Playoffs 2019

A la reconquête de Beaublanc

Illustration

Le CSP revient d'un long périple victorieux avec un premier succès à Gravelines qui n'a pas trouvé la clé de la défense limougeaude, et un second à Quimper qui a subi le rythme d'une équipe de ProA. Mais ces deux matchs auront marqué les organismes, avec des déplacements longs et des rencontres intenses ! Alors, comment Limoges aura-t-il digéré son odyssée dans les brumes du nord et les bruines bretonnes ? Et surtout, qui du MSB ou du CSP gardera son fauteuil de leader ?

Petite revue d'effectif que les plus éloignés d'entre vous pourront regarder sur SPORT+ une nouvelle fois (Monclar et Cozette vont finir par prendre un appart' sur Limoges puisqu'ils seront également à Beaublanc pour la réception de Poitiers). Bonne nouvelle pour la médiatisation du CSP qui redore son blason mais mauvaise nouvelle pour certains abonnés uniquement disponibles le weekend et qui ratent ces matches décalés au lundi ou au vendredi. Espérons que le CSP saura faire un geste pour compenser ces rares mais désagréables situations.

L'adversaire


Meneurs

Le Mans dispose en la personne de Khalid El-Amin d'un poste 1 de grand talent. Il a débuté sa carrière en NBA (Chicago) avant de jouer pour de grandes écuries européennes : Besiktas Istanbul, Mariupol, Cibona Zagreb. Il n'a pas une évaluation par match exceptionnelle, mais il est capable de scorer, passer, et surtout d'être très dur sur le porteur de balle. Gros client pour Jo Go. Son second n'est autre que le frère de Charles, Henry Kahudi, jeune mais athlétique, capable d'être très rapide balle en main.

Arrières

Les Sarthois n'ont pas de véritable poste 2. Ce sont plus des postes 3 capables de se décaler que de véritables shooteurs. On verra à ce poste Charles Kahudi, Cam Long et Pape Sy. Tout le monde sera d'accord pour dire que ces trois joueurs ne sont pas des shooteurs fiables à longue distance.

Ailiers

Par contre sur le poste 3, les Manceaux sont très performants et très dangereux. Sy peut perforer n'importe quelle défense, Kahudi est capable dans le petit périmètre de mettre dedans et surtout c'est un athlète hors pair capable d'arrêter quasiment n'importe quel adversaire. Cam Long est un bon joueur qui essaie de trouver ses marques depuis le début de la saison. Les postes 3 du CSP savent que le match sera très compliqué pour eux.

Ailier fort

Cuthbert Victor est un 4 efficace. On voit sur les premiers matchs qu'il a du basket mais comme il est très maladroit à 3pts (0/6), il joue près du panier ce qui arrangera grandement les choses pour nos intérieurs. Il est un peu seul sur ce poste, ce qui est très intéressant pour Limoges qui possède plusieurs joueurs à lui opposer. Ce sera l'occasion pour Bavcic, qui n'est pas du tout dans ses standards depuis le début de la saison, de jouer enfin son jeu et de mettre dedans.

Pivots

Là il y a du lourd, du très lourd même du côté des manceaux. A commencer par Alain Koffi, revanchard après une saison complètement ratée à cause de multiples blessures. Il est en train de revenir à son meilleur niveau et ce n'est pas de bon augure pour les pivots cerclistes.
Dounia Issa est un excellent rebondeur, un joueur de devoir qui ira à la mine à chaque match et qui gobera un paquet de rebonds. Très mobile, il sera un poison pour nos grands. Et enfin on ne présente plus Joao Paulo Batista, un des meilleurs 5 du championnat. Très fort au poste bas, il possède tous les mouvs du jeu dos au panier et il est capable de défendre sur des interieurs beaucoup plus grands que lui. L'arme offensive numéro 1 du Mans.

Les dernières confrontations

Le Mans 88-78 Limoges (2011, ProA)
Limoges 75-73 Le Mans (2010, ProA)
Limoges 67-60 Le Mans (2010, 1/8 de finale de Coupe de France)
Le Mans 95-79 Limoges (2004, ProA)
Limoges 56-80 Le Mans (2003, ProA)
Limoges 78-75 Le Mans (2003, ProA)
Le Mans 84-52 Limoges (2002, ProA)

Raph Desroses sanctionné par une LNB incohérente !

En tout cas, les verts devront faire sans Raphaël Desroses, qui montait en puissance avec 2 grosses prestations à Gravelines, puis à Quimper... Pour rappel, il est sanctionné pour avoir mis un coup de mâchoire dans le poing de Roby (non non, je ne me suis pas trompé ^^) l'an dernier en ProB. L'ex-joueur de Fos/Mer, lui, s'est exilé en Argentine et ne sera probablement jamais sanctionné... Alors plusieurs questions : pourquoi lors de la 3e journée ? comment peut-on même imaginer que Roby s'en tire comme ça alors qu'il a foutu la merde à lui tout seul ? La ligue n'a-t-elle pas mieux à faire que de revenir sur cette histoire (genre réfléchir à son système de classement qui va vite devenir imbuvable) ?
Bref, c'est un joueur en grande forme qui manquera au CSP dans ce duel de leaders... Autrement dit, une arme de poids en moins pour rester maître chez soi !

Analyse

Les Sarthois sont sur une pente ascendante. Ils ont gagné chez eux contre Orléans qui devait absolument s'imposer pour ouvrir son compteur de victoire. JD Jackson possède des armes pour gagner cette rencontre, avec un couple de meneurs très performants, des postes 3 à la pelle et un, voire deux, postes 5 de très haut niveau.

Mais le CSP possède aussi ses propres armes, et surtout une grosse défense qui a fait très mal à Gravelines. Si Limoges arrive à sécuriser son rebond défensif, provoquer des fautes sur Batista et contenir les pénétrations des postes 3 adverses, la victoire ne sera pas loin. La question est de savoir si la pression de Beaublanc ne sera pas trop forte et ne va gêner les performances des joueurs du CSP...

Il n'est jamais facile de venir gagner à Limoges et il faut que cet adage reste vrai. Pour cela, le CSP doit absolument défendre le plomb, ce qui lui permettra d'ouvrir enfin le compteur des victoires à domicile devant la France du basket, une nouvelle fois n'est pas coutume, puisque Sport+ retransmettra encore la rencontre en direct.

  • Autour du match
  • Commentaires (15)