Playoffs 2019

Montrer que Beaublanc est une forteresse

Illustration

Limoges enchaîne les matches et c'est de plus en plus difficile de jouer 40 min au très haut niveau. L'équipe a des hauts et des bas dans une rencontre, certains sont en plein doute (Jamar, Nobel, Léo sur ses shoots et Pape), d'autres sont en progression (Zerbo, JP, Ousmane), et on a surtout notre super héros Adrien qui lui n'a pas souvent de bas et c'est tant mieux pour notre club favori. Nanterre se dresse devant nous, cette équipe est en pleine confiance, elle n'a pas perdu depuis 8 rencontres et surtout elle possède plusieurs joueurs qui peuvent gagner un match presque tout seul quand ils sont "in the zone". Alors méfiance.

Illustration


Revue d'effectif :

IllustrationTJ Campbell va se retrouver seul à la mène avec la blessure de Jo Go, mais il peut être épaulé sur ce poste par Jamal Shuler. Depuis sont retour à la compétition, TJ n'a joué qu'un seul match en Pro A, mais il a signé un 17pts et 3pds avec un très fort pourcentage. Lui il est frais, il en a plein les mains et les jambes, beaucoup de travail en perspective pour Pape et Léo.

IllustrationJamal est en pleine bourre, il enchaine les matchs avec de grosses performances. Quand il est en pleine possession de ses moyens, il sait quasiment tout faire sur un terrain, surtout son point fort c'est de mettre des paniers en fin de possessions ; et on en a pris plein la musette mardi soir avec les Italiens, alors si on pouvait s'en passer ce serait plus simple pour gagner.

Jeremy Nzeulie et Marc Judith sont les "Pittbull" de Nanterre. Quand ils ont une mission défensive ils sont souvent très bons. Leur intensité en défense leur donne du rythme et cela leur permet d'être adroit de loin avec souvent des shoots assassins. Jamar va encore avoir une soirée compliquée.

IllustrationSur les postes extérieurs il reste la bête noir du CSP, Mykal Riley. Lui il ne se loupe que très rarement contre Limoges. Il est pénible sur les shoots longues distances, surtout en fin de possession et face à la planche. Il ne faut surtout pas qu'il prenne feu sinon ce sera très compliqué pour nous car il est vraiment "casse bonbon" quand il est en confiance.

IllustrationSur les postes intérieurs, il y a pour moi une des révélations de la saison. Kyle Weems est un joueur inconnu au bataillon avant le début de saison. Mais ce joueur avec un physique énorme et surtout une adresse chirurgicale a un jeu très complet, il est vraiment une des très bonnes trouvailles de coach Donnadieu. Attention à ce joueur qui possède une énorme détente, un grand sens du rebond et un shoot soyeux.

IllustrationLaurence Ekperigin est une rotation au poste 4, il peut par son physique prendre quelques rebonds et marquer des points sur des rebonds offensifs. Johan Passave étant blessé, Mouhammadou Jaïté va se sentir seul dessous. C'est certainement sur ce poste qu'il va falloir insister pour gagner cette rencontre. Le prospect NBA est en progression, il a fait de gros matchs cette saison, et il commence à être un bon joueur de Pro A. Il lui manque la constance, et encore quelques mouvements pur du jeu d'intérieur. Son point faible reste sa défense où il n'est pas encore fiable et commet beaucoup de fautes bêtes.

Sur le match aller, nous avions gagné de 3pts mais c'était à Nanterre et le CSP avait très mal commencé la rencontre (22 à 11 dans le premier quart-temps). L'équipe était revenue avec un grand Plaisted qui devrait être de retour dimanche. Limoges doit continuer a imprimer un rythme de victoires élevé afin que la concurrence s'use pour rester au contact, et les Nanterriens sont invincibles depuis 8 rencontre et premiers avec nous, alors c'est vraiment la rencontre qu'il faut gagner pour avoir un point d'avance au classement et montrer que cette saison, le CSP veut rester invaincu à Beaublanc.

JMD a donné 1 jour et demi de repos aux joueurs après leur victoire contre Cantù, cela aura permis de refaire du jus et surtout de reposer les organismes. Nanterre sera certainement un match de haut niveau, avec 2 grosses défenses et 2 grosses attaques aussi. Ça va se jouer sur les erreurs, les balles perdues, les lancers-francs ratés (et en ce moment à Limoges ce n'est pas terrible), les mauvaises sorties de rebonds ou les ballons relachés. Tous ces petits détails qui font gagner des rencontres de haut niveau.

Avec une concentration sans faille et surtout une implication de toute l'équipe au niveau de celle de son capitaine, la victoire sera certainement au bout.

  • Autour du match
  • Commentaires (33)