Playoffs 2019

Monschau must go on...

Illustration
Le match de la peur, ou si vous préférez le match qui, s'il est perdu terminera la saison du CSP Limoges. Rien que ça.
Match retransmis en DIRECT en VIDEO sur le site web de France3 Limousin (Cliquez ICI)

On ne peut quasiment plus croire aux playoffs, la coupe d'Europe c'est terminé, il ne reste qu'un seul et unique objectif cette saison c'est la coupe de France. Trois matches pour ramener un titre de plus en Limousin mais surtout pour pouvoir jouer l'Europe l'année prochaine. Et ce serait le minimum pour un double champion de France en titre... Même s'il est loin de pouvoir défendre son rang.

L'adversaire

Les gravelinois coachés par Christian Monschau sortent d'une défaite chez eux contre Le Mans. McKee a sorti un match de mammouth avec 31pts et 8/10 à 3pts, Aucun manceau n'a pu l'arrêter. Dommage que nous ne possédions pas ce genre de winner.

L'effectif :

Les postes 1 sont de top niveaux. Andrew Albicy reste un super passeur et un défenseur de bon niveau. Sa taille doit permettre à Léo de le poster mais surtout le duel avec Bo devrait être un sommet de ce match. Tyrone Brazelton est aussi un bon meneur américain, bon passeur, adroit de loin dans être un shooteur fou.

Sur les ailiers, Gravelines possède beaucoup d'armes. Steven Gray est un shooteur de haut vol, s'il s'enflamme il est capable de mettre 40pts à n'importe quelle équipe. Il n'aime pas tomber contre des défenseur qui sont rudes. Le contact il le fuit comme la peste. Le belge Wen Mukubu est un poste 3 avec un physique de déménageur. C'est plus un stoppeur qu'un marqueur même s'il n'est pas maladroit de loin. Il aime le cercle et les contre-attaques. On n'oublie pas l'ex joueur NBA Pape Sy qui est un formidable joueur de un contre un et qui n'a pas beaucoup d'équivalents en Pro A sur le jeu rapide. Hyper polyvalent, s'il a un point faible c'est peut être le shoot longue distance où il n'est qu'à 29%.

Les grands de l'équipe ne sont pas des manchots. L'ex-chalonnais Jordan Aboudou est une force de la nature, c'est un faux 4. Il court vite, saute haut, peut shooter de loin. Heureusement, il n'a pas tous les fondamentaux du basket en magasin : un dribble suspect, très maladroit de loin et qui fait beaucoup de fautes bêtes. Il est secondé par JF Morency qui lui est un vrai poste 4 moderne. Shooteur de loin correct, bon rebondeur, il pose de bons écrans et aide au maximum ses coéquipiers en défense.
Sur le poste 5 on découvre deux joueurs complètement différents : Marcus Dove est un attaquant de très haut niveau, révélé à Chalon la saison passée, bon défenseur et contreur, rebondeur de haut niveau et un winner dans l'âme. Graham Brown est sa rotation, lui c'est le bucheron de l'équipe. Pas fin dans son jeu mais ultra volontaire et toujours là pour poser un écran, faire une aide ou mettre la claquette qui fait mal à l'adversaire.

L'analyse :

Comment motiver nos joueurs sans leur mettre une pression de fou ? Et pourtant, on n'a plus le choix, plus de question à se poser. il faut aller au bout de cette coupe de France. Ramener un titre cette saison serait le minimum pour un club comme Limoges. Beaucoup disent que l'on a un effectif pléthorique, mais que toutes ces "stars" n'arrivent pas à jouer ensemble. Mais est ce qu'il ne manque pas un vrai leader ? Un patron ? Un Adrien Moerman par exemple ? Il savait l'ouvrir quand il y avait un problème, il se mettait les tripes à l'air à chaque rencontre, il insufflait son leadership, sa volonté de gagner. Même le plus grand coach du monde n'arriverait à rien avec des joueurs qui n'ont pas envie de jouer ensemble, de mouiller le maillot, de faire les efforts pour les autres. Dule ne comprend pas que ses joueurs ne se défoncent pas pour aller chercher les playoffs. La pression semble les paralyser peut-être ne faut-il pas leur dire que ce match est CAPITAL ?!

Beaucoup de supporters, d'abonnés, voire de partenaires ont les boules regrettent d'avoir investi dans ce CSP là. Forte a attendu, trop attendu pour recruter et comme souvent il s'est planté dans son casting. Mettre des noms sur une feuille de marque n'a jamais fait remporter des titres. Il faut absolument si on veut arriver à redresser le bilan du club que certains se bougent, qu'ils croient en eux et surtout qu'ils jouent ensemble. Faites passer le mot à Gatens que les shoots ouverts il faut les prendre, à Bo de passer la seconde (et même la troisième tant qu'il y est). Si le Yak pouvait muscler son jeu et mettre des shoots longue distance ce serait un gros plus. Un petit peu de réussite pour notre chouchou Heiko qui depuis son escapade sur le canapé d'un couple limougeaud a perdu son adresse. On ne va pas demander à Ali d'apprendre à défendre, mais s'il pouvait au moins faire les efforts pour gêner son adversaire ce serait déjà çà. J'ai beaucoup de peine pour Payne qui était la saison dernière un prétendant au MVP du championnat et qui depuis est un fantôme de joueur de basket.

Enfin bref je ne vais pas encore passer des paragraphe entier à soulever les lacunes de chaque joueur, nous ce que l'on veut c'est que tous se mettent à jouer ensemble et qu'ils nous donnent de quoi rêver et croire qu'ils peuvent gagner cette Coupe de France... et éventuellement qu'il restera quelque chose du CSP après leur départ... qui semble inéluctable pour la plupart.

  • Autour du match
  • Commentaires (27)