad Williams au poste 4 (15,4 pts en 31 min) et surtout le pivot Sean May qui, bien que jouflu, marque 20,8 pts et prend 7 rebonds de moyenne en 32 min. C'est la menace n°1 auquel il faudra rapidement faire faire des fautes. Fréjus, Opa et Ty: Au boulot, c'est lui qu'il faut nneutraliser et ce ne sera pas de la tarte tant le client est sérieux. Ensuite, 2 joueurs se partagent les quelques minutes qui restent à savoir Louis Labeyrie et Jonathan Aka (ex Vichy & PB86) dont l'impact est très modeste (en fait avec à peu près les stats de nos pivots à nous... sic)

La forme des équipes

Paris Levallois VVDDV
Après 2 défaites consécutives, le PL a difficilement relevé la tête à Boulazac en battant les périgourdins dans la dernière minute sur des décisions arbitrales plus que litigieuses... Voir l'interview de Sylvain Lauthié à ce sujet, elle vaut son pesant de cacahuètes !

Limoges VDVDD
A son tour, Limoges doit réagir. Si la victoire n'est pas là ce vendredi soir, il faudra tout de même retrouver un peu de fond de jeu. La Giannakis touch vue contre Le Mans s'est un peu perdue en chemin contre Dijon, mais soyons sûrs qu'elle n'est pas partie bien loin...

Les dernières confrontations

Limoges 89-66 Paris-Levallois (2011, ProA)
Paris-Levallois 75-78 Limoges (2010, ProA)
Paris-Levallois 68-73 Limoges (2009, Playoffs ProB)
Limoges 97-57 Paris-Levallois (2009, Playoffs ProB)
Paris-Levallois 72-70 Limoges (2009, ProB)
Limoges 64-76 Paris-Levallois (2008, ProB)

Analyse

Limoges a jusque là tout réussi loin de ses bases, et devra donc tâcher de s'inspirer de ses sorties hors de Beaublanc pour rééditer une véritable perf à Paris.

Si le match de Dijon a soulevé la colère de bien du monde (et les supporters que sont les rédacteurs de BBcom n'y échappent pas !), gardons en tête que :
- La saison est encore LONGUE !
- Nous ne nous attendions objectivement pas à avoir plus de 2 victoires sur les 5 premiers matchs (même si beaucoup se sont pris à l'espérer) !
- L'objectif reste le maintien... hé vi, on peut avoir un grand entraineur et de bons joueurs, mais on vient quand même de ProB !
- Giannakis subit déjà les critiques des supporters... Mais QUI était déçu de le voir signer à Limoges le jour de son annonce ?! Soyez honnêtes avec vous-mêmes ! Il a beau faire des erreurs tactiques (comme tout le monde, ça reste un homme, pas un dieu grec !), il sait où il va et cela rejoint le premier point : il reste 25 matchs pour assurer le maintien...
- Le CSP est capable d'élever son niveau de jeu, on l'a vu contre Gravelines et Le Mans : ça promet de belles choses pour la suite, même si cette équipe est encore jeune, commet trop d'erreurs et n'est pas assez régulière.

Tout ça pour dire que malgré tout, les ondes négatives qui ont tourné autour du club et de Beaublanc.com ces derniers jours ne m'empêchent pas d'être optimiste et de croire en mon équipe. Nous sommes tous des supporters passionnés et espérons une belle suite pour cette saison.

L'objectif donc pour Limoges : oublier Dijon, se concentrer sur ces 40 minutes, rien d'autre, et partir au combat pour ramener 2 points... euh... 10% !

  • Autour du match
  • Commentaires (98)