Présaison CSP 2018/19

Une promesse de normand ?

Illustration
Presque 4 mois après la consécration du CSP, la ProA reprend ses droits ce vendredi avec le déplacement de Limoges au Havre. Les limougeauds, encore en rodage (et c'est peu dire !), devront faire preuve d'un sacré sérieux pour s'imposer d'emblée. Présentation..

Le contexte

Limoges, après la raclée subie lors du Match des Champions, a montré de franches limites après une préparation très (trop ?) soutenue sur la fin.

Pas aidé il est vrai par les blessures à répétition (Culpepper et Boungou-Colo seront absents), Philippe Hervé devra trouver des solutions pour entamer le championnat du bon pied.

L'arrivée de l'Allemand Heiko Schaffartzik ne provoquera probablement pas de miracle mais permettra au moins de faire souffler Leo Westermann à la mène, et d'apporter enfin un peu de danger loin du panier.

L'effectif

Illustration

Henry Dugat

L'an passé en Hongrie, le petit meneur américain affichait 14,7 points à 58%, 3,8 rebonds et 3.2 passes décisives pour 18 d'évaluation, le tout en 28min de jeu. Un scoreur à surveiller de près. Le genre de joueur que Léo déteste. Rapide balle en main, très bon percuteur, ca va être une boucherie si notre poste 1 perd les duels contre lui.

Malela Mutuale

Habituellement utilisé en bout de banc, l'ancien Parisien devrait obtenir plus de responsabilités au Havre compte tenu de la faiblesse de l'effectif sur les postes extérieurs.

Guy Landry Edi

Il en va de même pour Edi qui tournait à 13 minutes de jeu sous les couleurs de Bourg-en-Bresse en 2014/15. C'est un joueur qui amène par son activité défensive, après, il n'est pas adroit de loin et pour un poste 2 c'est un peu compliqué.

Lawrence Hill

Le remplaçant de Ricardo Greer est un baroudeur. Passé par le Mexique, la Corée du Sud, Israël ou encore l'Allemagne, cet ailier fort tâchera de faire aussi bien en ProA qu'en Bundesliga, où il cumulait 9.5 points et 5.2 rebonds avec les Dragons d'Artland.

Travis Taylor

Pêché par les Normands en Autriche, où il a signé un doublé Coupe + Championnat avec Güssing, Taylor sera le principal point d'appui du STB dans la peinture. Inspiré contre les clubs français en Eurochallenge (38 d'éval contre Nanterre, 23 d'éval contre Le Mans), il faudra espérer que les intérieurs limougeauds sauront défendre sur lui sans se retrouver trop vite dans la pénalité.

Le banc

Aux côtés de Stouby l'écureuil, la moyenne d'âge est bien basse.
Voilà peut-être un point faible à utiliser à outrance côté cercliste. En provoquant des fautes des 3 US, l'opposition devrait tourner à la faveur d'un CSP plus complet même réduit.

Dernières confrontations

Playoffs ProA (24/05/2015) : Le Havre 75 - 81 Limoges
Playoffs ProA (22/05/2015) : Limoges 78 - 75 Le Havre
ProA (14/02/2015) : Limoges 84 - 77 Le Havre
ProA (20/10/2014) : Le Havre 85 - 79 Limoges

Le duel du match

Les postes 1 vont s'affronter et le gagnant aidera à mener son équipe vers la victoire. Tenir le duel en tête de raquette est devenu vital, surtout en ProA ou le pick and roll entre le 1 et le 5 est devenu le départ de beaucoup de systèmes offensifs.

L'analyse

Limoges fait peur

Et oui, Limoges fait peur ! Non pas à ses adversaires... mais à ses supporters ! La branlée prise à Villeurbanne par Strasbourg a été vécue sereinement parce que tout le monde se fout de ce titre. En revanche, perdre le premier match de la saison contre une équipe du Havre qui est le plus petit budget et surtout qui est complètement reconstruite cette saison ferait tâche.
Mais avec un Nobel diminué voire absent, un nouveau meneur qui aura eu très peu de jours pour s'intégrer et un collectif bancal sur les postes intérieurs, la victoire n'est pas encore dans l'escarcelle du CSP...

Match à suivre en direct à la radio sur France Bleu Limousin.

  • Autour du match
  • Commentaires (23)