Playoffs 2019

Le Cercle Saint Bière pour une place en demi

Illustration


En ce lendemain de Saint Patrick Limoges se déplace à Fos pour jouer un quart de finale de coupe de France, compétition qui est devenue un objectif de fin de saison, vu que le CSP s'est fait éliminer de toutes les autres depuis le mois de décembre. Il y a une semaine, on n'aurait pas donné cher de la peau des limougeauds, même contre une équipe de Pro B. La prestation à Dijon a montré une défense et une envie retrouvées, l'adresse semble revenir petit à petit, les balles perdues ont été moins nombreuses, le domaine du rebond a été largement maitrisé... Les voyants sont loin d'être au vert pourtant et le CSP se présente à Fos encore convalescent, mais dans une bonne dynamique. Présentation des Provençaux, contre qui les matchs ont l'habitude de tourner au pugilat, il faudra donc répondre présent physiquement.

Illustration


Provence Basket est arrivé en 1/4 en éliminant Saint Vallier dans la Drôme (N1), Aix Maurienne en Savoie, et Pau à domicile. Rien que pour nous avoir privé d'un classico en coupe, les fosséens méritent donc qu'on les châtie. Limoges de son côté a écarté Cholet à domicile et Poitiers dans sa salle.
Fos avait très très mal commencé la saison en championnat, l'équipe s'est remise dans le droit chemin et semble retrouver les vertus guerrières qu'on lui connait, toujours sous les ordres de Rémi Giuitta. Ils sont actuellement 11èmes de Pro B et luttent pour équilibrer leur bilan, avec 11 victoires et 13 défaites. En décortiquant les stats, on peut voir que Fos n'aime pas les gros scores, l'équipe perd presque à coup sûr quand la défense encaisse plus de 75 points. Dernièrement les fosséens ont resserré la défense, et ils ont engrangé des victoires précieuses qui leur permettent maintenant de regarder vers les playoffs. Limoges et son armada taillée pour l'Europe devrait pouvoir, même si la confiance n'est pas tout à fait au beau fixe, transpercer la 12ème défense de Pro B.

Limoges devrait pouvoir y arriver d'autant plus aisément que Fos joue à 9... Peu de rotation, des cadres qui jouent beaucoup, si le CSP joue intelligent (et si ce n'est pas le cas ça me laisserait sceptique à Fos...), ce match ne devrait être qu'une formalité. Mais avec ce CSP là on peut s'attendre à tout, je suis donc réservé pour l'instant...

A la mène et à l'arrière les temps de jeu sont répartis entre :
- Édouard CHOQUET, l'ancien "espoir" limougeaud et actuel 3ème meilleur passeur de Pro B avec 5 passes par match, et 12ème évaluation de la division avec 15.6
- Aaron BROUSSARD, arrière US de 24 ans qui se trouve bien avec son meneur, et qui est surtout un poison en défense (2ème intercepteur de Pro B avec 2.4 par match)
- Gaëtan CLERC, bon défenseur et pas maladroit de loin
- des miettes pour Nicolas Hylaire et Luca Claret

Le poste d'ailier est le problème de Provence Basket cette saison, joueurs coupés, blessures, on bricole un peu à Fos :
- Will HARRIS, ailier US de 28 ans qui peut aider à l'arrière, il aime shooter ; c'est le dernier arrivé dans l'équipe, il n'est là que depuis 3 semaines, peut être pas encore adapté au système de jeu de Giuitta, mais à surveiller néanmoins
- Chris DAVIS, vétéran US qui peut se décaler au poste 4
- des miettes pour Bruno Cingala Mata

Dessous, c'est plus consistant, de l'expérience, mais aussi de l'âge et des articulations endolories :
- Mamadou DIA, le vétéran, le joueur le plus adroit de l'équipe, et comme c'est aussi celui qui fait le plus de fautes par match, les intérieurs limougeauds savent quoi faire
- Amadi MCKENZIE, longtemps gêné par les blessures, il retrouve peu à peu du temps de jeu et de la confiance ; on l'avait connu surpuissant avec Boulazac, il est encore le meilleur rebondeur à Fos
- Tanguy RAMASSAMY, peu utilisé malgré ses 2.05m, il apporte 5 points 5 rebonds, c'est du demi-tarif en quelque sorte
- Sambou TRAORE vient d'arriver dans le Sud, et en 8 matchs il tourne à 10 points à 60%, il est toujours pénible à manœuvrer en défense, il shoote même à 4/6 à 3 points depuis son arrivée. Le Sambouraï montre toujours la voie

Sur le papier, il n'y a donc pas photo, Limoges est bien supérieur à cette équipe de Fos. De plus, avec la perspective d'une demi-finale abordable face à l'ASVEL ou au Portel, les joueurs de Limoges devraient être motivés à l'idée de pouvoir rejoindre une finale de coupe sans avoir traversé de grosses turbulences. Maintenant, si les limougeauds ne sont pas appliqués, rigoureux dans les passes et dans la sélection des shoots, la soirée peut vite tourner au vinaigre. Et ça serait plus que dommage, vu que Limoges s'est remis dans le bon sens lundi en allant gagner de belle manière à Dijon. Alors messieurs continuez à progresser, continuez sur votre lancée, et laissez Fos amer!

  • Autour du match
  • Commentaires (33)