L'ASVEL pour la der de 2021

Illustration

A peine sorti du flot de conneries déversé par Tonton comploplo s'étouffant avec son foie gras pour nous expliquer qu'on était en dictature, que nous voilà préparant un ultime match de cette année 2021 de m... face à la TP team, les Spurs du Rhône, la Horde du Grrrrand TJ, les ouailles du petitou, le loisir coupable d'Aulas, j'ai nommé : le LDLC ASVEL LYON VILLEURBANNE qui va bientôt jouer à Décines au grand dam des amoureux du basket et des nostalgiques de la maison verte. Présentation.

AVANT-PROPOS

Afin de prévenir toute intervention de gros mongol antivax ou pro théorie de la puce 5G et qui n'a pas assez de recul sur le contenu des ceci ou cela mais qui fume des clopes et boit du coca... sachez que tout commentaire commençant à pointer le nez hors du masque sera immédiatement supprimé et le compte suspendu jusqu'à la fin de la pandémie (ça donnera à tonton un début d'idée de ce que serait la VRAIE dictature si on laissait un peu moins les teubés s'exprimer). Ah oui au fait, on espère que vous avez tous passé de bonnes fêtes hein ;) ^^...

Rappelons que l'intégralité de l'effectif et du staff du CSP sont passés au test PCR après la rencontre face à Fos s/Mer, deux joueurs provençaux ayant été testés positifs dans les 24h avant le match dont un A LIMOGES après avoir passé 8h dans le bus (probablement sans masque) avec ses coéquipiers de fait TOUS cas contacts.

La LNB a bien entendu maintenu la rencontre au mépris de tout principe de précaution. Nous saurons dans les heures qui viennent si un ou plusieurs limougeauds sont touchés et nous pourrons le cas échéant mesurer l'influence de Tony Parker... le tout pour le premier match télévisé par BEin Sports. Quelle année 2021 les amis !

L'effectif

Bon, contrairement à Monaco qui a un gros carnet de chèques et qui empile les CVs, l'ASVEL a un gros carnet de chèques et empile les CVs mais avec des joueurs français qui donnent à la green-team (enfin la LDLC black and white team) un côté un peu plus attachant avec des joueurs bien connus du championnat de France, mais on a du lourd à chaque poste (sauf sur le banc mais ça c'est un débat qu'on se réserve avec tonton qui aime le basket).

Les meneurs

Antoine DIOT le natif de Bourg (venu rejoindre son pote Edwin lol) demeure décrié dans notre championnat après avoir collectionné les titres à l'étranger et revêtu les maillots prestigieux. Un peu comme Léo Westermann... on appelera ça des détecteurs à Basketix : ils ne dunkent pas et ne multiplient pas les passes dans le dos mais ils puent le basket et sont un enfer pour les adversaires... mais vu des tribunes ce n'est pas toujours évident. Bref Antoine tient sa place, il est devenu une véritable menace derrière l'arc et sait toujours gérer le tempo de l'attaque comme un maître.

Matthew STRAZEL 19 ans, des scouts NBA frétillent autour de lui, c'est l'avenir du basket français avec Tim Crusol (si si !). Il prend des minutes en EuroLeague et s'entraîne avec des cadors. Nul doute qu'il sera utilisé face à Limoges pour reposer un peu les cadres qui ont beaucoup donné face au Fener.

Chris JONES un pur meneur US qui fait des dégâts. Nous nous plaignions de nos combos pas assez assurés à la mène quand les choses tournent vinaigre, et bien Jones c'est le meneur US prototypique qu'on aimerait dans ces moments (sauf au moment de lui faire son chèque). Pas d'expérience NBA mais un parcours "à l'ancienne" avec des petits championnats européens en sortie de fac, de la progression pour finir en EuroLeague (Maccabi puis ASVEL). Fort en pénétration et sur pick'n roll, il n'a pas peur des grands segments sous le cercle. Un sacré boulot pour nos meneurs en espérant que TJ le repose pas mal.

Les Arrières

Elie OKOBO la pépite paloise n'a pas su s'imposer en NBA à Phoenix et après des passages en GLeague en Arizona et aux Nets il a choisi de revenir dans l'hexagone où il rayonne : 12,6pts 4,1pds 3,4rbds en moins de 25min de moyenne. Okobo pèse cette année et s'il s'enflamme il sera difficile à contenir.

Marcos KNIGHT
Pigiste de David Lighty (main cassée), l'ex-vainqueur de l'EuroCup avec Monaco et ex MVP du final four Bundesliga 2020 n'a disputé que 4 rencontres de Betclic Elite. Il s'est pour le moment plus distingué au rebond qu'au scoring mais les tickets shoot sont chers dans le Rhône. Passé par le JuCo Knight a lui aussi un parcours de besogneux et on peut voir là une tendance dans le recrutement rhodanien contrairement au rival monégasque qui puise dans les talents un peu caractériels...

Paul LACOMBE Le recordman all-time de défaites en finale de ProA (avec 6 médailles en chocolat) et local de l'étape fait toujours le taf. Après Strasbourg et Monaco il a enfin trouvé un club capable de lui offrir un titre et il régale. L'international est régulier et apporte pratiquement un 10 d'éval en seulement 20min. Capable de monter la balle il vit actuellement son prime à 31 ans et il a la chance de le faire dans sa région d'origine et dans une des meilleures périodes de l'ASVEL.

Les Ailiers

Charles KAHUDI "L'Homme" pour certains, "La petite pute" pour d'autres. Le vétéran est toujours là pour arracher un rebond ou mettre un petit coup en douce dont il a le secret (les seuls n'étant pas au courant portant un maillot gris et un sifflet). Moins utilisé que par le passé, il est toutefois sollicité pour les fins de match tendues où son expérience et son collier d'immunité font des merveilles. Dernièrement face au Fener, il échappe de façon incompréhensible à une antisportive magique dans les dernières secondes et les mixtapes en hommage à sa carrière seront autant composées d'exploits physiques que d'attentats non-sanctionnés. Limougeauds, garez vos chevilles, Charles a les baskets qui glissent sous vos appuis !

William HOWARD
L'ex-limougeaud s'est imposé à l'ASVEL au milieu d'effectifs ronflants. Expérimenté jusqu'en NBA où il était toutefois un peu trop juste, l'ailier est toujours aussi efficace à 3pts et prompt à exploser une zone en moins de deux. Bon passeur, il a gagné du temps de jeu et a augmenté ses moyennes cette saison en revenant dans ses standards limougeauds avec 4 à 5 min de moins par match !

Raymard MORGAN
Intérieur américain opéré d'une hernie discale, il ne rejouera pas avant 2022.

Les intérieurs

Victor WEMBANYAMA La licorne a quitté Nanterre et continue son apprentissage avant sa draft très (très !) haut. Rappelons que nous tenons là l'arme absolue : 2m19, des bras longs comme un jour sans fin, une vélocité d'arrière et un shoot soyeux et fiable y compris à 7-8m. Personne n'a jamais vu ça, ça sent le premier français N°1 de la draft mais il s'est pété le petit doigt le mois dernier et venait de revenir mais s'est blessé à l'épaule face au Zenith il y a 6 jours et sera absent 4 à 6 semaines. Pourvu que tout cela ne nuise pas à sa hype toute méritée.

Dylan OSETJOWSKI
Le presqu'homonyme de Stéphane OSTROWSKI (façon sosie de Johnny je vous l'accorde) est en fait un allemand formé aux states. 2m06 d'un bon intérieur moderne adroit à 3pts il vaut dans les 9pts 4rbds et ne fait pas de bruit.

Kostas ANTETOKOUNMPO
"Le frère de" qui fait vibrer les basketix gavés de NBA et transpirer le responsable du flocage des maillots. Champion NBA 2020 avec les Lakers c'est autant un coup basket qu'un coup médiatique pour Parker qui s'est offert une pub incroyable... Giannis venant même voir son frère en présaison... à Feurs ! En attendant le Kostas n'est pas venu pour trier les selfies et s'il joue assez peu (une dizaine de minutes en B.E. comme en Roroleague) il apporte son écot. Ses 2m08 auraient pu constituer un vrai problème... s'il n'avait pas été en protocole COVID ! Dommage.

James GIST pigiste de luxe pour Morgan, Gist est l'antithèse du recrutement de forçats par l'ASVEL : Lokomotiv, Partizan, Fener, Malaga, Pana, Etoile Rouge et Bayern... ce n'est plus un CV, c'est une poule d'EuroLeague ! Une sorte d'anti-Paul Lacombe, 5 fois champion de Grèce, vainqueur de la ligue Adriatique... il ne lui manque qu'une coupe d'Europe. Du shoot, de la mobilité, du jump, de la puissance... nous on a Kruize Pinkins. Je vous laisse, je vais pleurer un peu dans le noir.

Youssoupha FALL Que serait un champion de France sans un mec de 2m21 pour mettre la cerise sur la bûche ? Après avoir perdu Moustapha Fall à l'issue de sa saison de mammouth l'an passé, l'ASVEL a trouvé un moyen de recycler les maillots réplica de la boutique : en embauchant un homonyme ! (ils sont forts au marketing là bas !). Youssoupha est un vrai pivot les deux pieds dans la peinture avec zéro tir à 3pts pris cette saison. Paumier devrait bien s'amuser face à cette montagne : il faudra défendre devant pour le priver de ballons et l'enfoncer au rebond sinon ce sera sanction.

Après l'exploit sur le rocher et la difficile prestation à domicile face à un Fos diminué, autant dire qu'on attend assez peu de cette rencontre face à l'ASVEL. Alors certains voudront peut-être se montrer et faire un point lumineux sur un hypothétique radar de scout EuroLeague ? Néanmoins l'ASVEL reste sur 4 défaites dans ses 6 derniers matches de Betclic Elite et a besoin de points pour ne pas se faire dépasser au classement par ses hôtes du soir. Actuellement 6e (7V 5D) les rhodaniens ne forcent pas assez leur talent en championnat de France et vont sans doute faire de leur mieux pour conclure 2021 positivement surtout après s'être inclinés à Pau... ils doivent se racheter devant leur public sinon ces derniers vont finir par demander à être remboursés de leurs invitations.

  • Autour du match
  • Commentaires (60)