Présaison CSP 2018/19

Un match capital à Paris

Illustration

Après un noël bien arrosé en Limousin, le CSP se déplace à Paris, et ne sera pour une fois pas diffusé à la télé (ni par Canal+Sport, ni par Sport+). Pour Limoges, l'enjeu de cette rencontre sera de passer la trêve en tête de la ProA... Quelques mois plus tôt, on aurait tous signé pour une telle pression au mois de décembre ! Présentation du match.
Suspension confirmée pour Jawad WILLIAMS (jusqu'au 30 mars) et pour Daniel EWING (6 matches fermes)

Deux joueurs parisiens seront suspendus pour cette rencontre, et pas des moindres. Leur 5 majeur se retrouve sans titulaires aux postes 3 et 5. Mais à Gravelines, dans un contexte très similaire, Limoges était tombé dans le traquenard... Il faudra être plus vigilant à Coubertin !

Alors Paris ça vaut quoi?

Les suspensions de Jawad Williams et Daniel Ewing, c'est 25pts, 7rbd et 6pds par match qui s'envolent. Ce n'est pas rien dans une équipe parisienne qui a vécu un début de saison compliqué. Le coach Greg Beugnot apporte toute son expérience, sa science du jeu et sa qualité de formation des jeunes joueurs. Les rotations ne sont pas nombreuses et la défaite à Villeurbanne de 14pts sera une source de motivation pour se racheter devant leur public.

Meneurs

Andrew Albicy fait un début de saison énorme, magnifique. 11pts et 7,5pds par match, c'est déjà bien mais son apport est encore plus conséquent qu'il n'y parait dans les stats. Cependant, il est passé un peu au travers de son dernier match (6pts et 9pds). Quand il ne marque pas, il fait jouer les autres. Il a beaucoup progressé au shoot longue distance (35,4% à 3pts) il voit bien le jeu, ses fixations passes sont le ciment du jeu parisien. Il ne faut pas oublier ses qualités défensives, il est très agressif sur le porteur de balle, Taurean devra faire attention à bien gérer ses montées de balle. Son duel contre JoGo, de retour au niveau que l'on attend, devrait être intéressant.

Extérieurs

Nicolas Lang est un des disciples de Greg Beugnot. Il est arrivé avec son coach à l'intersaison. Ses principales qualités sont son tir longue distance (46%), sa défense et sa vision du jeu. Il est capable de mener son équipe, il a toute la confiance de son coach et avec les suspensions, il a gagné encore un peu plus de temps de jeu.

Maleye Ndoye est un joueur un peu particulier. Il peut vous faire un match de folie comme il peut passer au travers. Mais surtout, c'est régulier. Contre Nancy il a sorti le grand jeu, 18pts à 100%, ce week-end il a marqué 11pts mais à 37%. Il profite de la suspension de Ewing pour gagner du temps de jeu et remonter ses statistiques. Joueur très adroit de loin (42,9%), il aime courir et finir les contre attaques, et les catch and shoot en sortie d'écran. Pour le reste c'est un bon défenseur et il possède une faculté développée à pénétrer les défenses adverses.

Aloysius Anagonye est Américain, sa taille (2m03) lui permet d'être polyvalent sur les postes 3 et 4, il aime le combat et les fixations passes. Il shoote rarement à 3pts, faible sur la ligne des LF (50%), il participe au rebond des 2 côtés du terrain et son pécher mignon sont les post-up en bas de la raquette où il fait admirer son jeu dos au panier. Il a pas mal roulé sa bosse en Europe, Grèce, Espagne Slovénie, Italie, France (à Orléans en 2008/2009), il a gagné l'Eurocoup en 2006 avec Badalone et le championnat Slovène avec Ljubljana en 2011.

Giovan Oniangue est Congolais, il a été formé à Paris et n'a connu que ce club. Il progresse de saison en saison, gagne du temps de jeu avec ses qualités de défenseur. Il a un peu le même style de jeu que Maleye mais il est moins adroit de loin. Il sera à n'en pas douter le chien de garde de Acker vendredi soir.

Intérieurs

Elton Brown est le pigiste de Sean May, depuis son arrivée il tourne à 11pts et 7,2rbs. C'est un vrai poste 5 (2m06), qui ne joue que dans la raquette, et son pourcentage au LF est catastrophique (40,5%). Il a pas mal voyagé depuis sa sortie d'université, Grèce, Israël, Allemagne, Porto Rico, Turquie, Serbie et donc France. Champion d'Allemagne en 2010 et Champion d'Israël en 2008.

Hervé Toure vient juste d'arriver dans l'équipe. Il a été signé en cas de longue suspension de Jawad Williams. Pour son premier match il n'a pas flambé, mais ce joueur est un requin (comme dirait Sciarra). Il aime le combat des raquettes, la défense dure et les contacts virils. Il va être servi avec JK, mais il saura répondre à nos costauds intérieurs. Il est adroit de loin, son aptitude à réagir vite lui permet d'attraper pas mal de rebonds offensifs, et il aime finir les contre attaques.

Louis Labeyrie est un talent pur mais il tarde à se révéler. Ses stats sont encore une fois pas terrible, pourtant il a un bon physique (2m09), de bonnes mains, un dribble correct pour son poste et quelques mouvs dos au panier. Mais il n'y arrive pas. Considéré comme un bon joueur en ProB, le passage au niveau supérieur est difficile et même avec un temps de jeu en augmentation depuis 2 matchs, il n'arrive qu'à sortir un 4 et 5 en évaluation. Beugnot doit certainement le faire travailler d'arrache-pied pour que sa progression soit rapide.

Landing Sane est un joueur référencé ProB, son adaptation à la ProA se fait mieux que celle de Labeyrie, même s'il n'arrive pas à peser sur l'équipe de Paris. A noter que ce poste 5 est capable d'envoyer quelques brindilles à 3pts avec un pourcentage correct pour un pivot. Son jeu est surtout basé sur les écrans et les rebonds offensifs. C'est en défense qu'il s'exprime le mieux.

Forme des équipes

Paris Levallois V V V V D (le match PL-BCM n'est pas compris dans cette série)
Le début de saison parisien a été compliqué, mais Greg Beugnot a trouvé les ingrédients de la victoire et ne se prive plus de les utiliser. Mais l'ASVEL a su profiter des suspensions du match de Gravelines pour faire déjouer le PL, et Limoges devra s'en inspirer pour garder sa place.

Limoges V D V D V
Le CSP alterne depuis quelques matchs victoires et défaites, mais a eu surtout eu beaucoup de mal lors de ses deux dernières sorties... Inutile de dire encore une fois que ce match sera compliqué !

Le duel du match

Illustration Andrew Albicy vs. Joseph Gomis Illustration

Le duel des meneurs, Albicy face à JoGo, voire Taurean Green, vaudra certainement le détour. Gomis sort d'un gros match défensif, et il a certainement hâte de montrer qu'il peut aussi scorer. Albicy n'a pas le choix, s'il veut emporter la victoire il se doit d'être bon et de "caviardiser" ses coéquipiers.

Analyse

Sean May absent sur blessure, Williams et Ewing encore suspendus pour ce match... Limoges devra appuyer là ou ça fait mal. Le jeu intérieur parisien n'est pas dense physiquement et encore moins en talent. Nos postes 4 devront provoquer les intérieurs adverses et faire sortir Brown le plus tôt possible. Après, Zerbo devrait s'en donner à cœur joie et nous refaire un match comme lundi dernier.

Sur les ailes, le talent ne manque pas dans les 2 équipes. Si Acker a envie de se donner à fond, qu'il ne se gène pas (ça changerait un peu !) et s'il est adroit, Paris sera à coup sûr défait. Mais n'oublions pas qu'une équipe amputée de 2 de ses meilleurs joueurs peut se montrer solidaire et remporter la victoire. Rien ne sera facile, Paris ne nous donnera pas le match, et s'il vous plait ne retombez pas dans vos erreurs de vendredi soir et lundi soir, pas de pertes de balles dignes de benjamins, et une solution systématique sur les prises à deux au poste bas serait vraiment bienvenue...

  • Autour du match
  • Commentaires (39)