Playoffs 2019

Le leader dans la mire

Illustration

Le CSP reçoit ce lundi Nanterre, leader de ProA et surprenant même en dehors des frontières françaises grâce à quelques coups d'éclat en Euroleague. C'est une équipe qui donne un peu de fraîcheur au basket français qui viendra donc à Beaublanc sans complexes ! Présentation de cette 8e journée de ProA.

L'équipe

Nanterre est une équipe atypique. Avec une philosophie familiale, les dirigeants du club ont réussi à ramener le titre de Champions de France, glaner 2 victoires en Euroleague, et continuent de dominer la ProA cette saison encore.
Ils n'ont pas le plus gros budget de ProA, encore moins celui d'Euroleague, mais ils gagnent, remportent des rencontres que beaucoup d'observateurs spécialisés voyaient perdues d'avance.

Meneurs

Trenton Meacham est le maître à jouer de cette équipe. Il est le parfait relais du coach sur le terrain. S'il déjoue, Nanterre déjoue. Ce n'est pas compliqué à comprendre, il sera le bourreau de Limoges s'il est bon. Il vaut 9pts, 3,5rbs et 4,3pds par match, mais il fait surtout jouer l'équipe, il connait ses coéquipiers par cœur pour les mettre dans les meilleures conditions de shoot. C'est un très bon défenseur et il est capable de faire ficelle de loin sans aucun problème. Donc si vous ne l'avez pas encore compris : à surveiller de très très près.

Par contre, il est un peu seul sur son poste même si Xavier Corosine peut le relayer.

Extérieurs

Attention, là il y a du lourd, du bon, du guerrier et du shooteur.

David Lighty est simplement le MVP de la saison dernière. Il vient juste de revenir, il rentre dans l'équipe tout doucement mais ne vous fiez surtout pas à sa ligne de stats. Ce joueur est capable de gagner un match à lui tout seul. S'il est en confiance, ce n'est pas bon du tout. Il sait quasiment tout faire, défendre, shooter de loin, prendre des rebonds, finir en contre attaque. Le couteau suisse de l'équipe.

Je'Kel Foster est un poste 1/2, bon shooteur longue distance (35%), bon manieur de ballon, il est grand (1m91) et peut donc poster les meneurs d'en face sans problème. Il remplace Gladyr qui est blessé.

Xavier Corosine est un shooteur référencé, il a gagné 2 fois le concours à 3pts du All Star Game devant KMac. Donc s'il est tout seul à 3pts, c'est dedans. Il ne sait pas créer son shoot tout seul, donc il faut juste essayer de ne pas lui laisser 30cm d'avance. Bon défenseur, il est surtout là pour faire souffler Trenton ou Lighty.

Marc Judith est le défenseur de l'équipe. Capable d'éteindre n'importe quel joueur, il est aussi crédible au shoot longue distance (58,3%), certes sur un nombre de tentatives relativement faible (7/12), mais cela veut dire qu'il ne prend que des shoots ouverts. Acker pourrait encore passer une sale soirée...

Jeremy Nzeulie est encore un gros défenseur. Il aime le contact, les combats et surtout jouer pour les autres. Pas terrible de loin (2/12), il est surtout là pour continuer le travail que réalise Judith.

Intérieurs

Sur ces postes là, il n'y a que des joueurs top niveau pour notre ProA. Aucun des 5 intérieurs n'est vraiment bon à prendre...

Deshaun Thomas est tout simplement le joueur qui a fait gagner son équipe dimanche dernier avec 17pts dans le dernier quart temps. Fort de loin (44%), très fort de près avec son jeu dos au panier, ce poste 4 moderne est une vraie bonne pioche. Drafté par les Spurs de TP, il est à Nanterre pour progresser et se faire un nom. Il n'y a aucun doute qu'il finira en NBA dans 1 ou 2 saisons...

Tout le monde connait Ali Traore, poste 4 de l'équipe de France, qui a eu quelques soucis physique ses dernières années mais qui revient avec sa patte gauche et ses mouvs dos au panier. Ce n'est pas un shooteur, c'est un 4 à l'ancienne. Dur au mal, pas simple à bouger, l'absence probable de Moerman en défense risque d'être problématique pour le contenir.

Will Daniels est encore un poste 4 solide et vaillant. Il a un peu le même profil que Traore, mais en plus costaud. JK va avoir du répondant au défi physique avec lui. Il vaut 11pts et 4,5rbs. Un bon soldat pour partir à la guerre !

L'ancien Limougeaud Johan Passave-Ducteil que le staff avait trouvé "trop juste pour la ProA" est devenu une valeur incontournable au poste 5. Il mesure 2m00, ce qui est petit pour un pivot, mais il est malin, physique, a beaucoup d'expérience et sait défendre comme personne. Il met souvent ses points sur des rebonds offensifs, c'est un 5 "in the paint", qui pose des écrans dignes de ce nom. Williams va pouvoir essayer de l'enfoncer dans la raquette, mais il y aura du répondant pour tenir ses 147kg...

Mouhammadou Jaiteh, MVP français de ProB est arrivé chez les banlieusards avec une envie de travailler et d'engranger beaucoup d'expérience. Il grappille quelques minutes dans cette forêt d'intérieurs, que ce soit en Euroleague ou en ProA. Il apprend vite, ses 2m08 font de lui un poste 5 rapide, il est encore un peu vert en défense, ses mouvs dos au panier sont encore peu fiables, mais sa fougue lui permet de mettre des points et de se faire voir au contre.

Dernières confrontations

Limoges 73 - 62 Nanterre (ProA, 2012/13)
Limoges 76 - 83 Nanterre (Coupe de France, 2012/13)
Nanterre 68-70 Limoges (ProA, 2012/13)
Nanterre 66-69 Limoges (Playoffs ProB, 2009/10)
Limoges 89-83 Nanterre (Playoffs ProB, 2009/10)
Nanterre 88-87 Limoges (ProB, 2009/10)
Limoges 65-62 Nanterre (ProB, 2009/10)
Nanterre 69-74 Limoges (ProB, 2008/09)
Limoges 85-68 Nanterre (ProB, 2008/09)

Les confrontations qui ont opposé les Franciliens aux Limousins ces dernières saisons n'ont pas oublié d'apporter leur lot de suspens... Les écarts sont souvent serrés. Cette année, à Limoges de faire pencher la balance du bon côté !

Forme des équipes

Limoges V V V V D
La belle série a été stoppée par Nancy. Dominée sur le secteur intérieur et surtout incapable de faire baisser le pourcentage au shoot de Harris, la défense limougeaude devra se remettre en ordre de marche et être plus solidaire que mardi dernier. Car le CSP a du mal à verrouiller l'entrée de Beaublanc cette saison, avec cette deuxième défaite en quatre matchs à domicile. Et face au leader, c'est à double tour qu'il faudra fermer les portes...

Nanterre V V V D V (série en ProA)
Défait avec les honneurs en Euroleague à Moscou, Nanterre arrivera malgré tout en Limousin en pleine confiance. Solide leader de ProA, la JSF aura cependant 5600km dans les pattes. La fraicheur pourrait donc bien être dans le camp limougeaud !

Analyse

Quand on voit l'effectif à rallonge que possède Nanterre, on se demande comment Limoges peut battre cette équipe. Le secteur intérieur est tout simplement monstrueux, les extérieurs n'ont rien à envier aux autres.
Le duel qui aura peut être le plus d'importance est celui entre Taurean Green et Trenton Meacham. Si les 2 se maitrisent, le match pourrait alors passer en mode défensif et à ce petit jeu, Limoges est certainement un ton au-dessus. Par contre, si la partie est débridée, le CSP risque fort de se brûler les ailes...

Adrien Moerman, victime d'une fracture du nez à l'entrainement, est très incertain pour le match. Si sa réussite offensive est tant décriée dans les travées de Beaublanc, il n'en est pas moins que sa hargne en défense va manquer aux Limougeauds. A ses coéquipiers de dégager cette même énergie pour rentrer dans le match et prendre Nanterre à la gorge, sans lui laisser 10 points d'avance dès l'entre-deux !
Le CSP devra donc trouver des vertus défensives de haut niveau et une solidarité à toute épreuve pour gagner et recoller à cette 2ème place du classement déjà occupée par Orléans et Le Mans.

Si la solution peut passer par des exploits individuels (on sait qu'Acker, Green ou Reynolds peuvent nous surprendre et sortir une grosse perf'), c'est avant tout un collectif soudé et une alternance dans le jeu que l'on attend pour jouer Nanterre les yeux dans les yeux... Messieurs, à vous de jouer !

  • Autour du match
  • Commentaires (31)