Présaison CSP 2018/19

Qui sont nos adversaires ? : Nanterre

Bonjour à tous. Après la belle victoire à domicile la semaine dernière, notre équipe préférée se déplace chez l'une des quatres équipes encore invaincues, seconde de la phase régulière l'année dernière et finaliste de la coupe de France, pour aller chercher une première victoire à l'extérieur. Cependant, un tel adversaire permettra au CSP de s'étalonner dans l'optique de la montée. Nos hôtes de cette journée sont les joueurs de la Jeunesse Sportive des Fontenelles de Nanterre.

Illustration


Ce match va surtout permettre de tester la défense cercliste car l'attaque Nanterrienne est la plus efficace de ce début de saison.

Pour confirmer cela, étudions maintenant les caractéristiques offensives des deux protagonistes. Comme précisé juste au-dessus, les Altoséquanais sont les meilleurs marqueurs sur les deux premières journées avec 81.5 points de moyenne alors que les Limousins ont «seulement» marqué 72.0 points par match pour l'instant. Pour ce qui est de l'adresse, l'équipe d'Ile-de-France est plus forte de près (50.0% contre 45.9%) alors que les Limougeauds sont plus efficaces à longue distance (40.4% contre 38.0%). Pour ce qui est, normalement, la manière la plus facile de marquer des points, nos adversaires sont à une moyenne de 69.8% alors que les cerclistes sont à 55.9% après un match catastrophique dans ce domaine à Bourg. Pour finir sur les atouts offensifs, sachez que Nanterre est également l'équipe la plus collective de ProB avec 18.5 caviars par match. En comparaison, les pensionnaires de Beaublanc se font 15.5 offrandes en général.

Regardons à présent les statistiques défensives des opposants de samedi. Dans ce domaine, le CSP Elite est bien en encaissant 67.5 points alors que la JSF concède 69.5 points. Dans le détail, les deux équipes sont au même niveau pour les rebonds avec 34.5 de moyenne chacune et au niveau des interceptions, Nanterre est plus voleur que Limoges avec respectivement 9.0 et 7.0 chapardages. Il faut aussi signaler que nos hôtes perdent 16.5 ballons alors que nos joueurs gâchent 14.0 possessions.

Individuellement, trois joueurs seront un peu plus à surveiller que les autres :
- l'intérieur français Adrien Moerman : 20.5 pts, 61% à 2pts, 66% à 3pts, 9.0 rebonds, 24.5 d'éval
- l'arrière dominicain Ricky Soliver : 11.5 pts, 40% à 3 pts, 3.0 int, 4.5 pds, 16.5 d'éval
- le pivot américain Steffon Bradford : 18.0 pts, 5.0 rbds, 14.0 d'éval

  • Autour du match
  • Commentaires (0)