Playoffs 2019

Ecrasés par un rocher !

Illustration

Déception ce soir, Limoges s'incline 88-71 dans la salle monégasque. Rien à dire, les cerclistes n'ont pas su trouver la clé de la défense de la Roca Team et ont cumulé les pertes de balles. En manque d'alternance avec les pivots à 25pts et les trois meneurs à 13pts. Match 2 dimanche soir toujours à Monaco et il faudra présenter un autre visage pour ne pas rentrer à Beaublanc sans avoir repris l'avantage du terrain. Analyse.

On se sera ennuyé ferme pendant la plupart de ce match 1 des demi-finales de Jeep ELITE entre MONACO et le CSP. Du retard pris d’entrée qui n’a jamais été comblé, des monégasques qui ont fait le job des deux côtés du terrain, des limougeauds maladroits et trop bavards et un premier point logique pour les leaders du championnat.

LE MATCH

QT1 : Le rocher en mode défense 22-14

Qu’il était dur de scorer sur ce premier quart-temps d’autant plus que les limougeauds avaient décidé de n’utiliser quasi-exclusivement le poste 5 en la personne de Samardo Samuels qui est resté de longues minutes l’unique scoreur du CSP. En face, la paire Lacombe-Craft repoussait les extérieurs américains limougeauds loin derrière l’arc. A noter, un Traoré déchainé qui se jette sur chaque ballon de chaque côté du terrain et qui défend plus en 10 min que sur toute une saison sous le maillot du vert !

QT2 : Du mieux mais toujours des balles perdues 44-36

On garde les mêmes et on refait un peu la même chose en défense (deux QT à 22pts ça fait quand même beaucoup) mais on s’applique en attaque. Conklin apporte son agressivité et les filets tremblent un peu plus. Avec enfin quelques paniers extérieurs Limoges se reprend face à la team contestation qui prend (enfin) une Technique par l’intermédiaire de son coach. Les choses restent donc figées sur le bilan du QT1 mais on se doute que coach Milling va demander plus d’agressivité en périphérie et une concentration optimale en défense car chaque oubli est sanctionné.

QT3 : Un rapproché… gâché

Limoges revient avec de bonnes dispositions et remonte son retard avec patience et application. Jaiteh remplace Samuels et continue le travail à l’intérieur (tout en se frittant avec la danseuse Traoré pour notre plus grand plaisir). Le CSP revient à une balle (3pts) de ses hôtes et malgré la torpeur monégasque on se dit qu’on va enfin avoir un peu de tension mais deux balles perdues sanctionnées de loin puis en transition avec faute annulent tout le travail effectué. Pire, les locaux enchainent quelques beaux mouvements et concluent le QT3 à +11. Dur.

QT4 : Garbage

Rapidement, on sent l’intensité décliner y compris chez les limougeauds pourtant à « seulement » 10 points mais avec le sentiment que Monaco est solide et ne cèdera pas ce soir. Coach Milling commence alors à faire tourner son banc alignant 4 français (on en reparle plus bas) avec JB Maille à la mène. Axel BOUTEILLE jusque-là sevré de ballons par la defense serrée et les dribbles interminables des meneurs en profite pour faire ses stats alors que plus personne ne semble y croire. La salle creuse et le duo Cozette-Brun n’essayant même pas de faire illusion, le match se termine avec la 5e faute de Traoré et un petit coup de sang de Samardo sanctionné de façon contestable en série. Tout ce petit monde finit sur le banc et on prend rendez-vous dimanche soir pour débuter le match 2 autrement !

ANALYSE

Rien à dire sur la victoire monégasque ce soir. Coach Mitrovic avait bien préparé son match, Limoges a été repoussé très loin et n’avait des attaques qu’en 6-7 secondes pratiquement sans deuxième chance. Peu de shoots construits et ouverts mais énormément de tirs sous pression (physique et chrono). En face, la transition est d’une efficacité folle et fait payer cher chaque passe mal ajustée ou main un peu carrée à la réception. Pour espérer prendre un point dimanche soir le CSP devra prendre son adversaire à la gorge et surtout trouver un peu plus d’adresse. Kyle Milling devriat aussi se rappeler que son équipe n’a jamais aussi bien joué que quand elle avait un « Big Trois » efficace et ce n’est pas en scotchant au banc ses JFL que Bouteille et Jaiteh vont apporter. Le match a été joué en très grande partie par 4 américains avec Howard ou Morency en bouche-trou. On en peut pas dire que nos étrangers aient crevé l’écran alors pourquoi ne pas responsabiliser plus nos JFL ? On aura de toutes façons besoin de tout le monde dimanche… et surtout d’un peu d’adresse pour étirer cette belle défense monégasque.

On a aimé

- Samuels qui mange les intérieurs monégasques
- Jaiteh qui fait du mal aux intérieurs monégasques
- Axel qui trouve de l’adresse malgré le contexte (la même au QT1 dimanche ?)
- Une Technique à Mitrovic
- JB Maille qui prend des minutes et qui fait jouer les ailiers (lui !)
- Le match de Lacombe qui fait un taf de dingue… ça ne nous arrange pas mais si on aime le basket il faut lui reconnaître ça.

On n’a pas aimé

- Les extérieurs qui se font croquer et qui ne se rebellent pas aux QT1-2
- Conklin qui rate 3 paniers tout cuits au pire moment
- Joyce à 0% (pas d’alternance si on n’attire pas la défense)
- Carter à 33 minutes ? WTF ?!
- Se prendre un petit 104 à 67 d'éval (ça pique très très fort !)
- Mitrovic qui ne prend qu’une seule Technique !
- Difallah qui fait son show… pénible ! Quel % des décisions ? Ils étaient où les 2 autres ?
- Traoré qui mérite son salaire… escroc !
- Une ambiance aussi triste pour une demi-finale
- Ne pas créer la surprise d’entrée

La suite ?

On bosse bien sur la vidéo, on va aux soins, on se motive, on ne passe pas trop de temps dans les casinos et les boîtes monégasques (même si on comprend que c'est très tentant après 10 mois à Limoges !) et SURTOUT on évite les demoiselles charmantes pas du tout envoyées par des gens super bien intentionnés (non le club n'appartient pas à des russes et non ce n'est pa sun pays où des méthodes "contestables" sont monnaie courante !). Bref, on reste dans son match et on fera la fête à Paris avec la prime de champion les gars ! Bonne nouvelle : dimanche soir les ULTRAS-GREEN feront le déplacement et transformeront la bibliothèque monégasque en mini-Beaublanc !

  • Autour du match
  • Commentaires (28)