Présaison CSP 2018/19

Sur le front russe

Difficile de passer de Boulazac à Krasnodar. Ce n'est ni le même basket, ni même niveau et encore moins le même objectif... et pourtant les limougeauds devront tenter l'exploit chez l'ogre invaincu de la poule.

Effectifs

Côté limougeaud, après une petite victoire contre le pénultième de Pro A, il faut maintenant se taper le déplacement en Russie, changer de climat, gérer l'absence de Zerbo et en finir avec AJ English (départ prévu après cette rencontre, ce qui implique qu'il ne jouera pas, sauf cas de force majeure). Joyce s'intègre de mieux en mieux et apporte sa vista, bonifiant Gibson et Hayes.
Côté russe, avec un bilan de 5V-0D en EuroCup (1er) et 4V-1D en VTB League (3e) autant dire que la stabilité est de mise, pas de recrutement tardif pour ré-équilibrer l'effectif, seul l'arrière Dmitry KULAGIN (1m96 25 ans) a été chipé au CSKA entre temps et a déjà apporté 17pts 4rbds 6pds pour un monstrueux 29 d'éval en 25min face au Partizan... garçon à verrouiller gentiment... ou pas ! Bonne nouvelle : on joue un mercredi, donc a priori, Mardy Collins sera moins performant que la veille.

Que s'est il passé sur le match aller ?

Tout le monde se rappelle qu'AJ English n'était pas venu à Beaublanc pour cause de grooos rhume : le début de la fin pour lui.
On se rappelle aussi que Limoges a réalisé un match de bonne facture malgré la courte défaite de 2 points, due essentiellement au manque d'expérience et surtout au manque de rotation sur le poste 1. Et pourtant, Gibson avait réalisé un excellent match, Bouteille avait aussi brillé, mais il manquait Howard et Jaiteh qui avaient rendu une petite copie.
On le sait, depuis le début de saison, quand nos trois "Frenchies" (le fameux BigTrois) sortent leur match, la victoire est toujours au bout.

En face, Qvale avait été monstrueux comme d'habitude, mais surtout Ragland qui avait marqué 19pts.
L'envie et l'intensité défensive de Limoges n'avaient pas payé, ce qui fut dommage parce que si on avait pris cette rencontre, cela aurait peut-être donné de la crédibilité à notre défense et le coach aurait pu s'en servir pour la suite. Aujourd'hui, le CSP aurait un pied au TOP16... avec des "si"...

Que peut on attendre de cette rencontre ?

Pas simple de donner un pronostic, on a perdu chez nous avec un seul meneur, une adresse moyenne correcte (sauf dans la raquette), on avait été un peu dominé au rebond et surtout, on avait perdu 16 ballons. Il faut que l'on passe un cap sur des choses basiques.
Arrêtons de faire des petits shoots à 1 mètre qui sont souvent ratés (Conklin et Jaiteh), cassez moi ces cercles, cela amènera un haut pourcentage et des paniers primés.
Contrôlons notre rebond. Une équipe qui maîtrise son rebond joue en moyenne 16% de possessions de plus que son adversaire. Quand on sait qu'il y a en moyenne 70 possessions par match et par équipe, ça fait 11 ballons de plus pour marquer. Et quand on perd le match de 2pts, on peut dire que c'est juste vital d'être bon sur les rebonds défensifs.

Le duel

Qvale - Jaiteh sans aucun doute. De la dureté du secteur intérieur (privé de Zerbo et de sa carcasse) dépendra le reste de la forme de l'équipe. La capacité de relance, de secondes chances et de résistance au rouleau compresseur américain reposeront donc en grande partie sur les épaules de Mam.

L'analyse

On ne va pas se mentir, revenir de Russie avec une victoire ce serait un exploit que ni Napoléon ni Hitler n'ont réussi !

Même en cas de défaite, Limoges pourra encore croire au TOP16 mais il faudra réaliser un quasi-sans faute sur le reste de la phase retour.
Alors certes, le Lokomotiv est l'épouvantail de cette poule, mais on peut aussi se dire que si Limoges est passé si près à l'aller ce n'est peut-être pas uniquement parce que Kuban était en rodage et pas encore en rythme, mais aussi parce que parfois certaines "petites" équipes sont les bêtes noires de formations bien plus relevées... alors, qui sait ?
L'intégralité de la pression est sur les épaules des leaders de la poule et les Limougeauds pourront peut-être enfin jouer libérés loin de leur public exigeant ? Réponse mercredi soir.

  • Autour du match
  • Commentaires (15)