Présaison CSP 2018/19

Prendre le bon métro !

D'après la presse spécialisée, la meilleure prévision pour Limoges est 9ème et Levallois est 7ème. Vous me direz, tout le monde voit Hyères-Toulon dernier alors que pour le moment ils sont premiers. Alors les prévisions... Cette rencontre contre Levallois avec en guest un certain Boris Diaw semble un match piège par excellence et nul doute que tous les limougeauds sont prévenus que la défaite est juste inconcevable surtout après le revers varois. Présentation
EDIT : SFR SPORT a décidé de diffuser le match gratuitement sur sa page FACEBOOK

L'effectif :

Les meneurs :

Louis Campbell est un vieux grognard de la ProA. L'ancien Strasbourgois est arrivé la saison dernière où il a amené toute son expérience, sa défense et surtout ses shoots "clutch". Le général Campbell vaut encore 15 d'éval en playoffs, il est et restera le leader de son équipe même avec les arrivées de deux internationaux.

Rémi Lesca est "Palois". Déjà c'est un mauvais point, en plus il aime bien faire des bons matches contre Limoges. Encore un mauvais point, c'est aussi un provocateur, pas de fautes mais verbal. Depuis des années, beaucoup se demandent comment il arrive à jouer avec aussi peu de qualités athlétiques et basket. Certes il possède un shoot longue distance qui est souvent assassin, mais à part ça, c'est un peu le néant. Un drive pas terrible, il est lent, autant en déplacement qu'au shoot, mais parfois il est en état de grâce et malheureusement pour nous c'est souvent contre le CSP.

Les arrières :

Klemen Prepelic est connu de tous les Limougeauds. Shooteur longue distance de haute volée, il sort d'un Euro top qualité. Ses trois premiers matchs sont justes énormes. Il tourne à 21pts de moyenne, et 17 d'éval. Annoncé poste 1 par Levallois, c'est un pur 2 et c'est vraiment là qu'il est performant... nos arrières devront avoir des nerfs d'acier pour supporter ses provocations qui ont fait péter les plombs à tant de joueurs ! Petite faille : il est aussi capable de dégoupiller... et de se manger la technique qui va bien. A exploiter...

Dan Nwaelele est Nigérian, bon joueur universitaire, il a passé ensuite 5 ans dans l'US Air Force. Depuis son retour au basket, il a fait un peu de Gleague (le nouveau nom de la NBADLeague passée au naming grâce à Gatorade) où il était un joueur quelconque, il devra trouver sa place dans l'équipe mais surtout s'adapter au niveau de la ProA. Pour le moment il est à 2pts et 2rbds en 13min de moyenne.

Maxime Roos est sorti du centre de formation de Levallois pour trouver du temps de jeu à Blois en Pro B. Quand il est venu à Limoges en présaison il a fait un bon match profitant des absences de titulaires. Grand (2m02) pour un poste 3 en France, son shoot longue distance n'est pas encore fiable, mais ses qualités athlétiques, son sens du rebond et sa volonté lui feront gagner des minutes de match en match.

Cyrille Eliezer-Vanerot est passé par le centre fédéral puis a intégré le centre de formation de Levallois. Athlétique, grand 2m02, rapide, finisseur hors-pair, il ne lui manque qu'un vrai shoot longue distance pour être un bon joueur de Pro A. Il joue 28min en moyenne pour 9pts et 2rbds. C'est dire la confiance que son coach lui donne. Il est vrai que c'est aussi le spécialiste défense de l'équipe.

Les intérieurs :

Boris Diaw on ne le présente plus. Le capitaine de l'équipe de France, plus de 800 matches NBA, Champion NBA en 2014 avec les Spurs. Il a toujours été sous-côté aux USA parce qu'il est trop collectif. Il fera systématiquement la passe de plus, son jeu est ultra complet, il sait tout faire, pas aussi vite qu'il y a 10 ans, mais rien ni personne ne peut l'arrêter quand il a décidé de jouer. Et avec toutes ses qualités il n'a pas trouvé preneur en NBA et même pas en Europe. Comme quoi, dans ce monde de brutes il faut parfois savoir jouer pour soi.

Florient Pietrus est le poste 4 par excellence. Petit (2m01), il sait avec son expérience défendre sur des géant de 2m10 et plus. Demandez à Pau Gasol s'il ne s'en souvient pas. Vieillissant, il n'arrive plus à produire un match de haute volée tous les week-end, mais il est encore capable d'être très bon. Comme quand il est venu à Limoges en septembre où il avait sorti un double-double avec 19pts et 10rbds.

Petr Cornelie est l'éternel espoir. Il est parti pour grandir et prouver qu'il pouvait jouer à ce niveau. Il a eu sa chance au Mans, mais il n'a pas réussi à convaincre le club de la garder. Du haut de ses 2m11 tout le monde voyait en lui le futur Gobert. Mais il lui manque beaucoup de mouvements dos au paniers, l'envie d'aller combattre, et surtout le timing de contre. Il a pour lui le shoot à 3pts qui est fiable, et la course. Il n'a que 22 ans, il a encore du temps pour progresser et améliorer tous ses points faible. Il sera bien encadré avec Boris et Flo.

Gavin Ware est une machine de guerre. Il arrive de Belgique et depuis le début de saison il est juste un des meilleurs postes 5. Il tourne à 17pts et 9rbds pour 21 d'éval. 2m06 de muscle, il aime le combat, la raquette est son royaume, et cela des deux côtés du terrain. Il prend presque autant de rebonds offensifs que défensifs. Un guerrier comme les coaches aiment avoir dans leur équipe et un profil apte à faire beaucoup de mal à nos "petits" intérieurs ou à bouger Jaiteh... Fréjus aura 5 fautes à donner.

Le duel :

Si AJ English se réveille et montre ce dont il est capable, son duel avec Louis Campbell devrait valoir le déplacement. Ils ont un jeu un peu similaire, celui qui remportera son duel aidera grandement son équipe.

L'analyse :

Levallois a perdu deux matchs de peu et gagné un de deux points. Limoges est beaucoup plus irrégulier. On ne sait quoi penser du CSP en ce début de saison. Tous les observateurs disent que l'équipe est équilibrée, que le recrutement a été bien mené. Sauf qu'à Toulon ça c'est très mal passé, et c'est plus l'attitude des joueurs que le niveau de basket qui a fait défaut. Les vieux spectres refont surface et dans ce duel de mal classés, les limougeauds devront se racheter.

Le secteur intérieur du CSP est inférieur en talent, mais supérieur en vitesse. Fauthoux aura à cœur de montrer Diaw pour ses débuts (télévisés en urgence) et cela prendra un peu de temps de jeu à Ware et Pietrus. On peut espérer que Boris ne soit pas tout à fait au point et ne soit pas d'une productivité optimale... un potentiel flottement dans un secteur intérieur que l'on doit craindre. Ne crachons pas sur cette éventualité. Les arrières de Limoges sont supérieurs à Levallois, et sur le poste 1 on est un peu dominant. Charge aux US de Limoges d'afficher leur vrai niveau et de ne pas se cacher derrière des Bouteille ou Howard qui ont jusque là montré la voie. Cette rencontre se jouera sur des détails, mais certainement sur l'équipe qui aura le plus de volonté de l'emporter.

  • Autour du match
  • Commentaires (21)