Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Une sincère victoire du CSP appuyé par son fidèle public

Illustration

Le CSP l'emporte face au Mans (79-78) grâce à sa triplette de génie (Chassang énorme, Beaufort solide, Lang toujours au poste) avec l'apport d'un fort Appleby en fin de match.
Analyse.

L'équipe a pris la mesure du match face à une équipe mancelle menaçante jusqu'à la fin. Cet effectif a du coeur et mérite ce succès dans le contexte tendu que l'on connaît. L'ensemble des joueurs doit être félicité. Bon coaching de Kantzouris. Avec quand même une frayeur en fin de match.

Frissons de l'Angoisse à Beaublanc !

C'est un après-midi de chien qui nous attendait à beaublanc avec dans nos têtes l'annonce de la LNB qui ne fait que confirmer le merdier dans lequel nous sommes.

Ici et ailleurs, les discussions sont vives sur le fait de savoir si tel ou tel joueur ou entraîneur doit être coupé . Alors qu'à Limoges, on a des prises de décision en matière de gestion financière qui transforment 3 victoires en défaites. On n'est plus chez Sidney Lumet mais chez Nolan et Priest, avec le Prestige. Doolitle a pris la porte pour comportement inapproprié alors qu'aucune prise de décision n'a été constatée à ce stade pour sanctionner les responsables de cette catastrophe. Ce n'est pas le saint esprit qui est la cause des sanctions de la LNB

Bon, la situation est grave. L'équipe dirigeante doit sortir de cette posture piégeuse qui consiste à dire : la ligue a pris une décision inique mais on ne vous dira pas pourquoi. La situation va vite devenir intenable pour le club.

C'est dans ce contexte que Beaublanc reçoit Le Mans. Atmosphère lourde sur le parquet, poisseuse dans les coulisses. C'est aux joueurs de réussir la mission de nous maintenir dans l'élite.Beaublanc doit soutenir...l'équipe. Et on est TOUS derrière elle," coincés du slip" (propos classe de la com du club) ou pas.L'équipe de la com doit aussi se mettre en veilleuse d'irruptions numériques.

LE CSP L'EMPORTE ET C'EST L'ESSENTIEL (79-78)

Le CSP mène d'un point à la mi-temps (35-34)

Mano a mano lors du premier quart-temps (17-16).
Les locaux démarrent avec Appleby, Lang, Chassang, Nikolic et Nanedic. Chassang ouvre la sore puis and one (5-0). Chassang time. Lang effaçant son adversaire, permet au CSP de mener (7-3).
Schawrtz assure la marque pour les visiteurs (7-5). Chassang est omniprésent (9-5). Faute de Nenadic sur Lewis (9-7). Belle balle renversée d'Appelby à Nikolic ( 11-7). Rebond de Nikolic puis faute sur le même Nikolic.
Shittu fait une entrée difficile (tir raté puis faute). Appleby a du déchet derrière la ligne à trois points. Le Mans revient à égalité grâce à De Lattibeaudiere. Belle défense de Shittu. puis alley oop de Shittu et Beaufort permettent au CSP d'être devant (15-13).
Faute contestée sifflée à Ugolin puis à Shittu. Le Mans passe devant (16-15). Mc Gusty donne l'avantage au CSP lors du premier quart-temps (17-16).

Le CSP toujours devant (35-34)
Possession Le Mans. De Lattibeaudiere donne l'avantage aux visiteurs en début de deuxième quart-temps (18-17). Belle pénétration de Lucas Beaufort (19-18). Demonte Jones donne deux points d'avance au Mans ( 21-19). Faute anti sportive sifflée contre Le Mans. Mc Gusty réussit ses deux -lancers francs puis tir de Nicolas Lang (24-21). Le Mans recolle à moins un (23-24). Lewis les fait repasser devant (26-24).
Temps-mort Kantzouris. Troisième faute de Goins sur Yeguete. Marcher sifflé à Lewis. Beaufort impérial en pénétration (26-26). Nikolic tire des vestiaires. Out ! Nicolas Lang étale son talent (29-26) à cinq minutes du quart-temps. Belle défense du CSP. Nenadic gaspille un tir en attaque. Yeguete crée un peu de tension dans un Beaublanc qui n'en a pas besoin. Faute simple sifflée à ce dernier. Balle CSP. Lang fait gamelle. L'excellent Alexandre Chassang obtient la faute puis réussit un tir primé ( 32-26). Bonne défense des locaux. puis balle perdue en attaque. Le Mans en profite pour revenir (32-29). Temps-mort CSP.
Appleby se perd dans ses dribles. Nikolic balance un parpaing. Pff ! Faute mancelle sur Chassang 534-29); Yéguete réduit le score. Jones égalise. Faute de Jones. Temps-mort Delord. Un Nikolic en difficulté réussit un lancer-franc sur deux (35-34).

Chassang, Lang et Beaufort, trio JFL au rendez-vous permet au CSP d'être devant d'une courte tête. Nenadic et Nikolic sont bof. Le CSP est dominé au rebond. Il faut muscler le secteur du rebond avec Goins qui ayant commis trois fautes en quatre minutes ne peut épauler les copains dessous.Il ne reviendra pas sur le parquet. [/b]

Le CSP conserve son avantage (79-78)

Le CSP prend la mesure de son adversaire (63-57)
Possession du CSP. Nikolic rate un panier facile. Le Mans passe devant (37-35). Nenadic se réveille (38-37). Chassang en réussite après un beau mouvement de passe et va (43-39) . Faute offensive De Latttibeaudiere. Yeguete réussit un tir alleluia.Le CSP prend le match en main. Faute sifflée sur Alexandre Chassang (48-41). Chassang fait gamelle. Jones réduit le score (48-43). Alexandre le bienheureux réussit un and one (51-43). C'est au tour d'Appleby de scorer (53-43) à 3 minutes 30 de la fin de ce troisième quart-temps.

Temps-mort Le Mans.
Shittu est lui aussi en réussite (55-45). Beaufort perfore la défense, plus douze (57-45). Tir à trois points des visiteurs (57-48).
Temps-mort limougeaud.
Le Mans revient à moins sept. Faute sur Nenadic (59-50). Jones is hot puis interception de Schwartz (59-55). Faute sur Appleby (61-56). Faute utile de Beaufort. Contre attaque du CSP (63-57). Les américains du Mans et notamment Jones leur permet de ne pas être décrochés.

Suspense final et victoire du CSP (79-78)
[/b]Possession le Mans. Jones réduit le score (63-65). Réponse de Shittu grâce à Appleby (65-60). Prise de rebond du CSP. Faute sur Lewis qui rate son premier lancer-franc. Mc Gusty brille en pénétration (67-61). Faute d'Ugolin sur Jones (67-63). Apleby en feu donne sept points d'avance (70-63).
Perte de b sialle d'Appleby (70-65). Mc Gusty redonne de l'air (73-65). Faute sur Jones (73-66). Contre de Shittu qui évite l'inévitable même si Ugolin fait la faute derrière (73-67) à 5 minutes de la fin. Nicolas Lang est trop court. Mc Gusty rate son shoot. Le Mans se rapproche du CSP ce qui ravit le commentateur du diffuseur. Ugolin redonne cinq points d'avance. Déception du commentateur TV. Mince alors ! Lewis réduit le score (73-75) après quatre chances aux tirs.

Temps-mort Kantzouris.
Faute de Jones sur Appleby. Faute providentielle de N'Doye sur Apppleby. Ce dernier réussit un gros shoot (78-73). Faute sur SchWartz (78-75). Retour en zone du CSP sur une passe de Lang pour Chassang. Après un combat sous les cercles avec de nombreuses mises en échec des limougeauds sur leurs visiteurs, la balle ressort et tir des manceaux derrière l'arc... (78-78).

Temps-mort Kantzouris. Dernière possession CSP. Faute sur Chassang, premier LF ficelle, (80-79).
Logiquement, le pivot rate le second pour faire repartir le temps dès qu ele ballon touche le cercle mais... le chronomètre n'est pas parti. Palabres usuelles des hommes en gris. Temps-mort pris par les visiteurs. Après une analyse scientifique au doigt mouillé, le corps arbitral estime qu'il reste 1 seconde 6 au Mans (avec maintenant une remise en zone avant puisque Delord a logiquement demandé un temps mort lui offrant cette possibilité -chose impossible sur le LF raté, bravo la table !!!). Dans une ambiance chauffée à blanc.
Le Mans parvient à combiner, passe, dribble et tir au buzzer... (en 1"6 ???!!!). Heureusement, c'est un saucisson. Victoire du CSP (79-78).


Bravo à cette équipe dans ce contexte compliqué !

En temps ordinaire, je me serais fait un plaisir d'ériger les mérites en fonction des performances de chacun. Je l'ai un peu fait en introduction, c'est vrai. Au vu du contexte, l'équipe et le coach en tête ont extrêmement bien réussi. L'ensemble doit être félicité pou sa prestation et son mental, même si le CSP avait les clés en main à de nombreuses reprises pour s'offrir un petit confort nous évitant ces émotions finales... mais la victoire n'en est elle pas que plus belle ?

Beaufort s'améliore de match en match, sobre, sérieux, avec de belles fulgurances en pénétration. Une superbe prestation. Appleby fait la différence en fin de match pour être clutch permettant au CSP de l'emporter.

Nicolas Lang a réussi une belle prestation en ne forçant pas ses tirs et en participant à la marque. Nenadic a élevé son niveau de jeu alors qu'il était en difficulté. Mc Gusty a réalisé des gestes de classe tout en alimentant la marque.

Bon, Nikolic a eu des difficultés pendant la rencontre. Abordons l'excellence avec Alexandre Chassang brillant sur tous les secteurs du jeu. Grand bonhomme du match qui affrontait son prédécesseur au poste cinq. On a vu la différence de niveau des deux joueurs. Bien épaulé par Shittu, sérieux au poste cinq, qui s'est dépensé sans compter et qui a distribué les contres. Vous me direz qu'il n'est pas tout seul au club, mais lui nous fait gagner des matches.

VICTOIRE OBLIGATOIRE à chalons

Objectif maintien. Simple et clair. La victoire à Chalons est une ardente obligation. Cette belle équipe peut le faire.

Si cette victoire nous ravit, elle n'enlève en rien aux craintes qui demeurent sur la pérennité de l'institution. Une direction (présente au match) qui refuse de communiquer, sauf pour balancer des outrances (on a l'air bien malin aujourd'hui).
Je ne sais pas si on est coincé du... , en tout cas, on est tendu comme un string.

Beau tour de passe passe qui leur permet de tout mettre sur le dos de la LNB.
Certaines et certain (non, ce n'est pas une faute d'orthographe) nous prennent-ils pour des imbéciles ? Mince alors ! La communication à la Becket de la présidence et vice-présidence nous incite à le croire.
Suite aux prochains épisodes.

  • Autour du match
  • Commentaires (29)